L'actualité des Entreprises publiques locales
Trophées des Epl

La Centrale trigénération au bois de Port Marianne, un équipement inédit en France

SERM - Trophées 2016
6 quartiers de Port Marianne alimentés par la Centrale trigénération au bois

Objectif

Ce projet est basé sur le principe de la production simultanée d’électricité, chaleur et froid renouvelables à partir du bois un combustible local et renouvelable pour les quartiers de Port Marianne à Montpellier. L’électricité et la chaleur sont produites en chaufferie et distribuées sur les réseaux publics du quartier alors que la production de froid est décentralisée dans certains immeubles grâce à des absorbeurs raccordé au réseau de chaleur.

Description

Une chaufferie au bois est composée d’une chaudière à eau surchauffée de 5,5MW et d’une chaudière à eau chaude de 3MW. Une chaufferie au gaz naturel permet d’assurer la continuité de la fourniture de chaleur toute l’année et ne couvre que 15% des besoins annuels. L’eau surchauffée à 200°C alimente un module ORC qui produit 0,65MW d’électricité et 4,6MkW de chaleur à 80°C pour le réseau urbain. La production d’électricité suit la demande de chaleur du réseau urbain ce qui permet d’obtenir un rendement global de production exceptionnel de plus de 96% 3 fois supérieur à celui d’une centrale électrique. L’électricité est distribuée sur le réseau public du quartier et la chaleur alimente le réseau urbain auquel seront raccordés à terme plus de 70 immeubles du quartier de Port Marianne par le SERM. Actuellement plus de 60% des immeubles sont déjà raccordés au réseau urbain. Enfin dans les immeubles climatisés de bureaux et de commerces, sont installés des absorbeurs à eau chaude raccordés au réseau urbain pour produire du froid. Au-delà de la dimension écologique ce projet contribue à l’économie locale et nationale avec la création d’une filière bois locale pérenne, la réalisation d’un programme de travaux de 21 M€ et le choix d’équipementiers français. A noter aussi la dimension innovante du projet avec le module ORC de production d’électricité fourni par une start-up française qui utilise cette 1e référence comme vitrine pour exporter son produit dans le monde entier.

Effets

Ainsi à l’horizon 2020 plus de 5000 logements et 300 000 m2 de bureaux, commerces et équipements publics, seront raccordés au projet dans 6 écoquartiers et la production d’énergie renouvelable atteindra 6,5 GWh et évitera le rejet de 9500 tonnes de CO² par an dans l’atmosphère contribuant à l’atteinte des objectifs du PCAET de la Métropole de Montpellier.

Financement

Coût des travaux 21 106 k€ dont :
Chaufferie bois 9 350 k€
Production de froid par absorption 6 526 k€
Réseau chaleur et sous stations 5 230 k€

Financement total 21 106 k€ dont :
PIA Ecocité 4 962 k€
Ademe fonds chaleur 2 674 k€
SERM 13 470 k€

Valeur ajoutée de l'Epl

La SERM a développé depuis 30 ans un savoir-faire unique dans l’énergie pour une EPL chargé de l’aménagement du territoire. Elle s’est imposée depuis une dizaine d’années comme le 1e producteur d’énergie renouvelable sur la Métropole de Montpellier. Acteur engagé pour la transition énergétique du territoire, la SERM contribue activement à l’atteinte des objectifs du Plan Climat. Elle produisait déjà 40% des énergies renouvelables non diffuses sur le territoire de la Métropole et projette de multiplier par 10 cette production à l’horizon 2020. Le Réseau Montpelliérain de Chaleur et Froid alimente 1,5 millions de m² et connait une croissance continue depuis 30 ans. Tourné depuis 2007 vers les énergies renouvelables avec l’objectif de couvrir 70 % des besoins en 2020. Les opérations de la SERM font référence à l’échelle nationale pour leur performance et leur innovation. Source de confort durable, le réseau urbain garantit la qualité à un coût compétitif à ses usagers.

Point de vue de l'élu

A l’occasion de l’inauguration de cette installation, le 02 avril 2015, Monsieur Philippe SAUREL, maire de la ville de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole précisait ; « Cet équipement remarquable témoigne de notre contribution à la transition énergétique en privilégiant les énergies renouvelables dans la construction ou la rénovation de la ville. Coordinatrice de l’EcoCité, la Métropole s’emploie à développer des équipements durables pour I’avenir de son territoire » (extrait du discours prononcé lors de l’inauguration de l’installation)

Quelques chiffres

 12000 tonnes de bois par an du Languedoc-Roussillon
 Puissance des chaudières bois 8.5 MW
 Rendement de combustion > 90%
 Double filtration des fumées à haute efficacité > 99%
 Rendement annuel moyen exceptionnel du module ORC > 96%
 6 écoquartiers alimentés
 5200 logements et 600 000 m² de bureaux
 Impact carbone de la chaleur proche de zéro
 Production de froid renouvelable par absorption d’eau chaude
 Création de 20 emplois pérennes et non délocalisables

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK