L'actualité des Entreprises publiques locales
Trophées des Epl

Tuband : d’un habitat insalubre à un quartier éco-durable au cœur de Nouméa

Société immobilière de Nouvelle-Calédonie (Sic) - Trophées 2009 - Projet figurant au palmarès
Tuband, un quartier éco-durable au coeur de Nouméa © Sic

Objectif

Reposant sur un enjeu politique et social fort, le projet d’aménagement de cette zone d’habitat social au sein d’un quartier résidentiel vise à :
– libérer un foncier occupé en résorbant un site insalubre
– offrir aux familles en situation précaire des logements neufs, en accompagnant leur intégration d’une maîtrise d’œuvre urbaine et sociale adaptée
– réaliser une opération d’aménagement durable en offrant un habitat respectueux de la mixité sociale et de son environnement.

Description

Face à la mer, ce dernier grand foncier de 20 hectares est situé au cœur du quartier le plus résidentiel de Nouméa. Occupé par 137 familles en situation de grande précarité, les autorités publiques le déclarent zone d’aménagement prioritaire par convention signée avec la Sic en 2002.
Après 2 ans d’études, le processus de relogement des squatters se déroule de façon échelonnée de 2005 à 2007.
Associant spécificités géographique et culturelle du territoire, un programme de 92 M€, démarré en 2005, prévoit :
→ l’aménagement harmonieux et raisonné de tout un quartier dans une zone résidentielle.
→ 634 logements locatifs, mixant les catégories aidés, très aidés et économiques, répartis en petits îlots d’habitations prenant en compte les besoins d’une population spécifique (5 % de logements pour personne handicapée).
→ des exigences environnementales donnant priorité au confort thermique et énergétique des logements neufs, aux piétons, cyclistes, tri sélectif, végétalisation.
→ des équipements et services indispensables à une qualité de vie sociale (collège, école primaire, maison de quartier, plateau sportif, bureau de poste, agences bancaires et commerces).
→ un accompagnement personnalisé des familles issues du site : de l’appropriation de leur nouveau cadre de vie à leur insertion économique par l’utilisation de tous les leviers existants mais également par la création d’une Cellule d’accompagnement professionnel (CAP) entièrement dédiée et adaptée au suivi des familles au cas par cas.

Effets

→ 600 personnes originaires du squat réinsérées.
→ 1 500 calédoniens logés in situ dont 150 originaires du squat et 20 personnes handicapées.
→ 1 000 emplois générés dans divers secteurs d’activités (bâtiment, prestations de services), 16 commerces et services publics installés.
→ 600 enfants du quartier scolarisés dans le collège, permettant aux jeunes du site et des résidences voisines de se côtoyer.
→ une empreinte écologique réduite grâce à l’utilisation de l’énergie solaire et de l’éclairage basse consommation dans les logements et les parties communes, à l’installation de 2 zones de tri sélectif pour les déchets ménagers, à l’implantation d’une station d’épuration, l’aménagement de zones vertes et de pistes cyclables.
→ 55 squatters sur les 73 suivis par la CAP ont un emploi avec un parcours d’insertion facilité.
→ la CAP prend une dimension publique avec la création du DILE (Dispositif d’insertion par le logement et l’emploi) aujourd’hui appliqué dans les programmes de RHI.

Financement

→ Dépenses : 92,13 M€
– accompagnement social : 0,13 M€
– aménagement : 21,45 M€
– construction logements et commerces : 68,55 M€
– développement durable : 2 M€
→ Recettes : 92,13 M€
– ventes de charges foncières aux collectivités : 4,5 %
– commercialisation locaux : 1 %
– participation collectivités et concessionnaires : 1,5 %
– subvention contrat développement Etat Province sud : 4,5 %
– défiscalisation : 29 %
– prêts Caisse des dépôts : 55 %
– prêts AFD : 3,5 %
– fonds propres : 1 %
La Sic était à la fois aménageur et constructeur.

Valeur ajoutée de l'Epl

Le projet Tuband intègre toutes les dimensions spécifiques à une opération d’aménagement urbain, avec un fort volet de résorption d’habitat insalubre. Cette opération, innovante à l’échelle de la Nouvelle-Calédonie, requiert l’ensemble des compétences et métiers d’aménageur, constructeurs et bailleurs social. Son coût important nécessite une ingénierie financière lourde faisant appel à huit sources, dont le recours massif à la défiscalisation loi Girardin et l’arsenal des prêts de la Caisse des dépôts et de l’AFD. Le tour de table regroupe pas moins de 5 partenaires (Etat, Province sud, Ville de Nouméa et financeurs). 3 sociétés civiles immobilières et 1 société civile de placements immobiliers ont dû être créées. Près de 200 contrats d’études et de travaux sont gérés. Seule une Epl est en mesure d’orchestrer l’ensemble de ces interventions, en particulier sur un territoire où les répartitions de compétences et les instruments urbanistiques et financiers de l’aménagement sont peu développés.

Point de vue de l'élu

En 2002, Tuband était un domaine en friche et marécageux de 20 ha enclavé au cœur des quartiers résidentiels sud de Nouméa, occupé par plus de 600 squatters en très grande précarité, dépourvus d’accès aux services de base. A peine 7 années plus tard, l’aménagement de ce site est quasiment achevé, 400 logements sont déjà livrés. Des locaux commerciaux, des services, un nouveau collège sont ouverts. Des équipements municipaux, école primaire, maison de quartier, plateau sportif… sont programmés et engagés. La qualité de cette opération ne réside pas uniquement dans son montage technique et financier axé sur la mixité. Elle est surtout le résultat d’une approche sociale et environnementale entreprise très en amont, qui a permis de fournir un toit décent à de nombreux calédoniens en les accompagnent, pour les plus démunis, dans une démarche d’insertion dans la société par l’emploi. Quand logement rime avec solidarité, avec une Sem, la Sic, acteur engagé du développement durable.
Philippe Gomès

Quelques chiffres

→ Pour la Sic
– 20 ha
– 418 squatters relogés
– 634 logements équipés de chauffe-eau solaires
– 2 200 personnes logées
– 5 ans de travaux d’aménagement et construction
– 700 m² de commerces
– 1 agence OPT de 350 m²
– 85 M€ d’investissements
– 2 km de piste cyclable
– 38 logements adaptés pour personne handicapée
– 16 000 m² de jardins privatifs
→ Pour la puissance publique
– 1 collège 600
– 1 école primaire
– 1 parc de jeux
– 1 maison de quartier
– 1 station d’épuration
– 1 plateau sportif

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK