L'actualité des Entreprises publiques locales

Île-de-France

Aménagement 29.01.2019

Paris reprise ses dessous

Pour la deuxième édition de l’appel à projets urbains Réinventer Paris, la mairie avait choisi les sous-sols de la ville pour terrain de jeu. Mi-janvier, elle désigne 20 lauréats dont 2 Sociétés d’économie mixte qui propose des reconversions de sites difficiles à réutiliser.

Indispensable à ce quartier sans voitures, la Centrale de mobilité de l'écoquartier fluvial de L'Île-Saint-Denis a été conçue par K Architectures sous la conduite de Plaine Commune Développement. © PCD
Aménagement 09.01.2019

Une centrale de mobilité en cœur d’écoquartier

À L’Île-Saint-Denis s’élève peu à peu l’Écoquartier fluvial dont l’ambition écologique se lit jusque dans l’espace exclusivement piétonnier. Sous la conduite de la Sem d’aménagement Plaine Commune Développement, un bâtiment novateur en porte la promesse : la Centrale de mobilité, demain indissociable de tout urbanisme durable.

© Render / Studio Gang / Parc architectes / Icade
Aménagement 09.01.2019

Paris, c’est bientôt Chicago

L’université de Chicago a choisi Paris pour s’implanter et rayonner en Europe, jusqu’en Afrique et au Moyen-Orient. Le nouveau bâtiment qui accueillera l’antenne universitaire se situera dans le 13e arrondissement de la capitale, sur un terrain de la Semapa. La Société publique locale d’aménagement (Spla) vient d’organiser le concours d’architectes, gagné par une agence de la capitale mondiale de l’architecture qui n’est autre que Chicago.

Semardel est la première entreprise d’Île-de-France à injecter directement dans le réseau GRDF le biométhane issu de la valorisation des déchets ultimes d’un centre de stockage, au bénéfice de plus de 1 300 foyers du territoire. ©Semardel

Du déchet au biométhane dans le réseau !

Semardel a inaugué le 9 octobre 2018 sa nouvelle plateforme de valorisation du biogaz issu de ses installations de stockage des déchets ultimes de l’écosite de Vert-le-Grand/Echarcon. Une première en Île-de-France et une performance technique au service d’une détermination politique !

Bruno Pavlovsky, président de Chanel, Patrick Braouezec, président de Plaine Commune, Anne Hidalgo, maire de Paris, Mériem Derkaoui, maire d’Aubervilliers, Rudy Ricciotti, architecte et Catherine Léger, directrice générale de la Sem Plaine Commune ont posé le 17 septembre 2018 la première pierre du site dédié aux métiers d’arts de Chanel à la porte d’Aubervilliers. La prestigieuse maison de couture regroupera en 2020 dans ce quartier en pleine mutation les artisans (brodeurs, plumassiers, chapeliers...) qui travaillent pour la marque sous la houlette de la société Paraffection. Photo : Philippe Couette / Plaine Commune Développement

Métiers d’arts : Aubervilliers est à la mode

De grands noms ont inauguré la première pierre du bâtiment qui regroupera en 2020 les métiers d’arts de la maison Chanel, au nord de Paris. C’est la société d’économie mixte Plaine Commune développement qui a préparé le terrain.

Pour répondre aux fortes attentes de la ville de Poissy sur l’aménagement du quartier Maurice-Clerc, Citallios et Nexity ont opté pour un montage innovant de co-promotion, nouvelle voie d’urbanisme partenarial et négocié. Après des travaux de démolition et de mise en état des sols, la construction démarrera cet automne. © Atelier Castro Denissof & associés
Aménagement 13.09.2018

Citallios, fruit de la fusion de 4 Sem, trace sa route

Près de 2 ans après sa création, née de la fusion de 4 Sem des Hauts-de-Seine et des Yvelines, la Sem francilienne se partage entre de l’aménagement classique et de nouvelles activités. Sa méthode : allier expertise et agilité dans les modes d’intervention.

Capture du site http://www.semplaine.fr/

Logement : les Epl se soucient aussi des copropriétés

Soucieuse de la qualité et de la longévité des programmes de logements construits dans le cadre de ses opérations de construction, la Société d’économie mixte Plaine Commune Développement a lancé en 2017 une réflexion collaborative sur la question des jeunes copropriétés, souvent sujettes aux difficultés financières. L’enjeu, imaginer ou renforcer les dispositifs de sécurisation de leur gestion.

Paris réinvente son industrie avec le numérique

La Régie immobilière de la Ville de Paris (RIVP) lance un appel à candidatures pour l’occupation d’un nouveau bâtiment à vocation industrielle dans le 19e arrondissement, ciblé par la politique de réindustrialisation de la capitale.

"Les Sem immobilières ont plus de marge de manœuvre que les offices, en matière de mutualisation de moyens par exemple, d’adossement ou de recherche de collaborations ponctuelles", assure Philippe Laurent. ©Ville de Sceaux

« Une gestion de proximité pour une meilleur prise en compte des besoins des publics »

Maire de Sceaux, secrétaire général de l’Association des maires de France, président de la Sem Sceaux Bourg-la-Reine Habitat, Philippe Laurent en est convaincu : « Le meilleur moyen pour les maires de garder le contrôle sur la politique locale du logement social, c’est par le maintien d’outils de proximité. »

Mobilité 22.03.2018

Sogaris, unique médaille d’or française au Mipim

Dans le palmarès des Mipim Awards, dressé le 15 mars à l’issue de l’édition 2018 du plus grand marché international des professionnels de l’immobilier, figure la Sem Sogaris pour son projet de logisitique urbaine à Paris. Elle est l’unique lauréat français.

La convention signée par Serge Contat, directeur général de la RIVP (à gauche), et Étienne Crépon, président du CSTB, fait converger recherche et terrain au service des meilleures solutions constructives. Crédit ©CSTB

La RIVP et le CSTB, l’union fait la force d’innovation !

Expérimenter les développements de l’un pour en faire profiter les logements de l’autre, tel est le fondement du partenariat noué entre la Régie immobilière de la ville de Paris (RIVP) et le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB). Au bénéfice de tous.

Par sa nouvelle scénographie retraçant la naissance du mouvement impressionniste, le château d’Auvers-sur-Oise propulse le 19e siècle dans le 21e et opère sa propre renaissance. ©Olivier Gaulon

L’impressionnisme encore plus impressionnant

Centre d’interprétation de l’impressionnisme depuis 25 ans, le château d’Auvers-sur-Oise parie sur l’immersion numérique pour restituer cette période artistique de manière… flamboyante.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK