L'actualité des Entreprises publiques locales

Interviews

« Pour l’avenir même des territoires, il nous faut maintenant aller de l’avant, vaillamment et précautionneusement ! »

Directeur général de la SPL Angers Loire Tourisme Expo Congrès (Altec) qui, depuis 2018, porte le développement cohérent du tourisme d’affaires et d’agrément angevin sous le nom de « Destination Angers », Thierry Gintrand envisage l’avenir avec confiance. Au nom de la relance !

« Le tourisme, ce ne sont pas seulement les hôtels et les restaurants »

La sénatrice Viviane Artigalas, est l’un des quatre copilotes de la cellule « Tourisme » du Sénat. Une cellule qui a alimenté le plan de relance du Sénat pour redonner des couleurs à l’économie française. Pour l’élue, c’est « l’écosystème touristique » dans son ensemble qu’il faut traiter.

Vie des Epl 08.06.2020

« Les EPL sont encore très préoccupées par la reprise » Stéphane Keita, PDG de la Scet

D’une gestion de crise « par tronçons », passant de l’urgence à la sortie pragmatique du confinement, Stéphane Keita estime que la Scet a montré une certaine résilience et en retirera les atouts. Pour cette filiale de la Caisse des Dépôts, les mobilités et les nouvelles formes du tourisme seront les priorités de « l’immédiat après-monde ».

« Etre en lien avec les mutations sociétales » Philippe Mathieu, directeur de Brest’aim

Brest’aim, c’est le gros navire. La Sem gère les grands équipements de Brest Métropole : Océanopolis, Brest Arena, le parc des expositions, la patinoire, le Quartz (scène nationale et centre de congrès), le stationnement (parkings et en surface), les ports de plaisance, la Recouvrance (bateau du patrimoine). Autant dire que la crise sanitaire a mis le navire en cale sèche. Entretien avec le directeur général, Philippe Mathieu, sur un monde d’après dont les contours restent encore à préciser.

« Avec la Région Sud, nous avons su anticiper »

Pierre-Paul Léonelli a saisi l’opportunité de la « cagnotte » mise en place par la Région Sud pour orienter le dispositif vers les Epl. De quoi éviter les risques de rupture de stock. Pour le président de l’AREA, le monde d’après mettra encore plus en lumière l’efficacité du modèle porté par les Epl.

« Le monde va changer et les Epl participeront à cette reconstruction »

Dès les premières heures du confinement, la Fédération des Epl s’est mise à l’écoute de ses adhérents. Si, pour certains d’entre eux, les difficultés sont réelles, d’autres s’en sortent mieux. Face à la diversité de cet impact, la Fédération apporte des réponses cousues mains. Pour Jean-Marie Sermier, le modèle d’intervention des Epl dans le champ économique sera un atout lors du déconfinement.

« La nouvelle Sem « Compagnie des Pyrénées » pourra soutenir les projets locaux en qualité d’investisseur et de garantie bancaire »

Créée en 2004 pour mutualiser la gestion de plusieurs domaines pyrénéens, la Sem N’PY, jusqu’alors très orientée « ski », opère un virage pour soutenir le développement d’un tourisme plus durable et raisonné. Premier de cordée sur cette piste, son nouveau président, Michel Boussaton, explique la technique de conversion poursuivie.

« Un juste équilibre entre une société capitalistique et une collectivité attentive au bien commun »

Après un quart de siècle en affermage, le service de l’eau saint-affricain a été parmi les premiers à plonger pour une SemOp début 2018… Un choix qui, somme toute, coulait de source, selon son président !

Aménagement 09.12.2019

« Le choix d’une SemOp a été dicté par l’exigence de réussite »

Pour aménager son nouveau quartier résidentiel Saint-Christol, la ville de Pézenas a choisi une SemOp. Son maire, Alain Vogel-Singer, explique pourquoi, à ce grand projet urbanistique, il fallait en effet un portage à haute valeur stratégique.

« Sublimer la mutation de Calais »

Maire de Calais, Natacha Bouchart est également présidente et administratrice de deux Spl sur sa commune. Un choix délibéré pour dynamiser l’attractivité de sa ville, en invitant notamment un étonnant dragon à arpenter le front de mer et les rues calaisiens.

Mobilité 06.09.2019

Caux Seine Agglo « La solution Semop s’est imposée à nous pour organiser les transports »

C’est une première qui sera officiellement inaugurée le 9 septembre à l’occasion d’une journée exceptionnelle organisée par la fédération des Epl Normandie à Lillebonne (Seine-Maritime). La communauté d’agglomération Caux Seine Agglo, AOM (Autorité organisatrice des mobilités) sur les 60 communes de son périmètre, a décidé de recourir à une Semop pour gérer les trois réseaux de transport urbain des trois principales communes de l’agglo, à savoir Bolbec, Port-Jérôme-sur-Seine et Lillebonne. La Semop a débuté son activité le 2 septembre. Didier Peralta, vice-président en charge des transports de Caux Seine Agglo, maire de Gruchet-le-Valasse, a été la véritable cheville ouvrière de cette initiative. Il explique pourquoi le recours à la Semop est apparu comme le plus pertinent.

« Être financé par la BEI, c’est un label de qualité »

Plusieurs Entreprises publiques locales (Epl) ont d’ores et déjà bénéficié des prêts de la Banque européenne d’investissement (BEI). Le financement se base sur la fiabilité du projet proposé par les Epl et forme, d’une certaine façon, une certification rassurante pour les autres financeurs. Rencontre avec Ambrise Fayolle, vice-président de la Banque européenne d’investissement.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK