L'actualité des Entreprises publiques locales
Trophées des Epl

Pôle de transformation pour une alimentation saine et locale

SOMIMON-MERCADIS - Trophées 2017
l’INAUGURATION DU PÔLE DE TRANSFORMATION - M. Pierre Pouëssel, Préfet de l’Hérault

Objectif

Le pôle a pour objectif de fédérer des entreprises s’engageant dans une politique de transformation alimentaire saine en lien avec la production agricole locale. Il répond aux tendances de consommation (attente renforcée pour les produits transformés ; critères de santé et de proximité) et à une carence sur le territoire en outils de transformation, de manière innovante, du fait de sa construction empirique, de la complémentarité entre ateliers de transformation et avec l’EPL gestionnaire du MIN

Description

Le Pôle est une pépinière destinée à des entreprises qui développent une innovation, passent de la phase R&D à la phase d’industrialisation de leurs productions sur le MIN. Leurs initiatives entrepreneuriales sont soutenues sur le Pôle : incubation, pépinière, accélération. Le but est de créer sur le territoire de nouvelles filières professionnelles, de nouvelles organisations économiques basées sur le principe du circuit de proximité.
Penser l’appropriation locale du Pôle de transformation alimentaire en s’ouvrant à un large public de professionnels et scolaire, voire particuliers (MIN en ville), dans une démarche pédagogique s’inscrivant dans la Politique agro-alimentaire de MMM.
Les entreprises du Pôle ont noué des relations dans l’agro-cluster agro-alimentaire régional (collectivité, enseignement/recherche, EPL).
Le Pôle de transformation alimentaire s’inscrit dans une démarche d’économie circulaire qui contribue à la compétitivité des entreprises.
Economie de la fonctionnalité : mutualisation, partage des ressources et services mis à la disposition des entreprises par le MIN ou issus du groupement d’entreprises.
Echanges et collaborations : l’implantation au cœur d’un site accueillant 220 professionnels (production et distribution alimentaire) favorise partenariats et synergies.
Réduction des impacts logistiques sur l’environnement : réduction des distances entre zones de production, de transformation et de consommation relocalisées au sein du territoire.

Effets

Une démarche créatrice de valeur ajoutée.
Toutes les entreprises sont animées par un besoin de création de valeur ajoutée :
– Un approvisionnement en produits bruts, frais et locaux,
– La maîtrise des processus de transformation se fait au service des producteurs locaux, selon les entreprises concernées,
– La politique de l’emploi est qualitative et pérenne (insertion et handicap),
– Les produits transformés sont garantis selon les entreprises sans allergènes, gluten, conservateurs, sans sucres ajoutés et additifs,
– La promotion de circuits de proximité alimentaire,
– La lutte contre le gaspillage alimentaire en valorisant les restes de champs de la production agricole régionale.
Création d’un groupement d’employeurs (juin 2017) en partenariat avec le CRGE Occitanie (Centre de Ressources des Groupements d’Employeurs) dont les études ont été cofinancées par la Direccte, le Conseil Départemental et la Région.

Financement

Le projet a été financé en opération propre par l’EPL. Les entreprises ont financé leurs process et les machines-outils en recherchant les financements ad hoc (public).
Une entreprise a levé plus d’1 M€ auprès d’un acteur important de la filière agricole.
Investissement total (*) : 1,47 M€
34 % SOMIMON = 500 K€
46 % ENTREPRISES = 700 K€
20 % SUBVENTIONS = 300 K€ (obtenues par les entreprises : FEADER, Région,…)
(*) Hors entrepôts déjà équipés (installation frigorifique + isolation).

Valeur ajoutée de l'Epl

Le MIN (service public confié à une EPL) est guidé par une politique agro-écologique présentée comme l’un des piliers de Montpellier Méditerranée Métropole. Cette gouvernance permet de minimiser la prise de risque par l’EPL dans le montage en opération propre.
Les restaurations collectives en gestion directe des établissements scolaires gérés par la Métropole contribuent à ouvrir des marchés aux entreprises.
Les études sur les besoins en équipement menées par le Conseil Départemental ont associé le MIN dans la démarche et ont favorisé la prise de risque de certains acteurs privés (illustrant la carence de tels équipements sur le territoire).
L’EPL a pu anticiper les besoins fonciers fortement évolutifs des différents ateliers de transformation en préservant des zones – ne recherchant pas un rendement systématique à court terme qu’aurait offert soit une occupation optimisée soit des activités différentes (type logistique ou négoce) non complémentaires.

Point de vue de l'élu

Pour la première fois, un Pôle de transformation alimentaire est créé sur un MIN. Cet équipement distribuant et transformant des productions agricoles locales aux populations urbaines illustre le thème du congrès des EPL « Equilibrer les territoires ». Pour la Métropole, aménager durablement le territoire, consiste à promouvoir une agriculture mixte et diversifiée offrant des produits de qualité et respectueuse de l’environnement et des saisons. Ce pôle s’inscrit dans une démarche d’économie circulaire au service de la compétitivité des entreprises. Il offre une mutualisation des équipements et services, des échanges et collaborations entre entreprises, une gestion efficiente des flux logistiques et une réduction de leurs impacts sur l’environnement. 38 emplois ont été créés en 2 ans (30% contrat d’insertion professionnelle). Une quinzaine d’emplois supplémentaires seront créés d’ici fin 2017.
Philippe SAUREL
Maire de Montpellier
Président de Montpellier Méditerranée Métropole

Quelques chiffres

1500 m² de surfaces d’ateliers
8000 m3 de stockage
250 T. de produits / mois
Emplois : 38 (30% insertion professionnelle)
Croissance attendue à fin 2017 (+37%) soit 60 emplois sur le Pôle.
Le cabinet Utopie estime le maintien de 7 emplois indirects pour 1 emploi direct sur le MIN.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK