L'actualité des Entreprises publiques locales

Le tourisme d’affaires, une industrie où les Epl ont tant à faire

DOSSIER
Publié le 14 mars 2019

Porteur du quart des activités touristiques en France, le tourisme d’affaires constitue un véritable enjeu économique pour les territoires qu’il irrigue et valorise. Une industrie à portée de tous, à condition de savoir jouer des complémentarités. Et d’avoir des Epl pour capitaines !

Bien plus qu’un segment de la thématique, le tourisme dit » d’affaires » constitue une industrie à part entière qui peut largement profiter à l’économie et à la valorisation d’un territoire. Photo @Emmanuel Nguyen-Ngoc
Bien plus qu’un segment de la thématique, le tourisme dit » d’affaires » constitue une industrie à part entière qui peut largement profiter à l’économie et à la valorisation d’un territoire. Photo FedEpl @Emmanuel Nguyen-Ngoc

Hébergement, restauration, transports, commerces… Estimées à 8,2 milliards d’euros, les retombées du tourisme d’affaires expliquent à elles seules pourquoi les « rencontres professionnelles » constituent une industrie à part entière ! D’ailleurs, « si, depuis 1992, le département tourisme de la Fédération s’est développé jusqu’à devenir leader en nombre de structures, c’est, pour une bonne part, stimulé par cette activité », affirme Béatrice Cuif-Mathieu qui dirige la Spl Destination Nancy.

Du lieu à la destination

Le lieu a évidemment toute son importance. Moderne et fonctionnel, le palais des congrès est de plus en plus souvent implanté en centre-ville, en témoignent Rennes ou Nancy. Lille Grand Palais réunit même sur un seul site un palais des congrès, des halls d’exposition et un Zénith Arena, 3 espaces tous « cloisonnables et décloisonnables à souhait », souligne le directeur de la Sem, Stéphane Kintzig, dont le travail mené avec les transporteurs et restaurateurs garantit de surcroît un séjour des plus fluides.

Mais commercialiser un espace ne suffit plus « Aujourd’hui, il faut vendre une destination, donner du sens local aux événements », explique le directeur général de la Sem Tours Événements Christophe Caillaud-Joos, lequel s’appuie sur les spécificités régionales pour « bonifier » ses offres. « Dans l’univers concurrentiel devenu celui des territoires, il faut s’attacher à faire la différence à chaque étape du parcours client », appuie Béatrice Cuif-Mathieu. Initialement centrée sur la gestion du palais des congrès Prouvé, Destination nancy a ainsi progressivement absorbé de l’organisation d’événements jusqu’à l’office de tourisme pour pouvoir pianoter en toute créativité sur la gamme des complémentarités et « donner à vivre une expérience différente que celle qui pourrait être vécue à côté. »

Une marque pour marquer !

L’enjeu est d’autant plus grand que, tout comme l’œuf fait la poule et la poule les œufs d’or, l’attractivité crée le tourisme d’affaires et réciproquement ! Du professionnel au vacancier, voire au résident, il n’y a qu’un pas que les rencontres d’affaires, puissant levier de valorisation locale, peuvent inciter à franchir. À la présidence du tout nouveau Club Attractivité et promotion territoriale de la Fédération des Entreprises publiques locales, Sylvie Robert en est d’ailleurs convaincue : « Le tourisme d’affaires constitue une formidable porte d’entrée pour un territoire, quelle que soit sa dimension. » Et sénatrice d’Ille-et-Vilaine, également conseillère municipale de Rennes, la conseillère municipale de Rennes d’encourager énergiquement à « la transversalité des enjeux, des thématiques et des territoires » afin de façonner ensemble une marque territoriale parlante. Non sans rappeler combien les Epl qui « jouent dans la même équipe et doivent se renvoyer la balle » font pour cela sacrément… l’affaire ! (lire l’interview de Sylvie Robert)

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK