L'actualité des Entreprises publiques locales
Trophées des Epl

Réseau d’anergie Pays de Gex

SPL TERRITOIRE D'INNOVATION - Trophées 2021 - Projet figurant au palmarès

Objectif

Pays de Gex Agglo, par le biais de son aménageur la SPL Territoire Innovation met en place d’un réseau dit d’anergie (basse température exploitant des énergies fatales principalement celles de l’accélérateur de particules du CERN avec stockage inter-saisonnier sur sondes Géothermiques).  Ce réseau est appelé à agréger d’autres vecteurs énergétiques (PV, hydrogène) et se connecter au réseau suisse de Genilac. Une nouvelle SEMOP exploitera ce réseau.

Description

https://www.terrinnov-spl.fr/zac-ferney-geneve-innovation-le-fonctionnement-du-reseau-danergie-en-quelques-minutes/

La SPL Territoire d’Innovation a entrepris pour la desserte de la ZAC Ferney Genève Innovation (2 500 logements, 200 000 M² SDP activités économiques) de réaliser un réseau d’anergie. Contrairement aux réseaux de chauffage traditionnels à haute température qui ne font que transporter de la chaleur, le réseau anergie repose sur un principe  d’équilibre des échanges thermiques entre bâtiments. Le réseau de basse température récupère l’énergie dite fatale issue des dispositifs de rafraîchissement et refroidissement des activités économiques pour chauffer les logements.

De plus, ce réseau repose sur un système de stockage géothermique inter saisonnier conçu pour emmagasiner l’énergie plus abondante de la période estivale afin de la restituer en hiver, au moment où la demande est importante.

 Ce réseau thermique a comme ambition de se coupler à une boucle d’autoconsommation photovoltaïque permettant  d’accroitre la part d’énergie renouvelable produite localement et de disposer d’un fonctionnement optimisé grâce à un pilotage numérique.

 Une SEMOP associant pays de Gex Agglo à Dalkia et la Banque des Territoires a été constituée pour le développement de ce réseau avec la SPL Territoire d’Innovation et pour son exploitation. A terme, il est prévu que les Services Industriels de Genève puissent intégrer cette future SEMOP afin de constituer un réseau thermique transfrontalier.

Effets

Le réseau d’anergie est une solution qui ouvre des opportunités pour la mise en place de démonstrateurs. La simplicité du dispositif permet envisager en effet une interopérabilité avec d’autres réseaux (production photovoltaïque pour l’alimentation des PAC, pilotage numérique, …) et l’intégration d’autres vecteurs énergétiques (stockage et production d’hydrogène par électrolyse pour les interfaces avec les réseaux électrique).

 

Dans cet objectif, la SPL a lancé une consultation en vue de la réalisation d’un programme complexe  comprenant la centrale de production du réseau d’anergie, un data center, un parking mutualisé (450 places) ainsi  que des services pour l’accompagnement des usagers à la transition énergétique. L’ambition de ce projet est de stimuler des innovations à la fois en matière de production, de stockage et de pilotage mettant en exergue les synergies possibles entre réseaux ainsi qu’entre les différentes parties du programme.

 

Financement

Le financement des investissements de la SPL (env. 10 M€)  est assuré par :

  • Subventions et participations : 48 %
  • Prise en charge par l’opération : 52 %

 

Le financement des investissements la SEMOP (env.  21 M€) est assuré par :

  • Capital social : 1 000 K€
  • Prêt actionnaire : 2 750 K€
  • Subventions : 6 500 K€
  • Droits de raccordement : 8 900 K€
  • Financement bancaire : 11 250 K€

Valeur ajoutée de l'Epl

 

Le modèle économique du réseau d’anergie repose sur des investissements relativement importants d’installation des infrastructures et en contre-partie un coût de l’énergie primaire à faible coût.  Ce schéma  implique une phase de déploiement  sur les premières années onéreuse qui ne garantit pas aux opérateurs énergéticiens privés un niveau de rentabilité identique à celui de réseaux de chaleur plus classique.

 

C’est la mutualisation des deux entreprises publiques locales qui permet d’assurer la viabilité de l’exploitation : La SPL Territoire d’Innovation réalise la boucle basse température et les sondes tandis que la SEMOP déploie et exploite le réseau de moyenne température sur la ZAC Ferney Genève Innovation et de haute température sur le reste de la ville. Tous les habitants de Ferney Voltaire  peuvent ainsi bénéficier d’une énergie à plus de 55% d’ENR à un coût de 7 à 15 % inférieur.

Point de vue de l'élu

Pays de Gex Agglo a désigné mardi 28 janvier 2020, Dalkia et la Banque Territoire comme partenaires privés de la future société d’exploitation (SEMOP) du smart grid thermique de Ferney-Voltaire et Prévessin-Moëns. Cette décision constitue une étape majeure de la mise en oeuvre de la démarche TEPOS et une référence pour le Grand Genève.

 Ce réseau innovant exploitera les rejets de chaleur issus de l’accélérateur de particules (LHC) du CERN et mettra à disposition de 20 000 personnes une énergie à plus de 55 % renouvelable. Cela contribuera à supprimer annuellement l’équivalent des émissions de CO² de 3900 voitures !

 Ce smart grid est un puissant vecteur de la transition énergétique mais également d’équité sociale en proposant au plus grand nombre une énergie à un prix inférieur à celui proposés aujourd’hui sur Ferney Voltaire.

Quelques chiffres

  • Le taux de couverture moyen est estimé à 54% ENRR avec 66 % lors du fonctionnement du CERN.
  • Le gain CO2 est estimé sur l’assiette moyenne à environ 5 000 tonnes par an.
  • Prix de la chaleur de 77 € TTC/MWh hors ZAC
  • Prix du froid de 130 € TTC / MWh
  • TRI projet de la SEMOP : 5,5 %
  • TRI fonds propre de la SEMOP : 6,2%
Top

Rechercher