L'actualité des Entreprises publiques locales

Outre-mer

L’avenir se lève à l’est

Engagée depuis 30 ans sur le territoire de La Réunion pour en favoriser la richesse économique, la Semir se tourne désormais aussi vers l’international, dévoilant à l’appétit des PME réunionnaises tout le bouquet des marchés est-africains. Et pour commencer celui du Mozambique.

Vie des Epl 06.06.2019

Eplscope Océan Indien : les élus mahorais et réunionnais se sont emparés des solutions Epl

Dans la perspective de la 14e Conférence des Entreprises publiques locales (Epl) Outre-mer qui aura lieu à Mayotte et à la Réunion du 10 au 14 juin 2019, la Fédération a dressé un état des lieux des Epl intervenant dans ces territoires. Le mouvement des Epl dans l’océan Indien se démarque par sa densité et sa vitalité.

La Saphir, maîtresse des connexions

Elle est la gestionnaire unique de la ressource en eau d’irrigation et eau brute de La Réunion. Créée en 1985 pour couvrir les besoins du sud de l’île, la Saphir a développé son expertise dans l’ingénierie des ouvrages hydrauliques.

Du cousu main pour Petite-Île

Sur l’île de La Réunion, la Société publique locale Source et Eaux a été créée en 2013 en lieu et place d’un fermier afin de mieux gérer un réseau soumis à de nombreux aléas climatiques. L’offre d’une eau potable est un combat quotidien.

Gestion de l’eau à La Réunion : « Notre action s’inscrit dans la durée »

Dans une île aux ressources aléatoires, la gestion de l’eau est liée aux humeurs changeantes de la météo. Le Conseil départemental a confié à la Société d’économie mixte (Sem) Saphir le soin de « vendre » de l’eau de surface aux communes et aux agriculteurs pour éviter de solliciter les nappes phréatiques. Rencontre avec son président, Serge-Eric Hoareau, vice-président du Conseil départemental de La Réunion.

Face à l’eau, La Réunion fait la force

Dans une île au climat tropical, où les pluies peuvent être torrentielles ou chiches selon les saisons, l’eau potable et d’irrigation forme un enjeu crucial. Un combat quotidien confié essentiellement à une Société d’économie mixte (Sem), une Société publique locale (Spl) et une Sem à opération unique (SemOp), à savoir les 3 composantes de la gamme des Entreprises publiques locales françaises. Une diversité qui permet de répondre à toutes les situations.

La Possession, naturellement Semop !

La Société d’économie mixte à opération unique (SemOp) Eaux de La Possession assure la gestion de l’eau potable dans la commune éponyme à travers un contrat de concession de service public qui la lie à la collectivité depuis le 1er mai 2018. Pour les élus, le choix de la Semop tombait sous le sens.

Vie des Epl 04.06.2019

« Cette Conférence doit apporter des réponses précises pour mieux maturer les ambitions de chacun »

Récemment élu à la présidence de la Fédération régionale des Entreprises publiques locales (Epl) de l’océan Indien, François Javel est un militant irréductible de l’économie mixte. Celui qui accueille la Conférence des Epl Outre-mer 2019 réaffirme ainsi la force de ces « bras armés » stratégiques dans le paysage local.

Un programme immobilier moderne et respectueux de l’environnement (HQE) au service de la qualité de vie au travail. ©Semag
Aménagement 13.12.2018

Une vraie Providence !

Le parc HQE de la Providence, en Guadeloupe, porté depuis 18 ans par la Sem d’aménagement de la Guadeloupe (Semag), est exemplaire à plus d’un titre : environnement, économie et loisirs y cohabitent avec harmonie.

Boris Pétricien, directeur général de la Soges : "Nous produisons et livrons 10 000 couverts par jour pour les élèves du premier degré des 12 villes". Crédit Photo CAESM

« Avec la Soges, les élus ont repris la main »

Gestionnaire de la restauration scolaire et d’une piscine, la Société de gestion d’équipements du Sud (Soges) a trouvé dans le modèle de société publique locale (Spl) un moyen de mieux assumer la mission de service public. Reste un obstacle difficilement surmontable : faire du bio sur une île où les ressources ne sont pas inépuisables.

Aménagement 03.09.2018

« Aider les jeunes Saint-Martinois et les petites entreprises à accéder aux marchés de reconstruction »

Un an après le passage ravageur de l’ouragan Irma qui a endommagé 95 % de leur bâti, Saint-Barthélemy et Saint-Martin continuent de se relever. Avec, au tout premier rang de cette reconstruction, la Semsamar, opérateur numéro un de l’immobilier des Antilles françaises. Sa directrice générale, Marie-Paule Bélénus-Romana revient sur ce chantier sans pareil.

Les agents de la Saem Électricité de Mayotte (EDM) ne manquent pas de travail face à au doublement de la consommation électrique sur l’île en 10 ans. ©Nayl-ah

ENR en outre-mer : une ambition nécessaire

Si l’outre-mer apparaît comme une aire de déploiement idéale de la transition écologique, il manque sur place de moyens financiers pour relever le défi. De Mayotte à La Martinique en passant par la Guadeloupe, les Epl locales ont acquis suffisamment d’expérience pour répondre au défi.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK