L'actualité des Entreprises publiques locales

Habitat et immobilier

Dans le Grand Poitiers, les batteries intelligentes prennent le chemin des friches

Le Grand Poitiers et La Sep ont fait du sur-mesure pour accueillir Forsee Power, fabricant français de batteries électriques en pleine croissance, sur un ancien site industriel. Une reconversion de friche pleinement réussie et prometteuse pour l’avenir.

Naissance de « Territoires Sud Habitat »

La société de coordination « Territoires Sud Habitat », dont le siège social est situé à Istres (Bouches-du-Rhône), est agréée pour l’exercice de son activité sur le territoire national, par un arrêté de Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, publié au Journal officiel le 15/08/2021.

Benoît Payan veut des « Etats généraux » contre l’habitat indigne

Alors qu’un nouveau drame est survenu dans la cité des Flamants à Marseille, le 17 juillet dernier, éclairant une nouvelle fois l’ampleur du mal logement dans la deuxième ville du pays, le maire, Benoît Payan en appelle dans une lettre au Premier ministre, à la mise en place « dans les meilleurs délais d’États généraux sur la lutte contre les squats, les bidonvilles et l’habitat indigne ».

Importants travaux de rénovation à Bolbec (Seine-Maritime)

Les 81 logements de la résidence Tetlow, à l’entrée de Bolbec, font l’objet d’importantes rénovations. Des travaux de rénovation énergétique qui devraient s’achever en fin d’année. La Seminor (société d’économie mixte immobilière de Normandie) conduit les travaux.

Le réquisitoire de la Cour des Comptes sur les logements sociaux

Un rapport, remis le 15 juin 2021 au Premier ministre, intitulé « Une stratégie de finances publiques pour sortir de la crise », consacre un chapitre aux logements sociaux : « Ils ne remplissent plus leur mission d’intérêt général, à savoir loger les plus précaires », peut-on y lire.

Gros succès pour le Fonds friches

Les élus l’ont adopté et en redemandent ; Bercy envisage de mobiliser de nouveaux financements, au-delà de France Relance.

La Semivim (Martigues) n’augmentera pas ses loyers en 2021

Gaby Charroux (PCF), maire de Martigues et président directeur général de la Semivim a récemment fait l’annonce : le premier bailleur social de la ville a décidé de geler les loyers en 2021 pour amortir l’impact de la crise sanitaire sur le budget des familles.

La Spla-In de Marseille en ordre de marche

David Ytier, vice-président de la Métropole Aix-Marseille-Provence, en charge du logement et de la lutte contre l’habitat indigne, a été nommé récemment président de la Spla-In (Société publique locale d’aménagement d’intérêt local) chargée de lutter contre l’habitat indigne, entre autres, dans le centre-ville de Marseille

Les Sem immobilières, « un modèle d’avenir pour les politiques de l’habitat »

Récemment nommé responsable du pôle immobilier et développement économique à la FedEpl, Philippe Clemandot a été récemment interrogé par le site AEF sur l’évolution récente du tissu des Sem immobilières

« Une fusion pour mieux répondre aux défis de l’aménagement moderne »

Marion Canales, adjointe d’Olivier Bianchi, maire de Clermont-Ferrand, conseillère déléguée à Clermont Métropole, présidente de la Fédération régionale des Entreprises publiques locales d’Auvergne-Rhône-Alpes, est aussi présidente de la Sem Assemblia issue de la fusion de l’Oph Logidôme avec la Société d’Equipement de l’Auvergne (SEAU). Elle revient sur les conditions de cette fusion assez inédite en France, avec l’absorption d’un OPH par une Sem d’aménagement. Et se projette sur l’avenir.

Assemblia facilite la « fabrique urbaine »

Rachid Kander, directeur de la Sem Assemblia issue de la fusion de l’Oph Logidôme avec la Société d’Equipement de l’Auvergne (SEAU), estime que la nouvelle société entre en cohérence avec la dynamique de métropolisation du territoire auvergnat. Décryptage d’une fusion quasi unique dans l’hexagone.

Etienne Wolf : « Cette fusion nous permet de mieux maîtriser l’aménagement sur notre territoire »

La Sem Alsace Habitat est née de la fusion entre une Sem (Sibar) et un OPH (Opus). Etienne Wolf, vice-président du Conseil départemental du Bas-Rhin, président de la nouvelle Sem, explique les raisons de ce groupement.

Top

Rechercher