L'actualité des Entreprises publiques locales

Tourisme, culture, loisirs

Pays de Lorient : la Sellor met le cap sur la mer

Le 5 avril dernier, la Sellor a ouvert au public la Cité de la Voile Eric Tabarly, le premier équipement français dédié à la voile et la plaisance moderne, dont elle s’est vue confier la gestion par la communauté d’agglomération du Pays de Lorient. Créée en 1989 par le District du Pays de Lorient pour la gestion de deux ports de plaisance, la Sellor gère aujourd’hui 18 équipements devenant ainsi l’acteur majeur du développement touristique du territoire.

Parisienne de Photographie : La mémoire en images

Créée initialement en juillet 2005, pour préserver les collections de l’agence d’archives photographiques Roger-Viollet, la Saeml Parisienne de Photographie, s’est vue confier en 2006, la numérisation et la diffusion du patrimoine photographique et iconographique de la ville de Paris. Seule société d’économie mixte locale à exercer cette mission, la Parisienne de Photographie ne manque pas d’idées pour développer son activité.

Jeux d’images au Futuroscope

L’image est au cœur du parc à thème de Poitiers depuis sa création en 1987. La Seml lui donne aujourd’hui une nouvelle dimension grâce à l’ouverture d’une attraction aux allures de science-fiction : Les animaux du futur. L’aventure devrait se poursuivre en 2010 avec la touche personnelle d’un spécialiste des effets spéciaux : Luc Besson.

La Géode reprend du poil de la bête

Crée en 1985, la Sem La Géode a pour actionnaire majoritaire la Cité des Sciences et de l’Industrie, établissement public, avec 51 % des parts. Salle high-tech dédiée à la projection de films documentaires spectaculaires projetés sur 1 000 m² à 180 degrés, elle a de grosses ambitions pour les années à venir… Après plusieurs années de baisse de fréquentation, elle doit renouer avec l’équilibre budgétaire. Elle relève ce défi en s’appuyant sur les nouvelles technologies de l’audiovisuel et en diversifiant son offre.

Golf : les Sem tiennent le haut du green

Les sociétés d’économie mixte ont largement contribué à la démocratisation du golf en France puisqu’elles gèrent aujourd’hui quelques terrains existants. Si elles ont développé un service pour le public, leur action se mesure aussi à l’aune du développement du territoire et du développement économique.

La Société des Golfs de Biarritz : Le Phare et Ilbarritz au vert

Fort de 120 années d’existence, le golf de Biarritz fait aujourd’hui partie des cinquante premiers golfs français. Structurée depuis 1992 en Sem, la Société des Golfs de Biarritz est composée de deux parcours, le Phare de Biarritz (18 trous sur 35 hectares) et Ilbarritz (9 trous sur 28 ha dont 7 ha pour le practice). Le Pays Basque est doté d’une douzaine de golfs dont deux Sem (SGB et Sogem).

Segapal : le golf pour tous

Afin de permettre au plus grand nombre de fouler le « green », la Segapal* de Vaulx-en-Velin fait la promotion du golf, longtemps considéré comme élitiste, parmi les activités qu’elle propose au grand public. Son credo : le golf est un sport comme les autres. Une philosophie qu’elle met en pratique pour toucher entre autre les quartiers défavorisés de l’Est lyonnais.

Nantes mise sur la jeunesse

Construit il y a 20 ans par la collectivité et géré par la Sem NGE, le golf de Nantes Erdre accueille 25 000 jeunes par an et accueille tout public à bas prix. Mais au-delà de la démocratisation de ce sport, l’enjeu s’évalue aussi en termes d’attractivité du territoire.

La SETE donne un coup de jeune à la Tour Eiffel

La SETE, société d’économie mixte de la Ville de Paris, a pour principale mission de moderniser l’illustre monument parisien, la Tour Eiffel, afin de mieux répondre à la demande touristique et améliorer le rendement financier pour la collectivité. Une nouvelle Sem pour un nouveau dynamisme ?

Aux Saintes-Maries de la Mer, la Semis veut agrandir le port

Véritable élément de promotion de la ville, la société d’économie mixte « Semis » des Saintes-Maries de la Mer veut agrandir et moderniser le port de plaisance, afin de répondre à la demande touristique.

La Folle Journée s’offre une nouvelle partition

Pour sa 14e édition, la Folle Journée de Nantes célèbre Schubert. L’opération lancée en 1992 a été formalisée en 1995 par la création d’une Sem. Celle-ci travaille conjointement avec le directeur artistique, René Martin et l’équipe de la Cité Internationale des congrès où se déroule l’évènement.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK