L'actualité des Entreprises publiques locales

Interviews

« Ce déménagement arrive à point nommé »

Le nouveau Marché d’intérêt national (MIN) de Nantes métropole, construit près de la porte de Rezé, a été livré début février. Les entreprises ont mis un mois pour s’installer dans leurs nouveaux locaux. Un déménagement « XXL » pour un repositionnement stratégique savamment pensé du deuxième MIN de France. Entretien avec Pascal Bolo, 1er adjoint au maire de Nantes, vice-président de Nantes métropole et président de la Semminn, Sem pour la construction et la gestion du MIN de Nantes.

Action Cœur de ville : « Le dispositif constitue un formidable accélérateur de politiques »

Propriétaire de 300 logements sur la commune nouvelle de Vire Normandie, la Semivir part à la reconquête de l’habitat vacant. La Société d’économie mixte immobilière, qui aurait pu sentir le vent du boulet siffler avec la loi ELAN, se trouve un nouveau souffle grâce au plan Action Cœur de ville. Marc Andreu-Sabater, maire de la ville et président de l’Epl, explique comment.

« Capter de nouveaux habitants, des touristes ou des entreprises ne suffit pas ! Les territoires doivent savoir se structurer pour inciter ces acteurs à rester, et les Epl peuvent largement les y aider ! » Photo ©C.Lerouge et S.Kerlidou

« Le tourisme d’affaire constitue une formidable porte d’entrée pour un territoire, quelle que soit sa dimension »

Sénatrice d’llle-et-Vilaine, Sylvie Robert est présidente du Club attractivité et promotion territoriale lancé par la Fédération en 2018. Une soixantaine d’Entreprises publiques locales y sont déjà présentes, mais toutes pourraient bien demain y siéger tant, aux yeux de l’élue, l’attractivité se forge dans la transversalité des enjeux, des thématiques et des territoires.

Jérôme Barrier, directeur général de SEBL Grand Est et DG délégué de la Saremm. Photo DR
Aménagement 06.03.2019

« Créer des synergies métiers et territoriales entre Epl »

Jérôme Barrier, directeur général de SEBL Grand Est, est devenu aussi le directeur général délégué de la Saremm. Objectif : créer une culture commune de projet entre un constructeur et un aménageur. À cela s’ajoute la création d’une marque commune entre les différentes Epl de la métropole de Metz, Metropolia. Explications avec Jérôme Barrier.

Arnaud Lecuyer, président de Dinan Agglomération. Photo DR

« Un modèle où collectivité et délégataire ne sont plus face-à-face mais côte à côte »

Née en janvier 2017, Dinan Agglomération (64 communes, 100 000 habitants) a fait le choix, un an plus tard, de déléguer ses services de l’eau et de l’assainissement à deux Sociétés d’économie mixte à opération unique (SemOp). Son président, Arnaud Lécuyer, explique cette stratégie du futur où politique et économique se conjuguent au plus que parfait !

Laurent Poupard, président de la Société publique locale Haute Maurienne Vanoise. Photo DR

« Le passage à la Société publique locale nous rend plus fort »

Face à une concurrence accrue, les communes de montagne mutualisent leurs moyens pour satisfaire les attentes touristiques de plus en plus exigeantes. Créée en juin 2017, la Société publique locale (Spl) Haute Maurienne Vanoise, en Savoie, est l’outil de cette démarche volontariste. Entretien avec son président, qui représente par ailleurs la Fédération des Entreprises publiques locales au Conseil national de la montagne.

Selon Marc Dufour, directeur général de la Sem Somimar, "la logistique urbaine, ou logistique du dernier kilomètre, est devenue une des principales préoccupations des élus des grandes agglomérations". Photo DR

« Notre marché d’intérêt national répond aux nouvelles pratiques de la consommation »

La restructuration du marché d’intérêt national (MIN) de l’agglomération marseillaise vise à mieux s’adapter aux nouvelles pratiques de consommation et aux circuits actuels de distribution. Cent millions d’euros ont été investis par les collectivités locales et des investisseurs privés. Entretien avec Marc Dufour, directeur général de la Somimar, gestionnaire du MIN.

Philippe Le Ray, président de la Communauté de communes Auray Quiberon Terre Atlantique (24 communes, 85 300 hab., Morbihan), président de la SemOp du Golf Saint-Laurent. ©Studio Niko

« La SemOp, une autre façon de développer les politiques publiques locales »

Celui par lequel s’ouvrent de nouvelles trajectoires ! En confiant la gestion du golf de son territoire à une Société d’économie mixte à opération unique (SemOp), Philippe Le Ray a offert un nouveau parcours au montage juridique et de nouvelles couleurs au green intercommunal. Un « joli coup » donc, dont le président de la Communauté de communes Auray Quiberon Terre Atlantique commente l’exécution.

Boris Pétricien, directeur général de la Soges : "Nous produisons et livrons 10 000 couverts par jour pour les élèves du premier degré des 12 villes". Crédit Photo CAESM

« Avec la Soges, les élus ont repris la main »

Gestionnaire de la restauration scolaire et d’une piscine, la Société de gestion d’équipements du Sud (Soges) a trouvé dans le modèle de société publique locale (Spl) un moyen de mieux assumer la mission de service public. Reste un obstacle difficilement surmontable : faire du bio sur une île où les ressources ne sont pas inépuisables.

Aménagement 03.09.2018

« Aider les jeunes Saint-Martinois et les petites entreprises à accéder aux marchés de reconstruction »

Un an après le passage ravageur de l’ouragan Irma qui a endommagé 95 % de leur bâti, Saint-Barthélemy et Saint-Martin continuent de se relever. Avec, au tout premier rang de cette reconstruction, la Semsamar, opérateur numéro un de l’immobilier des Antilles françaises. Sa directrice générale, Marie-Paule Bélénus-Romana revient sur ce chantier sans pareil.

« Les mises en concurrence sont l’occasion de prouver la performance des entreprises publiques locales »

Le 6 avril 2018, la Compagnie de chauffage intercommunale de l’agglomération grenobloise (CCIAG) remportait la délégation de service public (DSP) du chauffage urbain de Grenoble-Alpes Métropole face à Engie ! Une magnifique victoire qui consacre toutes les Sem, comme le souligne l’heureux directeur général de la Compagnie de chauffage intercommunale de l’agglomération grenobloise (CCIAG), Thierry Duflot.

Bertrand Bohain délégué général du CNR. ©CNR

« Recycler la contrainte ″déchets″ en moteur de développement local »

Le Cercle national du recyclage (CNR), qui appuie une gestion des déchets écoresponsable, fut la voix des collectivités et Epl lors de l’élaboration de la feuille de route pour l’économie circulaire (FREC) présentée le 23 avril par le gouvernement. Son délégué général, Bertrand Bohain, revient sur ce document.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK