L'actualité des Entreprises publiques locales
Trophées des Epl

Marie Curie II, des seniors comme à la maison !

SAGEP - Trophées 2019

Objectif

L’ancienne résidence senior Marie Curie à La Garde (83), nécessitant d’importants travaux de réhabilitation, il été décidé de construire un nouveau bâtiment sur un terrain communal, certifié Bâtiment Durable Méditerranée « Or », une première particulièrement symbolique dans le Var.

Grâce à Marie Curie II, la SPL Sagep, adossée à la SEM Sagem, a répondu parfaitement au mandat de Maître d’ouvrage délégué,  confié par la Ville.

Description

Déployée sur un site de 6000 m², à proximité du centre-ville, l’établissement est conçu pour accueillir sur 2 étages, des personnes âgées dans 75 studios très confortables de 30 à 35 m², tous accompagnés d’une loggia.

L’ensemble est réparti sur 3 niveaux avec 3900 m² habitables, agrémenté d’un vaste jardin.

Le rez-de-chaussée, surélevé et abrité, rassemble les lieux de vie comme l’espace d’accueil, le restaurant/bar, et au coeur du projet la grande salle commune.

Quant aux extérieurs , ils sont dédiés à la détente avec deux terrasses avec cuisine d’été, un potager collectif, une aire pour les animaux, un terrain de pétanque, ainsi que des locaux administratifs et techniques pour faciliter le travail des aidants

De nombreuses places de stationnement sont disponibles.

Aussi, la présence d’un gardien 24h/24, 7j/7, assure la sécurité du site.

Cette formule intermédiaire entre le logement personnel et l’établissement collectif est destinée aux personnes âgées autonomes, seules ou en couple. L’ensemble, accessible aux personnes à mobilité réduite, est ainsi adapté aux changements de rythme et modes de vie induits par le vieillissement.

La résidence de type foyer-logement est agréé par l’Etat en PLS et habilitée à l’aide sociale.

Effets

Le projet a été réalisé dans le respect de l’environnement et la recherche  d’économies d’énergie, on y trouve :

Un chauffage par le bois, plus économique dans son exploitation et moins polluant.

Une isolation optimale grâce à une isolation par l’extérieur en fibre de bois, et des menuiseries bois/alu.

Une fraîcheur naturelle grâce aux protections solaires adaptées aux orientations des bâtiments, aux plafonds restés en béton brut peint afin d’améliorer l’inertie, et à la mise en place d’un puits provençal.

Une eau chaude grâce aux capteurs solaires thermiques installés sur les toitures, et permettant de préchauffer  l’eau pour 42% des besoins.

Une lumière douce grâce aux ouvertures étudiées pour réduire les besoins en éclairage, et à l’installation de luminaires basse consommation.

Enfin, une production locale d’électricité grâce à 550 m² de panneaux photovoltaïque, produisant 50% des consommations.

Financement

Le coût total actualisé de la construction de Marie Curie II est de 11 millions d’euros, son financement s’articule entre :

Commune de La Garde : 6916k€ (dont 6000k€ en prêt Caisse d’Epargne)

Département du Var : 1185k€ en subvention

Métropole TPM : 300k€ en subvention

Région Sud : 79k€ en subvention

Carsat : 2016k€ (dont 1716k€ en prêt)

TEPCV : 500k€ en subvention

ADEME : 25k€ en subvention

Valeur ajoutée de l'Epl

Avec pour maître d’ouvrage délégué la Sagep, la construction de Marie Curie II a obtenu la reconnaissance de 2 certifications et 1 labellisation

Il s’agit des certifications Habitat Environnement et Bâtiment Durable Méditerranéen « Argent » en phase conception, le niveau « Or » étant visé à terme. Le chantier a un faible impact sur les riverains, notamment grâce à une gestion rigoureuse des déchets, tout en privilégiant l’utilisation d’éco-matériaux et de ressources locales. Marie-Curie II présente une conception architecturale durable adaptée au climat local.

Ensuite, la labellisation Bepos-Effinergie 2013, avec un bâtiment produisant plus d’énergie qu’il n’en consomme. Qui dit bâtiment à énergie positive, porte une attention particulière au choix des matériaux et des techniques pour une performance énergétique optimale, tout en limitant l’usage d’énergie fossile.

Enfin, la Sagep assiste la commune, maître d’ouvrage, dans la mise en place des financements de l’ouvrage.

Point de vue de l'élu

« La France n’a jamais compté autant de seniors souhaitant vieillir chez eux en autonomie. Les personnes âgées, aujourd’hui, veulent avoir le choix.

Les résidences offrent une solution adéquate avec des logements plus adaptés et des services à la carte, dans un environnement sécurisé et dans un cadre permettant le maintien des liens sociaux, la possibilité de pratiquer des activités physiques et d’accéder facilement à la culture et aux loisirs…

La résidence-autonomie Marie Curie II répond à ces nouvelles demandes.

A ce titre, je félicite toutes les équipes qui ont participé à ce projet, et particulièrement le Directeur Général de la SPL Sagep et de la SEM Sagem, Monsieur Charles Ignatoff. »

Jean-Louis MASSON

Député du Var

Administrateur SPL Sagep/SEM Sagem

Quelques chiffres

La résidence Marie Curie II, c’est:

Une superficie de 6 000 m²

3 900 m² de surface habitable

75 studios de 30 à 35 m²

80 résidents

18 mois de travaux

Un coût total de 11 millions d’euros

Des subventions pour 2,4 millions d’euros

2 certifications performantes :

* Habitat et Environnement

* Bâtiment Durable Méditerranée « Or »

1 Labellisation :

* Bepos-Effinergie 2013

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK