L'actualité des Entreprises publiques locales
Trophées des Epl

Fréquel Fontarabie : un quartier de Paris passe de l’insalubrité à la vie

Siemp - Trophées 2011 - Projet figurant au palmarès
Immeuble Passivhauss au 5 passage Fréquel © Siemp/Pascal Gontier

Objectif

L’écoquartier Fréquel Fontarabie répond à un objectif double :
→ éradiquer l’insalubrité à l’échelle d’un quartier entier de l’Est parisien.
→ appliquer une nouvelle dynamique de développement urbain.
L’enjeu est de recréer un morceau de ville sur lui même, en plaçant l’innovation technologique au cœur des programmes de construction, en favorisant la mixité sociale par une offre renouvelée en logements sociaux et la mixité fonctionnelle par l’implantation d’équipements et de locaux d’activités.

Description

Ancienne friche urbaine, ce quartier présentait les stigmates d’une longue dégradation : insalubrité des immeubles, déqualification des espaces libres, situations de péril. La Ville de Paris l’inclut dans le champ de la convention publique d’aménagement qu’elle confia à la Siemp pour l’éradication de l’insalubrité. La Siemp y intervient depuis lors dans le double rôle d’aménageur et de constructeur.
La programmation est le résultat d’un large processus de concertation intégrant habitants, associations, conseil de quartier, élus, services de la Ville, architectes et bureaux d’études dont Terre-Eco.
Les choix de réorganisation du secteur ont ainsi été posés lors d’ateliers participatifs et relayés par notre architecte coordonnateur. Cette coproduction a abouti au programme :
→ Traitement des situations d’insalubrité (acquisitions foncières, accompagnement et relogement des foyers).
→ Création de 109 logements sociaux (PLAI, PLUS, PLS) dont 74 logements neufs et 35 réhabilités
→ 4 locaux d’activités en rez-de-chaussée.
→ Une PMI.
→ Une crèche de 60 berceaux.
→ Un jardin public d’environ 1 000m², une place publique, 2 voies piétonnes.
Les préoccupations environnementales soulevées pendant la concertation ont alimenté le cahier des charges de l’opération :
→ performances énergétiques élevées : respect des exigences du Plan climat de Paris.
→ conception bioclimatique du bâti: orientations, compacité du bâti, énergies renouvelables.
→ biodiversité et préservation de l’eau.
→ mobilités douces.

Effets

Le projet permet :
→ de tourner la page sur cette poche d’insalubrité qui marquait le 20e arrondissement.
→ de recréer une vie de quartier, optimisée par une réappropriation des lieux par les riverains, qui ont très tôt été associés dans le montage du projet.
→ l’amélioration de la qualité de vie des résidants grâce à une recomposition urbaine fondée sur une approche bioclimatique : traitement des îlots de bruits et de chaleur, solarisation des façades, réflexion sur les espaces publics et ses usages.
→ l’amélioration de l’image du quartier grâce à des projets architecturaux audacieux.
→ des gains en termes d’attractivité : nouveaux équipements publics, commerces.
Le projet permet d’envisager un profond renouveau de ce quartier. Il développe une offre en logements sociaux respectueux de l’environnement à haute qualité d’usage, où les exigences du plan climat parisien sont atteintes, au double bénéfice de l’environnement et des futurs locataires dont la facture énergétique sera réduite.

Financement

L’enveloppe globale du projet comprenant aménagement et construction de logements sociaux, s’élève à 40 millions d’euros.
Exemple de financement d’une opération : 5 Passage Fréquel.
→ Budget global : 4 798 000 €
→ Prêts : 1 295 000 € dont
– Prêt PLUS : 955 000 €
– Prêt Energie performance : 340 000 €
→ Subventions : 3 503 000 € dont
– Subvention Ville de Paris : 2 295 000 €
– Subvention Etat Anru : 275 000 €
– Subvention Région IDF : 421 000 €
– Subvention 1 % : 512 000 €

Valeur ajoutée de l'Epl

En tant qu’aménageur et constructeur, la Siemp a pu maîtriser l’ensemble des phases du projet. Dans cette position d’opérateur, délégataire en outre du droit de préemption urbain renforcé et du droit d’exproprier pour utilité publique, la Siemp a mis en œuvre grâce à ses compétences internes la totalité des missions :
→ aménagement, maîtrise du foncier.
→ relogement, accompagnement social.
→ concertation.
→ action sur les copropriétés privées.
→ construction, réhabilitation.
Sans doute, seul une Epl est-elle capable d’endosser autant de tâches et de responsabilités différentes à l’échelle d’un projet aussi complexe.
De plus, la Siemp s’est engagée très tôt pour la promotion de l’écoconstruction, en cosignant en 2004 avec la Ville de Paris une charte de développement durable. Ce document pionnier l’a amenée à proposer des programmes de logements innovants, et d’être en avance sur un grand nombre d’opérateurs privés ainsi que sur les pratiques prévalant dans le secteur du bâtiment.

Point de vue de l'élu

Premier écoquartier de la capitale, le projet Fréquel Fontarabie est novateur à plusieurs titres.
Tout d’abord, il fut l’occasion de nous réinterroger sur la manière de concevoir la Ville, sur la manière de monter un programme d’aménagement et d’y associer différents acteurs.
Il fut un terrain d’expérimentation en matière de démocratie locale, grâce à une gouvernance atypique et des formules de concertations novatrices.
Ce programme a également insufflé une nouvelle dynamique dans le dialogue entre la collectivité, le maître d’ouvrage et l’architecte, animée par des objectifs toujours plus exigeants en matière de développement durable.
L’opération 5 passage Fréquel, premier immeuble parisien respectant les critères du label Passivhaus, en témoigne.
Notre souhait était de faire de Fréquel-Fontarabie un projet pilote. Fort des solutions qu’il apporte et des enseignements qu’il nous propose, cet écoquartier assure le lien entre la Ville d’aujourd’hui et l’Ecocapitale de demain.

Romain Lévy

Quelques chiffres

Programmation
→ Création de 109 logements sociaux (du PLAI, PLUS, au PLS) dont 74 logements neufs et 35 réhabilités
→ 4 locaux d’activités en rez-de-chaussée
→ Une PMI
→ Une crèche de 60 berceaux
→ L’aménagement d’un jardin public d’environ 1 000m², d’une place publique et de deux cheminements piétons
Travaux
→ Lancement : 2009
→ Achèvement : 2013

Top

Rechercher