L'actualité des Entreprises publiques locales

Outre-mer

Face à l’eau, La Réunion fait la force

Dans une île au climat tropical, où les pluies peuvent être torrentielles ou chiches selon les saisons, l’eau potable et d’irrigation forme un enjeu crucial. Un combat quotidien confié essentiellement à une Société d’économie mixte (Sem), une Société publique locale (Spl) et une Sem à opération unique (SemOp), à savoir les 3 composantes de la gamme des Entreprises publiques locales françaises. Une diversité qui permet de répondre à toutes les situations.

La Possession, naturellement Semop !

La Société d’économie mixte à opération unique (SemOp) Eaux de La Possession assure la gestion de l’eau potable dans la commune éponyme à travers un contrat de concession de service public qui la lie à la collectivité depuis le 1er mai 2018. Pour les élus, le choix de la Semop tombait sous le sens.

Vie des Epl 04.06.2019

« Cette Conférence doit apporter des réponses précises pour mieux maturer les ambitions de chacun »

Récemment élu à la présidence de la Fédération régionale des Entreprises publiques locales (Epl) de l’océan Indien, François Javel est un militant irréductible de l’économie mixte. Celui qui accueille la Conférence des Epl Outre-mer 2019 réaffirme ainsi la force de ces « bras armés » stratégiques dans le paysage local.

Un programme immobilier moderne et respectueux de l’environnement (HQE) au service de la qualité de vie au travail. ©Semag
Aménagement 13.12.2018

Une vraie Providence !

Le parc HQE de la Providence, en Guadeloupe, porté depuis 18 ans par la Sem d’aménagement de la Guadeloupe (Semag), est exemplaire à plus d’un titre : environnement, économie et loisirs y cohabitent avec harmonie.

Boris Pétricien, directeur général de la Soges : "Nous produisons et livrons 10 000 couverts par jour pour les élèves du premier degré des 12 villes". Crédit Photo CAESM

« Avec la Soges, les élus ont repris la main »

Gestionnaire de la restauration scolaire et d’une piscine, la Société de gestion d’équipements du Sud (Soges) a trouvé dans le modèle de société publique locale (Spl) un moyen de mieux assumer la mission de service public. Reste un obstacle difficilement surmontable : faire du bio sur une île où les ressources ne sont pas inépuisables.

Aménagement 03.09.2018

« Aider les jeunes Saint-Martinois et les petites entreprises à accéder aux marchés de reconstruction »

Un an après le passage ravageur de l’ouragan Irma qui a endommagé 95 % de leur bâti, Saint-Barthélemy et Saint-Martin continuent de se relever. Avec, au tout premier rang de cette reconstruction, la Semsamar, opérateur numéro un de l’immobilier des Antilles françaises. Sa directrice générale, Marie-Paule Bélénus-Romana revient sur ce chantier sans pareil.

Les agents de la Saem Électricité de Mayotte (EDM) ne manquent pas de travail face à au doublement de la consommation électrique sur l’île en 10 ans. ©Nayl-ah

ENR en outre-mer : une ambition nécessaire

Si l’outre-mer apparaît comme une aire de déploiement idéale de la transition écologique, il manque sur place de moyens financiers pour relever le défi. De Mayotte à La Martinique en passant par la Guadeloupe, les Epl locales ont acquis suffisamment d’expérience pour répondre au défi.

"Avec le projet Sainte-Rose, nous faisons un bond en avantd, Albert Élatre, président-directeur général de la Sem Guadeloupe EnR. ©Guadeloupe EnR

« Viser l’autonomie énergétique complète en 2030 »

Président-directeur général de la Sem Guadeloupe EnR, Albert Elatré met en avant le potentiel énorme de l’île en matière d’énergies renouvelables. Mais regrette que l’État ne donne pas le petit coup de pouce qui permettrait à la Guadeloupe d’être autonome plus rapidement sur le plan énergétique.

Photovoltaïque entre autres… Martinique Energies Nouvelles entend user de toutes ses compétences pour accompagner les collectivités dans le défi de la transition énergétique et du développement durable de la Martinique. ©Spl MEN

Martinique Énergies Nouvelles : rattraper le retard à l’allumage !

Titulaire de l’habilitation « énergie », la Martinique veut atteindre les objectifs ambitieux fixés par la loi. À la faveur du nouveau paysage dessiné par la mutation institutionnelle de l’île, la Spl Martinique Énergies Nouvelles a l’ambition d’être le bras opérationnel des collectivités en la matière.

5% seulement de la production électrique mahoraise relève aujourd’hui des ENR, mais Électricité de Mayotte, détenue à 50 % par le Conseil départemental de Mayotte, prévoit de doubler le photovoltaïque d’ici 2 ans. ©Nayl-ah

À la poursuite du courant vert

Avec 3 structures en tout et pour tout, Mayotte fait partie des départements les moins bien dotés en entreprise publique locale. Pour autant, elles sont le nerf de sa dynamique, particulièrement dans le domaine énergétique.

Photo ©Secal
Aménagement 15.02.2018

La Secal, manager environnementale

Pour la troisième année consécutive, la Secal, une Sem basée en Nouvelle-Calédonie, s’est vu reconduire la certification ISO 14001 par l’Afnor. Cette norme internationale constitue la référence des organismes pour mettre en place un système de management environnemental.

À quelques kilomètres de Nouméa, la réalisation de Dumbéa-sur-mer (ici avec le Médipôle au premier plan), hors norme en termes de dimension, de durée et de moyens (334 M€ investis), a exigé toute l’implication de la Secal. ©Martial Dosdane - Province Sud
Aménagement 13.02.2018

Sortir de terre plus vite que l’éclair

En dix ans, la Secal a réussi le tour de force de créer ex nihilo un quartier entier sur la plus grande ZAC de France, contribuant ainsi à décongestionner Nouméa dont la région concentre les deux tiers de la population calédonienne. Une opération menée à la baguette… magique !

Top

Rechercher