L'actualité des Entreprises publiques locales
Trophées des Epl

Le Jardin d’Affaires, le 1er parc d’activités agro écologique en France

ORYON - Trophées 2020 - Projet figurant au palmarès

Objectif

Le Jardin d’Affaires est un parc d’activités de 57 hectares et près de 300 emplois situé au Nord de La Roche-sur-Yon Agglomération (85).

Avec un principe inédit d’agroécologie développé à l’échelle du parc d’acti­vités et une implication de tous les acteurs concernés (collectivités, chambres, entreprises), l’Agglomération et ORYON entendent remettre la nature au premier plan des préoccupations d’aménagement en s’inscrivant dans un modèle circulaire et dans un objectif d’économie bleue.

Description

Le projet consiste à développer l’agroécologie à l’échelle du parc d’activités sous deux grandes dimensions :

1. Une nouvelle façon de gérer les zones humides dans une opération d’aménagement :

Perçues comme une contrainte pour le développement économique, les zones humides sont souvent reléguées en second plan et traitées en simples espaces verts.

ORYON a fait le choix d’en explorer le potentiel productif en y développant un projet agroécologique novateur de production de fruits et légumes biologiques, distribués en circuits courts, compatible avec les enjeux environnementaux. L’idée de réaliser une ferme permacole essentiellement maraîchère s’est imposée car elle a l’avantage de générer une activité économique tout en renforçant la biodiversité du site et la perméabilité du sol.

2. Une nouvelle façon de concevoir les espaces verts privatifs des entreprises :

ORYON accompagne aussi les futures entreprises dans la conception de leur projet et particulièrement la gestion de leurs espaces verts. En les incitant à optimiser leur consommation foncière et à mettre en place des actions agroécologiques à l’échelle de leur parcelle, ORYON va impliquer et faire des entreprises des acteurs majeurs du renforcement de la biodiversité du parc d’activités. Cela contribuera également à la création de synergies entre les entreprises et la ferme permacole dans une logique d’économie circulaire.

Effets

La commercialisation a été exceptionnelle avec une pré commercialisation qui a atteint près des deux tiers avant même le démarrage des travaux.

Les entreprises désireuses de s’implanter doivent atteindre un niveau minium en matière d’agroécologie pour la gestion de leurs propres espaces verts, en prévoyant des mares, des bois, des potagers (selon la taille de leur parcelle). Plusieurs ont décidé d’aller au-delà des strictes obligations du quartier.

Sensibilisées à l’économie circulaire, et à l’économie bleue, plusieurs entreprises ont rejoint l’association Ruptur qui regroupe des acteurs engagés sur ces sujets.

L’approche singulière développée sur le Parc a permis de construire des échanges fructueux avec les services de l’Etat notamment dans le cadre de la démarche ERC pour aller au-delà de la sanctuarisation de ces espaces singuliers dans une innovation de rupture en accentuant l’approche qualitative, plus que quantitative, des compensations.

Financement

L’opération s’inscrit dans une concession d’aménagement avec un financement spécifique pour les singularités du projet (renforcement des écosystèmes, bâtiment, animation…)

Financeurs

Montants en €

Région

80 000 €

La Roche-sur-Yon Agglomération

150 000 €

Vendée Eau

10 000 €

Entreprises

326 950 €

TOTAL

556 950 €

 

Valeur ajoutée de l'Epl

Outre les objectifs « classiques » d’une opération d’aménagement (conforter la vitalité économique , maintenir une offre en direction de l’industrie et des activités économiques, améliorer la qualité urbaine et paysagère, favoriser les déplacements doux …), ORYON a proposé de repenser le schéma d’intervention en explorant le potentiel productif et économique de ces espaces, dans une logique d’amélioration des fonctionnalités environnementales, et en s’engageant :

-au-delà des obligations réglementaires (loi sur l’eau-étude d’impacts) et des préconisations d’usage dans un objectif d’exemplarité;

-pour développer une image innovante et de qualité pour le rayonnement de notre territoire;

-à développer les synergies possibles avec et entre les entreprises du site et au-delà, grâce à notre connaissance des acteurs locaux.

– avec l’imposition d’un VISA agroécologique sur les projets développés, délivré par notre conseil en agroécologie mis à dispostion des entreprises, en plus du visa de l’architecte-conseil

Point de vue de l'élu

Président La Roche-sur-Yon Agglomération

Nous avons la volonté de faire rimer économie et écologie pour tisser un lien nouveau entre l’homme, l’activité économique et la nature.

Nous allons ainsi consacrer une partie des zones humides de notre territoire, perçues comme une contrainte et d’ordinaire non exploitées et coûteuses à entretenir, à l’agriculture biologique avec une production de fruits et légumes au profit des salariés du parc ou pour alimenter les circuits courts locaux

En optimisant ces zones, nous voulons aussi montrer à tous qu’il est possible de construire un cercle productif vertueux. Si nous arrivons à éveiller à l’agroécologie, ce sera un bien meilleur combat que celui de fustiger un monde économique qui pollue.

Unique en France, nous avons vocation à promouvoir largement ce projet, le but étant que notre idée fasse des petits, partout en France.

Luc BOUARD, Président de La Roche-sur-Yon Agglomération

Quelques chiffres

 Jardins d’Affaires : 57ha ; 300 emplois ; 8,5M€ d’investissement

Agroécologie : 2/3 emplois durables ; 550k€CH d’investissements dédiés ; 1ha donc 5.000m² de cultures en fruits et légumes ; 2.000m² de boisements, 170ml de hies mellifères et 6 mars créés ; 200 paniers produit par semaine ; 5cm è retournement maximum autorisé pour le sol ; 250m² de bâtiment d’exploitation pour la ferme permacole

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK