L'actualité des Entreprises publiques locales
Trophées des Epl

Transfert du MiN Nantes Métropole

S.E.M.M.I.N.N - Trophées 2020 - Projet figurant au palmarès

Objectif

Orchestré par le gestionnaire historique, la SEMMINN, le transfert du MIN Nantes Métropole du centre vers la périphérie de Nantes début 2019 s’inscrit pleinement dans le paysage du nouveau pôle agroalimentaire élaboré par Nantes Métropole.

Résolument innovant pour la filière agroalimentaire du Grand Ouest, le MIN est également un véritable prototype des dispositifs les plus efficaces en termes de performance environnementale.

Description

C’est la première fois, en France, qu’un Marché d’Intérêt National est déménagé dans son intégralité ; un événement d’une ampleur sans précédent. Un challenge palpitant relevé avec succès par Nantes Métropole et son gestionnaire, la SEMMINN.

Le nouveau MiN Nantes Métropole de 20 ha, et son infrastructure majeure, dotée d’un équipement de pointe, en fait un outil de premier plan qui rayonne sur le Grand-Ouest.

Plus fonctionnel, moins énergivore, le nouveau MiN Nantes Métropole, issu du projet architectural d’EGA Erik Giudice Architecture, peut se targuer d’être le plus moderne de France. C’est un véritable prototype des dispositifs les plus efficaces en matière de performance environnementale et de production d’énergie : 31 000m² de panneaux photovoltaïques ont été installés. Cela fait du MiN la plus puissante installation solaire en toiture à l’échelle de tout le Grand Ouest. Autre innovation, une partie de ces panneaux est gérée en autoconsommation par une société citoyenne pour alimenter les centrales de froid du MiN.

Cette exemplarité écologique s’applique aussi à la gestion des eaux de pluies, qui sont stockées en sous-sol , puis rejetées, après traitement, en milieu naturel, afin de préserver la zone humide.

Et également dans le tri et la valorisation des déchets, avec un Centre de tri spécifique au site, ainsi que des actions de formation et sensibilisation auprès des opérateurs.

Effets

Le transfert des entreprises début 2019 s’est bien déroulé tout en assurant la continuité de leur activité. Ces dernières bénéficient désormais de locaux plus modernes et plus fonctionnels.

Grâce au site et aux actions menées par le gestionnaire, le site est beaucoup plus propre et plus sécuritaire, éléments fortement salués par les entreprises locataires et par les acheteurs.

Les 31 000 m2 de panneaux photovoltaïques produisent 6195 MWh/an, soit l’équivalent de la consommation électrique annuelle de près de 2 500 foyers.

Des objectifs de 80% de déchets triés et 100% valorisés avaient été fixés à 4 ans. Ils ont été atteints après 6 mois d’exploitation.

Financement

Le projet de construction du MiN Nantes Métropole se monte à 130 millions d’euros HT pour une répartition du financement :

  • Nantes Métropole 117,4 millions d’euros
  • Etat 9,9 Millions d’euros
  • Région 3 millions d’euros

Le coût total TTC est de 156 millions d’euros.

Valeur ajoutée de l'Epl

Les principaux apports ici d’une EPL au regard d’un autre opérateur, public ou privé, sont :

  • Sa large expérience du domaine d’activité et la connaissance des entreprises du MiN Nantes Métropole
  • Le fait d’être en soi un « bras armé » de Nantes Métropole, pour la mise en œuvre d’un projet crucial dans le cadre de sa politique publique
  • Son objectif de servir uniquement l’intérêt public
  • La complémentarité avec le maître d’ouvrage délégué, LOMA, un autre EPL du territoire.


Point de vue de l'élu

Une parcelle de 19,4 ha, sans compter le pôle d’excellence Nantes Agropolia qui lui est associé, des aménagements sur mesure pour chacun des opérateurs, la plus vaste centrale photovoltaïque en toiture de l’ouest, avec une part dédiée à l’autoconsommation des centrales de production de froid, des tuyaux de près de 3m de diamètre pour récupérer les eaux de pluie en sous-sol, la préservation d’une zone humide adjacente, une déchetterie intégrée : on a eu raison de dire que la construction du nouveau MIN de Nantes métropole a été un chantier hors norme, le plus important de la période en France. C’est tout naturellement vers des EPL que Nantes Métropole s’est tournée pour réaliser ce tour de force: La SEMMINN comme gestionnaire de ce nouveau marché de gros au service d’une alimentation de qualité, valorisant circuit court et développement du Bio. 

Quelques chiffres

     20 ha (intégré dans les 55 ha de Nantes Agropolia)

70 000 m2 de bâtiments

2 ans et demi de travaux

1 million d’heures de travail

120 entreprises et jusqu’à 350 compagnons mobilisés

La grande halle  mesure 130 mètres de large par 350 mètres de long : on peut y allonger la Tour Eiffel  ou le Queen Mary 2.

105 opérateurs, dont 40 producteurs vendeurs locaux

18 408 panneaux photovoltaïques qui représentent 30 994 m2 de surface

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK