L'actualité des Entreprises publiques locales
Trophées des Epl

La Cité de l’espace : un établissement accessible à tous devenu international

SEMECCEL - CITE DE L'ESPACE - Trophées 2018
La Cité de l'espace développe l'engouement du public pour le spatial et l'astronomie
La Cité de l'espace développe l'engouement du public pour le spatial et l'astronomie

Objectif

La SEMECCEL gère la Cité de l’espace initiée en 1997 par la ville de Toulouse avec la Région Occitanie, les acteurs du spatial, le Ministère de l’Education. Après une stabilisation de sa fréquentation à 270.000 visiteurs annuels, un plan stratégique est mis en œuvre à partir de 2012 pour développer la fréquentation de cet équipement jusqu’alors nationale, le positionner au niveau international et comme un acteur indispensable de la filière.

Description

La SEM Cité de l’espace a été repositionnée comme centre de culture scientifique dédié à l’espace et accessible au plus large public. 3 Raisons d’Etre ont été affirmées : répondre à la curiosité du Public (médiation scientifique), être caisse de résonance de la Filière spatiale, contribuer au rayonnement du Territoire.

Les actions :

– Refonte complète des expositions permanentes (2012) et des ateliers scolaires (2014)…

–  Communication tournée vers la curiosité du public,

– Développement de nouvelles formes de médiation expérientielles, et une offre très active sur l’actualité spatiale (grands événementiels pour l’arrivée de Curiosity sur Mars, de Philae sur la comète, mission de Thomas Pesquet),

– Organisation de grands congrès internationaux sur la thématique du ciel et de la culture scientifique (congrès européen des centres de culture scientifique ECSITE 2012, congrès mondial des astronautes ASE 2017, congrès international des planétariums IPS 2018), grâce à une forte implication dans des réseaux et projets européens et internationaux. Son DG a initié et préside le Comité international des musées spatiaux de la Fédération astronautique internationale.

Ces actions ont été menées avec Toulouse Métropole (Direction Culture scientifique, technique et industrielle) et l’Agence d’Attractivité de Toulouse Métropole (SEM So Toulouse) pour donner Envie à tous les publics de découvrir les enjeux du spatial, les avancées de la connaissance.

Effets

La fréquentation a bondi de 270.000 visiteurs en 2011 à 405.000 en 2017, avec croissance des touristes français et étrangers (et leurs retombées économiques). Elle est le plus important site grand public dédié au spatial en Europe et l’un des plus grands au monde.

La notoriété assistée est passée de 26% en 2016 à 39% en 2017.

Elle est devenue centre de ressources concernant l’espace pour les médias nationaux (TF1, France 2, Arte, Radio-France, BFM, 107.7, RTL…).

En 2017, 40,1 millions d’individus de 15 ans et plus ont eu au moins une occasion de lire un article sur la Cité de l’espace. 2,5 millions de lecteurs de plus qu’en 2016.

Elle exporte des expositions (Parlement européen, Corée, Colombie, Kazakhstan…). Elle répond à de l’ingénierie internationale (Chine notamment).

Elle s’est vu confier, lors du renouvellement de sa DSP, une nouvelle délégation.

Financement

La refonte des expositions (5,5M€) a été réalisée sous maîtrise d’ouvrage SEMECCEL, avec soutien de la Ville de Toulouse, Toulouse Métropole, Région Occitanie et fonds FEDER.

Le plan stratégique a été financé par les recettes nouvelles générées (augmentation du public, des recettes annexes : restaurants, boutique…)

La subvention de Toulouse Métropole (4,8M€ en 2017) a sensiblement diminué et représente 30,3% du budget 2017 (37,2% en 2012).

Valeur ajoutée de l'Epl

La Cité de l’espace est la maison commune de la filière spatiale, dont Toulouse et sa région sont leader européen (25% des emplois du spatial européen). Se retrouvent au sein de la SEMECCEL les acteurs institutionnels (Ville de Toulouse, Toulouse Métropole et Région Occitanie), les acteurs de la filière (CNES, Airbus, TAS, Météo-France, laboratoires de recherche…), les banques du territoire (Caisse des dépôts et Caisse d’Epargne), les acteurs de l’éducation (Académie, Lycée de l’espace, Université Toulouse III Paul Sabatier, ISAE Supaero, etc), les acteurs du tourisme (Agence d’attractivité, CDT, CRT), les sociétés savantes (Académie de l’air et de l’espace, 3AF).

Elle est un média au service de ce territoire. Elle contribue à son attractivité et à son rayonnement au niveau national et international.

La forme EPL était la seule à pouvoir bâtir cette « maison commune ».

Point de vue de l'élu

Première ville française à recevoir le label Cité européenne de la science, Toulouse affirme sa spécificité de Métropole des savoirs. Si Toulouse accueille en 2018 l’ESOF (Forum européen de la science), elle le doit aussi à la Cité de l’espace, média au service du territoire. En lien avec l’Agence d’attractivité de Toulouse Métropole, elle contribue à l’attractivité et au rayonnement de Toulouse au niveau national et international.

En lien avec 4 lieux de médiation scientifique, elle devient un acteur majeur de « Toulouse, métropole des savoirs ».

Toulouse Métropole a renouvelé la DSP de la Cité pour 2017-2029 et lui a confié un nouvel établissement culturel à ouvrir (fin 2018) : la Piste des géants Aéro.

Après cette forte phase de développement, elle est prête pour investir le marché international ; un premier contrat avec la Chine a été signé en 2017.

Jean-Luc MOUDENC

Quelques chiffres

En 2017:

Budget : 15M€, dont subvention : 4,8M€

Fréquentation : 405.539 visiteurs : + 50,5% depuis 2011. 6 millionième visiteur en décembre 2017

18.000 visiteurs pour les 20 ans de la Cité de l’espace avec Thomas Pesquet, Bertrand Piccard et 98 astronautes

RH : 121 ETP (108 en 2011) dont 7,5% Travailleurs handicapés

7 expositions itinérantes en location (2000 m2)

Label Tourisme&Handicap pour les 4 handicaps (auditif, mental, moteur, visuel)

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK