L'actualité des Entreprises publiques locales
Trophées des Epl

Ilots J, secteur Denuzière, La Confluence, Lyon

SPL LYON CONFLUENCE - Trophées 2016

Objectif

Les « îlots J » inscrits dans le projet urbain Lyon Confluence, participent de la création d’un centre-ville durable et d’une ville pour tous. Leur architecture à 3 mains s’adapte à celle du quartier déjà constitué au 20e s. L’opération prolonge ainsi le tissu urbain de la Presqu’île historique. Leur programmation conforte la mixité sociale du territoire à l’échelle de l’îlot et leur raccordement au chauffage urbain biomasse participe aux ambitions environnementales du 1er quartier WWF de France

Description

Les « îlots J », ce sont 3 opérations immobilières : « J1a » ou « Lux » (Constructa / Louis Paillard), « J1b » ou « Esperluette » (OPAC du Rhône / Petitdidier-Prioux) et « J2 » ou « Affinity » (BNP Paribas Immobilier / Emmanuel Combarel Dominique Marrec) réalisées dans le quartier Denuzière autour de la place Camille Georges (3300 m2) livrée en 2014. Au total, 175 logements pour toutes les bourses et 800 m2 de commerces en rez-de-chaussée livrés en 2016.
Réalisés à la lisière du quartier existant de Ste-Blandine, ils s’inscrivent dans la continuité des premiers îlots de la ZAC 1 : les îlots ABC (2010), EF (2012), H (2014) tous choisis sur la base de cahier des charges architecturaux, environnementaux et programmatiques exigeants et ambitieux.
La mixité sociale des îlots J a été poussée très loin par l’aménageur qui se donne ainsi les moyens de faire la ville pour tous et pour cela d’entraîner avec lui promoteurs et bailleur social.
Côté architecture, la diversité autorisée par l’aménageur et l’urbaniste opérationnel l’Atelier Ruelle (Gérard Penot) sur la base d’un plan masse évolutif dessiné par François Grether et Michel Desvigne) donne une coloration particulière à ce quartier nouveau qui fait la transition avec la partie plus ancienne.
Pionniers, leur raccordement au réseau de chaleur en cours de déploiement par l’aménageur préfigurent une gestion énergétique nouvelle pour le territoire de La Confluence.

Effets

La commercialisation des logements en accession sociale répondant à un demande forte en centre-ville a été réalisée en 1 journée par Lyon Métropole Habitat. Les logements sont en cours de livraison. Les 16 logements abordables ont été labellisés « 3A » par la métropole et les acquéreurs ont bénéficié d’une aide de 3000 à 4000€ selon la composition des ménages. Le Plan 3A aide les ménages à revenus modestes et moyens à devenir propriétaires d’un appartement neuf en fixant le prix de vente à 3600€/m² habitable (conditions de ressources du PTZ). Les acquéreurs des logements libres et abordables du programme Lux ont emménagé en mai 2016. Les logements locatifs sociaux et les 45 logements libres et abordables du programme Affinity seront livrés à la fin de l’année. Cette ambition de mixité a favorisé une très importante représentation des propriétaires occupants (70 %) et l’accession des primo-accédants (environ 40%).

Financement

La SPL a imposé aux promoteurs la production de logements abordables (dispositif 3A). Les charges foncières ont été modulées par typologie de logements par la SPL dans les cahiers des charges de consultation. Ces dispositions ont permis de proposer des logements de 2700 à 5300 euros/m2. Résultat : 31 logements en accession sociale à 2700€/m², 55 logements locatifs sociaux, (44 PLUS-PLAI et 11 PLS), 16 logements à prix abordable 3600€/m2, 73 logements libres à 5200 € moyen /m².

Valeur ajoutée de l'Epl

La SPL a initié la programmation des ilots J avec une ambition très forte de mixité notamment en raison de leur proximité avec le quartier historique. Les programmes immobiliers s’intégrent dans la trame du quartier ancien dans le respect des immeubles existants. Une concertation avec les copropriétés riveraines a fait évoluer les dispositions architecturales de la ZAC : baisse de 3 étages des immeubles neufs pour garantir le maintien de l’ensoleillement des logements préexistants. L’Atelier Ruelle, urbaniste de la ZAC, a intégré ses exigences dans les cahiers des charges des ilots J.
La composition urbaine des ilots propose des logements avec jardins privatifs desservis directement par une allée piétonne paysagère.
Par ailleurs, les immeubles bénéficient de jardins en pleine terre en cœur d’ilot accessibles favorisant les échanges et la sociabilité entre les habitants : local associatif, composteurs, locaux vélo ouverts sous les porches…

Point de vue de l'élu

« En période de concertation relative à la révision du Programme Local d’Urbanisme (PLU) qui va devient PLU-Habitat, c’est avec satisfaction et fierté que j’accueille les premiers habitants des îlots « J » à La Confluence. A la lisière du quartier existant de Perrache, la silhouette urbaine de cet ensemble de bâtiments a été redessinée pour tenir compte des bâtiments voisins, de l’éclairage naturel et des vues. Programmation équilibrée d’une ville pour tous mixant logements à granulométrie variable et accessibles à toutes les bourses, les bâtiments sont aussi exemplaires en terme d’efficience énergétique. Ils préfigurent une Métropole équilibrée et durable »
Michel Le Faou
Adjoint à l’urbanisme de la ville de Lyon
Vice-Président de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme, de l’habitat et du cadre de vie

Quelques chiffres

J1a : 4 480 m2 / 44 logements (36 en accession libre et 8 en accession abordable) + 530 m2 commerces
J1b : 2 120 m2 / 31 logements en accession sociale
J2 : 7 235 m2 / 100 logements (37 en accession libre, 8 en accession abordable et 55 en locatifs social PLUS/PLS) + 250 m2 commerces
TOTAL : 14 800 m2 : 175 logements dont 42% accession libre, 5% accession abordable, 22% accession sociale et 31% en locatif social + 780 m2 commerces / locaux d’activités.
Lyon Confluence : 150 ha dont 70 mutables,

Top

Rechercher