L'actualité des Entreprises publiques locales

Les Epl valorisent la montagne en été

DOSSIER
Publié le 12 juin 2012, par Patrick Cros/Naja

En développant et en gérant des activités touristiques en montagne l’été, les Epl apportent une dynamique complémentaire à des communes habituellement désertées en période estivale.

En été la montagne offre toute une gamme d'activités valorisée par des Epl, dont le VTT. © DR

Le constat de l’Institut de la montagne est sans appel : Alpes, Pyrénées, Massif Central, Jura et Vosges jouissent en été « d’un très fort capital d’attirance de la part des Français ». Ils sont en effet près des trois-quarts à se dire prêt à partir à la montagne en cette période de l’année. Mais l’essai est loin d’être transformé : « cet espace est celui qui connaît le moins de concrétisation, le taux de transformation en séjours effectifs n’atteignant que 46 %, à comparer aux 72 % de la ville, aux 76 % de la campagne et aux 86 % de la mer ». Face à ce potentiel, des Epl se sont mobilisées pour valoriser en été les structures dont elles ont la gestion en hiver, et pour proposer de nouvelles activités estivales, comme dans les stations des Rousses dans le Jura (Sogestar), des Gets en Haute-Savoie (Sagets), de Puy Saint-Vincent dans les Hautes-Alpes (Les Écrins), ou encore dans la commune du Brugeron en Auvergne (Spl Village vacances Là Ô).

Calme et douceur
Une fois la neige disparue, le printemps est désormais consacré à la préparation de l’été dans nombre de communes de moyenne et haute montagne. A la tête de structures touristiques clés, comme les remontées mécaniques et les centrales de réservations, les Epl deviennent alors de véritables locomotives du développement local estival. Des actions de promotion et de marketing sont lancées pour mettre en avant le charme de la montagne, « loin de la foule et de la canicule des bords de mer », en juillet et août. « Les visiteurs apprécient ici la douceur, l’évasion, la nature et la tranquillité qu’ils ont beaucoup plus de mal à trouver en Méditerranée ou même sur l’Atlantique », commente Jean-François Gougeon, directeur de la Spl « Village vacances Là Ô ! ».

L’arrivée de touristes permet à des commerces, restaurants, bars, hôtels et autres structures d’hébergement, d’ouvrir leurs portes. « Des emplois sont ainsi maintenus ou créés, commente Henri Anthonioz, maire des Gets et P-dg de la Sagets, qui estime que plus de 30 % de l’activité locale est ainsi maintenue. Même constat dans la station des Rousses où la Sem a pu également annualiser nombre de postes saisonniers. Au Brugeron, en Auvergne, c’est tout un village qui reprend vie depuis l’ouverture d’un gîte par la Spl Village vacances Là Ô.

Top

Rechercher