L'actualité des Entreprises publiques locales

Et Marseille se découvrit métropole

DOSSIER
Publié le 7 octobre 2016, par Stéphane Menu

Il serait malhonnête de nier l’évidence : Marseille bouge, son agglomération se transforme. La Fédération des Epl ne s’est pas trompée en organisant son congrès dans la deuxième ville de France, du 11 au 13 octobre, dont la mutation urbaine va être amplifiée par la naissance de la nouvelle métropole Aix-Marseille Provence.

L'ambition métropolitaine s'affirme d'année en année, avec des équipements structurants qui transforment profondément l'image de la ville (Photo @DR)

C’est en 1995 que le premier ballet des pelleteuses a été repéré sur le chantier d’Euromed 1, dans le quartier portuaire de la Joliette. On peut prendre cette date comme le point de départ du renouveau de la ville et de sa réconciliation progressive avec sa façade maritime industrielle. Dans ce quartier alors en déshérence, cette opération, considérée comme l’une des plus grandes opérations de développement économique et de réaménagement urbain en Europe, présente un bilan impressionnant.

Répartis sur 310 hectares, on dénombre un grand centre d’affaires, des équipements publics, culturels, sportifs et scolaires, des infrastructures de transport dont un pôle multimodal, un espace public totalement requalifié… On y recense aujourd’hui 15 000 emplois de plus ! Cette dynamique sera prolongée par Euromed 2, avec 20 000 nouveaux emplois attendus dans les vingt prochaines années.

L’agglomération voit tout en grand !

Présidente d’Euroméditerranée, et adjointe au maire de Marseille à l’urbanisme, Laure-Agnès Caradec s’enthousiasme à l’idée que ce renouveau sera conforté par le nouveau cadre institutionnel de la métropole. Non, l’agglomération marseillaise n’exagère pas : sa métropole sera la plus vaste de France : 3 173 km 2, soit quatre fois le Grand Lyon et six fois le Grand Paris !

La dynamique Euroméditerranée gagne les autres secteurs de la ville. Dans les quartiers nord, le MIN des Arnavaux, 2e Marché d’intérêt national de France (derrière Rungis), se transforme pour permettre le passage (attendu depuis… un siècle !) de la rocade de contournement de la ville, dite L2, dont l’ouverture est imminente. Si le MIN a dû céder 4 hectares pour laisser la L2 glisser, les 24 hectares restants ont été repensés par la Spl Soleam, regroupant la ville de Marseille, la métropole et d’autres communes périphériques. 29,5 millions d’euros ont été mobilisés pour préparer le MIN du XXIe siècle.

Améliorer l’offre de logements

Le dernier enjeu est celui de l’habitat. Une métropole attractive repose naturellement sur un habitat diversifié. Vice-présidente de la métropole déléguée à l’urbanisme, et présidente de la Sem Marseille Habitat, Arlette Fructus lancera prochainement l’élaboration du Plan local de l’habitat (PLH) métropolitain. « Nous élargissons le focus. À ce jour, si je croise l’ensemble des PLH des anciennes intercommunalités, il faut construire sur la métropole 12 000 logements, dont 5 000 à Marseille ». 30 % des demandes de logements sociaux à Marseille proviennent des communes extérieures à la ville. Dans la vie de tous les jours, les habitants sont des métropolitains qui s’ignorent !

En savoir + sur le Congrès des Epl 2016 à Marseille

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK