L'actualité des Entreprises publiques locales
Trophées des Epl

EcoQuartier des Hauts de l’Orne, le choix d’un urbanisme responsable et durable

NORMANDIE AMÉNAGEMENT - Trophées 2018 - Projet figurant au palmarès

Objectif

Normandie Aménagement, la Communauté Urbaine Caen la mer et Fleury-sur-Orne ont fait le choix de développer un EcoQuartier qui intègre l’histoire du site et les biotopes existants grâce à des approches novatrices du paysage. Ainsi, est née la volonté d’implantation sur site d’une pépinière qui produira pendant 10 ans tous les végétaux de la ZAC. Cette initiative expérimentale permettra de développer un projet global, tant environnemental, qu’économique ou social.

Description

Le nouvel Ecoquartier d’habitat conçu avec l’Agence TER, Grand Prix de l’urbanisme 2018, se développe sur 48 hectares dont 15 hectares d’espaces verts et 2.5 hectares d’étangs, pour un total de 1800 logements à terme.

L’une des signatures de l’Agence TER est de planter fortement les aménagements, et notamment avec des grands sujets d’arbres, ce qui permet d’avoir un sentiment de « vécu » dans un nouveau quartier livré et donc favoriser l’appropriation par les habitants.

Pour se procurer ces arbres localement, une initiative innovante a été proposée : implanter une pépinière directement dans le quartier. Située sur la dernière tranche de l’EcoQuartier,  qui ne sera pas réalisée avant 10 ans,  cette pépinière abrite depuis le début de l’année 2018 tous les végétaux nécessaires au futur aménagement paysager du quartier.

Au-delà de l’aspect économie circulaire, la pépinière permet de produire des végétaux de meilleure qualité, habitués au sol et aux conditions climatiques locales et qui ne subiront pas de transport avant leur plantation définitive, facteurs favorisants les reprises.

L’emplacement central de la pépinière en fait un élément de prépaysagement important au cœur du futur quartier où sera favorisé un développement social : visites pédagogiques, animations de quartier, locaux éphémère servant aux associations (projet de Cabane des pépinières).

Effets

Plusieurs temps d’échanges : réunions publiques et concertation ont déjà eu lieu, notamment afin d’envisager le projet global d’EcoQuartier, mais également les futurs usages de la cabane des pépinières. Ces temps ont également permis de déterminer le cahier des charges de la consultation pour la réalisation de la cabane qui est actuellement en cours.

La consultation qui a déterminé le choix du pépiniériste portait notamment sur sa capacité à proposer un projet global, vertueux et durable, tant sur le plan écologique de la gestion de la pépinière, ainsi que sur la nature des emplois à venir, car une clause d’insertion forte y était à respecter. A l’heure actuelle, c’est déjà plusieurs emplois en insertion qui ont été créés spécifiquement sur cette mise en place en s’appuyant sur le maillage associatif local de la Communauté urbaine.

Financement

Au lieu de recourir à des marchés de fourniture de végétaux classiques ou des contrats de cultures hors site, il a été fait le choix d’installer une pépinière directement sur site. En obtenant des prix « pépinières » sur les végétaux que nous produisons, il est possible d’amortir les investissements liés à l’installation de cet équipement, et ainsi obtenir une opération blanche pour le bilan de l’EcoQuartier.

Valeur ajoutée de l'Epl

La création d’une pépinière sur site a nécessité de nombreuses compétences et innovations au sein de Normandie Aménagement : marchés publics, conception urbaine et paysagère, planification et anticipation des travaux, communication… La plus-value de la SEM a aussi été de savoir convaincre les nombreux partenaires publics du projet : Etablissement Public foncier, SAFER, Communauté urbaine, Ville…

Sur la Cabane des pépinières, forte de son expérience grâce à la réalisation de la « Cité de chantier » de la Grande Halle de Colombelles sur la ZAC du Campus, Normandie Aménagement est convaincue du fait qu’une construction éphémère liée aux usages du pépiniériste peut être enrichie par d’autres usages et notamment devenir un outil d’animation et de concertation pour le quartier.

Point de vue de l'élu

Que pouvons-nous espérer de mieux lorsque l’on a décidé de venir habiter un éco-quartier situé à proximité de la ville centre, desservi par les transports en commun, doté des voies de circulation douce.

Et lorsque la végétation qui animera cet espace de 90 hectares est présente lors du démarrage de l’opération, on ne peut que s’approprier le projet avec passion.

Voir les arbustes et les arbres pousser auprès de son habitat et venir végétaliser les espaces publics permettra aux futurs habitants d’imaginer leur cadre de vie

L’habitat et le développement durable font partie des enjeux de la Communauté Urbaine et ce projet éco-responsable est une des réponses aux attentes de renouveau du logement avec la participation des habitants.

Michel Patard-Legendre,
Vice-Pésident Habitat / CU Caen la Mer

Marc Lecerf,
Maire de Fleury-sur-Orne
Vice-Président Développement durable / CU Caen la mer

Quelques chiffres

La pépinière :

– 1500 arbres (35/ha)

– 25 000 plantes et arbustes

L’opération, plan guide global :

–         90 hectares au total

La ZAC :

·         48 hectares dédiés à l’habitat

·         15 hectares d’espaces verts

·         2.5 hectares d’étangs

·         1800 logements à terme à l’horizon 2030

o   75% de logements en accession

o   25% de logements en locatif social

– 12 espèces protégées sauvegardées ( chauves-souris : grand rhinolophe, grand Murin, murin à oreilles échancrées,  lézard des murailles…)

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK