L'actualité des Entreprises publiques locales
Trophées des Epl

La réhabilitation de la Grande Halle de Colombelles, une expérimentation du réemploi de matériaux

NORMANDIE AMÉNAGEMENT - Trophées 2020

Objectif

C’était le dernier vestige d’une ère industrielle révolue : l’ancien atelier électrique de la Société métallurgique de Normandie (SMN).

Réhabiliter ce site patrimonial emblématique du paysage Caennais de façon vertueuse et innovante, c’est le pari relevé par Normandie Aménagement, conscient des enjeux environnementaux et sociaux.
Cette ambition s’est notamment matérialisée par la mise en œuvre d’un lot dédié au réemploi de matériaux.

Description

C’était le dernier vestige d’une ère industrielle révolue : l’ancien atelier électrique de la Société métallurgique de Normandie (SMN).

Réhabiliter ce site patrimonial emblématique du paysage Caennais de façon vertueuse et innovante, c’est le pari relevé par Normandie Aménagement, conscient des enjeux environnementaux et sociaux.
Cette ambition s’est notamment matérialisée par la mise en œuvre d’un lot dédié au réemploi de matériaux.

Cette réhabilitation s’ancre dans l’ADN de Normandie Aménagement, qui, depuis plus de 20 ans a su reconquérir cette complexe et vaste friche industrielle issue du démantèlement de l’ex SMN.

Engager cette démarche expérimentale sur un chantier de réhabilitation était une gageure ; en effet, peu d’expériences de ce type et à cette échelle pouvait servir d’exemple. Le bâtiment est l’un des secteurs les plus règlementés : chaque matériau devant disposer d’une documentation technique fournisseur attestant de sa conformité et de la preuve qu’il provient bien des usines de ce fournisseur.

Or, comment obtenir la validation de l’organisme de contrôle puis de l’assureur lorsque ce matériau est issu du réemploi, et ne dispose donc pas de ces éléments ? Comment concevoir sans savoir à l’avance quels matériaux seront réemployés ? Comment convaincre les entreprises de les mettre en œuvre ? Grâce à leurs compétences et leur rigueur, Normandie Aménagement et sa Maîtrise d’œuvre ENCORE HEUREUX ont su convaincre tous les intervenants afin de donner à ces matériaux une seconde vie.

Le WIP, actuel exploitant du bâtiment, était titulaire de ce lot Réemploi et a eu la charge d’identifier et de valoriser les matériaux, issus pour la plupart de chantiers de démolition sur le territoire de la CU Caen la mer.

Effets

Le premier effet visible est la réussite dans la conduite du projet. Toutes les entreprises ont joué le jeu, amenant à une prise de conscience de la nécessité de changer certaines pratiques dans la mise en œuvre d’un chantier. Cette expérience peut également être duplicable, pour des maîtres d’ouvrage souhaitant développer ce type de lot dans leurs AO.

Au-delà des contraintes environnementales et techniques de chantier, cette démarche est au cœur des problématiques sociales du territoire. Un atelier « réemploi » a été créé sur site par le WIP durant le chantier et est en voie d’être pérennisé pour alimenter une filière en plein développement. En partenariat avec l’expérimentation « Territoire Zéro chômeur de longue durée », dont la ville de Colombelles est partie prenante, des savoirs faire et des emplois non délocalisables ont pu être valorisés durant le chantier.

 

Financement

Une réhabilitation de 7,8 millions d’euros

L’opération a été assurée sous co-maîtrise d’ouvrage de Normandie Aménagement et de l’EPFN (Fond friches), et grâce au soutien de l’Europe/FEDER (725 000€), de la Région Normandie (900 000€) et l’ADEME (125 000€), de l’EPFN (1 million d’€), de la Ville de Colombelles (250 000 €), et de la CU Caen la mer (4,9 millions d’€).

Valeur ajoutée de l'Epl

Porté par une SEM privilégiant l’intérêt général, l’approche expérimentale en ingénierie de projet a permis une conduite de projet de plus de 7 ans avant de le voir aboutir. Le réemploi de matériaux ne s’avère, au final, pas moins cher que le neuf, mais seule une EPL pouvait assumer les temps passés en coordination de projet. En amont : concertations publiques, appropriation de la friche par des actions événementielles, chantier ouvert et créations de liens solidaires (ESS) en ont été les fils conducteurs, le réemploi étant l’un des maillons essentiels de la chaîne.

De plus, afin d’assurer le financement public de ce projet complexe, porté par une SEM, dans sa globalité et permettre notamment l’attribution des subventions, le bâtiment a été rattaché à la concession d’aménagement, permettant à terme un retour au concédant, CLM, contribuant ainsi à maintenir l’attractivité du territoire.

Point de vue de l'élu

Site symbolique du patrimoine industriel et historique du bassin de vie caennais, la Grande Halle de l’ancienne entreprise SMN était menacée par l’érosion du temps. Plus qu’une réhabilitation, ce projet de mutation de la Grande Halle en un tiers-lieu circulaire et citoyen accueille acteurs économiques et culturels, habitants et artisans.

Ainsi, s’est dessiné le projet « d’un lieu inspirant, réunissant des activités, des personnes et des projets pour tisser des liens et des passerelles entre économie, culture, environnement, loisirs, solidarité… ».

Cette nouvelle offre vient en complément des pépinières d’entreprises, du Dôme et du futur MoHo autres marqueurs de Caen la mer.

La seconde vie de la Grande Halle ouvre à nouveau ses portes pour une nouvelle vie, de nouveaux métiers.

Joël BRUNEAU
Président de la communauté urbaine Caen la mer
Président de Normandie Aménagement

Quelques chiffres

19 tonnes de déchets évités et réemployés :

21 poteaux de garde-corps

18 portes

14 vasques, 5 urinoirs, 12 WC (dont 7 PMR)

52 radiateurs (fonte et acier)

200 m² de dalles de laine de roche

21 fenêtres identifiées, mais volées avant réemploi

580 m3 de CO2 économisés

120 529 litres d’eau douce économisés

2790 heures de coordination et de valorisation

3 emplois pérennes créés

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK