L'actualité des Entreprises publiques locales

Centre-Val de Loire

L’aérodrome Blois-Le Breuil fait d’une Semop sa tour de contrôle

Propriété du conseil départemental de Loir-et-Cher depuis 2010, l’aérodrome du Breuil est désormais piloté par une Semop. Objectif : ouvrir la gestion du site aéroportuaire à de nouveaux partenaires pour en enrichir et équilibrer le plan de vol !

La desserte en eau potable renforcée entre Parthenay et Châtillon-surThouet (Deux-Sèvres)

Le Syndicat mixte des eaux de Gâtine a mis en service quatre groupes de pompe dans sa station de la Zac des Loges, à Parthenay. Ils fourniront en eau potable une partie de Châtillon-sur-Thouet.

La maison médicale fait la fierté de Villemeux-sur-Eure

Plus de six ans auront été nécessaires pour voir sortir de terre la maison de santé pluridisciplinaire qui compte vingt praticiens. Portée par une Sem, elle ne désemplit pas et ravit les habitants comme ceux des communes avoisinantes.

Entre Île-de-France et Normandie, le Campus de l’Espace de Vernon aménagé par la Société publique locale a fait d’un ancien site militaire spécialisé dans la recherche spatiale le haut lieu des technologies de pointe. © Spl Campus de l’Espace

Campus de l’Espace : de la friche hors sol au site hors norme

En 2013, une friche militaire « secret-défense ». En 2019, un campus technologique qu’EDF vient d’adopter comme « site démonstrateur ». Si à l’impossible nul n’est tenu, l’impensable est donc à portée de main, pour peu que celle-ci, animée d’une solide volonté politique, soit celle d’une Société publique locale !

Pour Christophe Caillaud-Joos, directeur général de la Saem, « l’équipement ne suffit plus, il faut vendre une destination ». Photo ©Benjamin Dubuis

Tours Evènements : ambassadeurs du territoire

Le Palais des Congrès imaginé par Jean Nouvel connaît un vif succès. Le fruit de la mobilisation de la Société d’économie mixte Tours Evènements, qui se glisse dans le modèle de l’économie mixte avec bonheur. La souplesse de l’entreprise alliée à la défense du territoire…

L’objectif de la réforme à Blois est de fluidifier le stationnement et de faire la chasse aux voitures « ventouses ». ©Stationeo
Mobilité 18.01.2018

Le changement dans la continuité

À Blois, les automobilistes vont découvrir une nouvelle manière d’être verbalisés : le FPS (forfait post-stationnement) restera à 17 euros mais la majoration passera à 35 euros en cas de non-paiement dans les 5 jours. La Spl Stationeo a préparé le terrain pour la ville et sera chargée de collecter les FPS.

La Ville de Chartres a voulu remplacer son Hôtel de Ville par un nouvel espace moderne et fonctionnel. La conception de ce nouvel ensemble architectural de 13 665 m² a été confié à l’architecte Jean-Michel Wilmotte (Photo Wilmotte SA).

Chartres, les Epl répondent à l’appel

A Chartres, les Epl sont vraiment les bienvenus. Pour le maire et le président de Chartres Métropole, c’est le bon véhicule « juridique » pour marier les avantages de l’action publique et privée.

Sur certains évènements, notamment sportifs, 10 000 personnes peuvent être connectés sur le site de Chartres.Live. (Capture d'écran)

La télé locale 100 % participative

Il y a un an, Chartres Métropole demandait à la Sem Cm’In de mettre en place la première plateforme de streaming locale. En se rendant sur le site de Chartres.Live, les habitants de l’agglomération sont au cœur des évènements qui se déroulent sur leur territoire.

Un investissement de 20 ans pour ouvrir le quartier des Clos au centre-ville de Chartres. ©Métropole de Chartres
Aménagement 16.11.2017

Les Clos à Chartres : un renouvellement à 100%

Longtemps coupé du reste de la ville, le quartier des Clos, anciennement Beaulieu, a été entièrement repensé pour s’intégrer à la dynamique urbaine de Chartres. Bilan à mi-période : 154 millions d’euros d’investissement ont d’ores et déjà été engagés pour atteindre les objectifs d’une véritable mixité sociale.

Un camion de CM Eau. ©Chartres Métropole

Pourquoi Chartres a fait le choix d’une Semop pour gérer l’eau

Chartres Métropole a opté pour la Société d’économie mixte à opération unique (SemOp) pour approvisionner les 125 000 habitants de l’agglomération en eau potable. Près d’un an après la mise en œuvre de cette transition, la collectivité ne regrette pas son choix.

Jean-Pierre Gorges, maire de Chartres, président de Chartres Métropole.©Ville de Chartres
Vie des Epl 16.11.2017

À Chartres, l’Epl remplit son office

Depuis 2001, Jean-Pierre Gorges dirige la ville de Chartres et son agglomération en faisant appel à plusieurs structures autonomes dont les Epl. L’élu y voit un modèle de décentralisation avec ses nombreux avantages : compétence, souplesse et transparence de gestion, cohérence et unité de décision, et bien plus encore. Revue de détails sur un choix de gouvernance qui se veut avant tout pragmatique, au bénéfice du citoyen.

Le téléphérique orléanais sera réalisé par le groupement Vinci/Agence Duthilleul/POMA/SYSTRA, lauréat du dialogue compétitif engagé par la Semdo, maître d’ouvrage délégué du projet avec Egis Rail. ©CU Orléans Métropole
Mobilité 18.04.2017

À Orléans, l’avenir – solide – d’Interive tient à un câble !

L’agglomération orléanaise a choisi le câble pour recoudre le tissu urbain d’un de ses futurs quartiers… Un choix de navette, mûri de fil en aiguille, par la Semdo qui, en groupement avec Egis Rail, assure la maîtrise d’ouvrage déléguée du projet.

Top

Rechercher