L'actualité des Entreprises publiques locales
Trophées des Epl

L’école Internationale Provence Alpes Côte d’Azur

- Trophées 2011
Vue d'ensemble de l'Ecole internationale Paca © Area Paca

Objectif

→ Créer une école internationale de la maternelle à la terminale
→ Aménager le territoire de Haute-Provence : choix de Manosque pour l’installation de l’école internationale
→ Accompagner le développement de ITER
→ Accueillir les enfants du personnel d’ITER de la maternelle à la terminale venus du monde entier (31 nationalités), mais également ceux de la Région avec un enseignement complètement bilingue et dans la langue choisie, une première en Europe (six sections linguistiques)

Description

Le volume simple, unitaire, épuré, se révèle être à l’approche un monument intriguant, tel un morceau de sol soulevé et porté à bout de bras par une cohorte en vibration. Construit de béton, de bois, de verre et de garrigue, cet édifice apparaît comme un nouveau temple du savoir.
A la fois ouverte sur le monde par ses quatre côtés et mise en retrait grâce à ce péristyle ondoyant, l’école se ménage ainsi une atmosphère, un lieu solennel de transformation active de l’esprit et à la découverte du savoir. Derrière ces colosses de béton, structurellement porteurs du jardin suspendu et ouvrant les portes de l’école, se développe telle une petite cité, irriguée de deux rues intérieures desservant les différents espaces et volumes. Dans ce plan orthogonal orienté Nord-Sud, les rues intérieures sont des lieux d’échanges pour petits et grands de toutes nationalités. Le filtre de la façade se retourne en plafond des ruelles, irriguant de lumières contrastées les cheminements internes. Cette organisation des locaux autour de cloîtres et la desserte générale par des ruelles internes à l’école, ouvertes sur le ciel, renouvelle directement l’archétype du bâtiment scolaire. Ce rapport constant avec les éléments, le soleil, la pluie, le vent, dont on est protégé par des débords de toiture généreux et une organisation en patios, part du postulat des architectes que le rôle premier de l’éducation devrait être d’apprendre aux enfants à vivre en harmonie avec leur environnement.

Effets

→ Relation harmonieuse du bâtiment avec son environnement. L’école est en rez-de-chaussée sous une nappe verte et suit le terrain naturel. La toiture terrasse végétalisée permet de fondre le bâtiment dans le paysage.
→ Gestion de l’énergie : L’isolation renforcée des murs, de la toiture et des vitrages est associée à un principe à ossature bois et bardage pour limiter au maximum les déperditions des bâtiments. Le chauffage des locaux est assuré par un réseau de chaleur, alimenté au bois. La ventilation est de type double flux avec récupération d’énergie par échangeur rotatif avec détection de co2 pour la modulation des débits.
→ Pour réduire les besoins en éclairage artificiel, le recours à l’éclairage naturel a été étudié : les salles de classes bénéficient soit d’une double orientation, soit d’un second jour apporté par un shed. Des capteurs solaires sont prévus pour le préchauffage de l’eau chaude solaire des bâtiments.Le toit du gymnase est recouvert de 1230 m2 de membrane photovoltaïque

Financement

C’est un projet de 55 M€, entièrement pris en charge par la Région Provence Alpes Côte d’Azur qui a bénéficié d’un prêt de la Banque européenne d’Investissement. Le budget de l’opération, conçue en conception-réalisation, a été confié à Area Paca, Spla de la Région qui a conduit le chantier en 24 mois.

Valeur ajoutée de l'Epl

Area Paca initie et anime depuis plusieurs années toutes les démarches liées au développement durable. L’expérience acquise par de nombreuses réalisations : Ecole internationale, premier lycée HQE en 1988 à Vence, utilisation de technologies innovantes dans la construction (pompe à chaleur à eau de mer), permet aujourd’hui à Area Paca de revendiquer un véritable savoir-faire pour les constructions à haute qualité Eenvironnementale.
Area Paca anime également un réseau d’entreprises (cluster ou district à l’italienne) en organisant échanges entre laboratoires, ingénierie et entreprises sur la question du développement durable. Elle participe à ce titre à la mise au point d’une grille d’analyse des opérations dont elle a la responsabilité. Ce document renseigné par le maître d’ouvrage et la maîtrise d’œuvre donne accès à trois labels bronze, argent ou or, permettant de valoriser les réalisations dans le cadre de cette démarche dite « Bâtiments durables méditerranéens ».

Point de vue de l'élu

L’école Internationale Provence Alpes Côte d’Azur répond à nos priorités régionales : aménagement du territoire : choix de Manosque ; économiques : accompagnement d’ITER ; sociales : offrir à 1 000 élèves venant de 31 pays et des bassins environnants un enseignement de la réussite ; environnementales : une architecture intégrée et économe. Elle répond à notre éthique : l’accueil ; notre esthétique : la Provence et la Méditerranée ; notre art de vivre : nous avons souhaité que chacun des élèves emporte en rentrant chez lui le meilleur de notre région. Cette école est exemplaire en matière de respect de l’environnement. Implantée au coeur du Lubéron elle se devait d’être respectueuse de cet environnement exceptionnel. Un volet énergétique très performant a donc été prévu. Projet ambitieux pour notre Région, nous sommes heureux d’offrir l’Ecole internationale Provence Alpes Côte d’Azur, véritable lieu d’échanges et de mixité, d’enrichissement culturel et pédagogique au service de notre jeunesse.

Michel Vauzelle
Président de la Région Paca

Quelques chiffres

→ 1 000 jeunes de 3 à 18 ans
→ 31 nationalités
→ Terrain de 7 hectares
→ Emprise au sol du bâtiment de 180 m par 130 m
→ Une toiture végétalisée de 15 000 m2
→ 385 poteaux arborescents
→ 23 000m3 de béton
→ 12 000m2 de façades en bois
→ Menuiseries extérieures et intérieures en mélèze
→ Chauffage au sol produit par une chaufferie centrale à bois
→ Production d’eau chaude solaire
→ 55 000 Kva de production photovoltaïque
→ Consommation : 25kwh énergie primaire/m2 shon

Top

Rechercher