L'actualité des Entreprises publiques locales

Les stations de sport d’hiver rehaussent le col

DOSSIER
Publié le 6 avril 2016

Les caprices neigeux ne sont plus un prétexte ; les stations de sport d’hiver sont des entreprises comme les autres, et les Sem touristiques regardent au-delà des horizons enneigés pour anticiper les évolutions dans un secteur concurrentiel où le moindre faux-pas peut causer de sacrées gamelles.  

Les Français sont de plus en plus friands de tourisme montagnard. Les stations s’adaptent.(© Les Sept Laux).

Les Sem montagnardes, qui ont énormément investies pour se faire une place au soleil, sont condamnées à l’innovation pour rentabiliser. Dans les Pyrénées, la Sem N’Py (Hautes-Pyrénées), regroupant une dizaine de sites, a décidé de faciliter la vie des skieurs à la journée par le biais d’une offre internet.

En 2014, 26 % du volume d’affaires des domaines ont « schussé » par le web, soit 14 millions d’euros, le record national pour une plateforme de ce type. Une offre web qui s’étend à d’autres secteurs : désormais, dans les Pyrénées, ce n’est plus avec les skis sur les épaules et les lunettes mal ajustées sur le casque que l’on compose le menu de sa semaine mais tranquillement de chez soi.

On se fait un bowling, ce soir ?

Aux Saisies aussi (Savoie), la diversification dame la piste du futur. Après une saison très positive en 2015, dopée par la création d’un centre aqua-sportif et l’agrandissement du domaine de ski alpin, la Sem Les Saisies Villages Tourisme prend un temps d’avance pour rester attractive.

Il est vrai qu’elle a su émettre un sacré Signal en direction du public, en construisant un centre aqua-sportif de 5 000 m² particulièrement bien doté : une piscine, un bassin aqua-ludique, un espace bien-être, une salle de sport, un bowling-bar-restaurant, etc. Le tout pour 17 millions d’euros, sans oublier la salle hypoxique (reproduisant les conditions de la haute altitude) dont les sportifs de haut niveau sont plus particulièrement friands. Aux Saisies, même les rétifs au ski sont les bienvenus !

Stocker l’eau

Sur le domaine des 7 Laux (Isère), la moyenne montagne impose une autre forme de réactivité : la raréfaction de la neige liée au réchauffement obligera à recourir de plus en plus à de la neige de culture pour enneiger les sommets. Pour ce faire, il faudra envisager des retenues d’eaux entre les collines. Des aménagements indispensables pour que le modèle économique des stations de moyenne montagne soit sauvegardé. Des Pyrénées aux Saisies en passant par la moyenne montagne, les Epl s’adaptent pour glisser sereinement vers l’avenir.

Stéphane Menu

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK