L'actualité des Entreprises publiques locales

Auvergne-Rhône-Alpes

Aménagement 29.04.2008

Le nouveau cœur de Lyon

Conduit par la Société publique locale d’aménagement (Spla) « Lyon Confluence », le projet d’aménagement urbain du même nom doit permettre à l’hypercentre de Lyon de reconquérir 150 hectares de friches industrielles à la confluence du Rhône et de la Saône. Alliant la mise en valeur du patrimoine à l’audace architecturale, le nouveau quartier, redessiné autour d’espaces publics ouverts et conviviaux, sera un signal fort de la nouvelle ambition culturelle de Lyon sur la scène internationale.

Une Sem pour le velours à Urfé ?

Jean-Hugues Demure, ancien-président de la Communauté de communes du Pays d’Urfé (42), est à l’initiative du projet de la Sem Velours d’Urfé, appelée à valoriser l’activité de tissage traditionnel du velours, dans le giron de la dernière usine française dédiée à la fabrication de ce tissu pour l’habillement haut de gamme. 

Laennec, une pépinière lyonnaise qui a la santé

Depuis 2004, la pépinière d’entreprises Laennec accueille des start-up en biotechnologies au cœur du quartier hospitalier de l’Est lyonnais. Sa particularité : être gérée par une Sem, la Société d’équipement du Rhône et de Lyon (Serl), qui conduit dans le quartier l’aménagement d’une zone d’activité à dominante médicale : Bioparc.

Segapal : le golf pour tous

Afin de permettre au plus grand nombre de fouler le « green », la Segapal* de Vaulx-en-Velin fait la promotion du golf, longtemps considéré comme élitiste, parmi les activités qu’elle propose au grand public. Son credo : le golf est un sport comme les autres. Une philosophie qu’elle met en pratique pour toucher entre autre les quartiers défavorisés de l’Est lyonnais.

Minatec : les Sem en pôle position

A Grenoble, la naissance et le développement du pôle d’innovation Minatec, premier d’Europe dans le domaine des nanotechnologies, doit beaucoup aux Sem locales. La maîtrise d’ouvrage déléguée de ses nouveaux laboratoires et bureaux, inaugurés en 2006, a en effet été confiée à « Territoires 38 ». Au sein du pôle, un équipement unique en France, le « Bâtiment de Haute Technologie (BHT) », composé de laboratoires et de bureaux, est pour sa part commercialisé et géré par « Minatec Entreprises ».

Semag : une nouvelle dynamique à la frontière franco-suisse

Créée en 1989, la Société d’économie mixte d’Archamps et du Genevois (Semag) a aménagé, entre Annecy et Genève, la première technopole franco-suisse, qui accueille aujourd’hui 190 entreprises, un centre de convention, un centre de recherche et une pépinière d’entreprises. Les activités de la Semag se sont désormais diversifiées au profit du développement économique, de la commercialisation immobilière, de l’implantation d’entreprises, et, à partir de cette année, de la construction de logements.

GEG s’étend de l’eau à l’air

Gaz et Electricité de Grenoble (GEG), société d’économie mixte au capital de 24,75 M€, se lance dans l’éolien. Ce spécialiste de l’hydroélectricité, avec ses quinze centrales, se tourne ainsi vers l’avenir : après avoir développé depuis quelques années des programmes de production d’énergie solaire photovoltaïque, c’est avec le vent que l’entreprise grenobloise se diversifie aujourd’hui.

Semcoda, la première Sem de construction de Rhône-Alpes

La Société d’économie mixte de construction du département de l’Ain (Semcoda), est la troisième Sem de construction française, et la première de la région Rhône-Alpes. Basée à Bourg-en-Bresse (01), la Semcoda construit en moyenne 700 à 800 logements par an, et gère un parc locatif de 21 000 logements répartis sur 341 communes et six départements (Ain, Isère, Rhône, Saône-et-Loire, Savoie et Haute-Savoie).

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK