L'actualité des Entreprises publiques locales

Bouches-du-Rhône

Vie des Epl 19.04.2021

Martigues rend hommage à René Gaudino

Maritima Médias (15 avril 2021) rend hommage à René Gaudino, décédé il y a un an, sur le port à sec de Martigues (Bouches-du-Rhône). Il était un grand défenseur de l’économie mixte locale.

La Semivim (Martigues) n’augmentera pas ses loyers en 2021

Gaby Charroux (PCF), maire de Martigues et président directeur général de la Semivim a récemment fait l’annonce : le premier bailleur social de la ville a décidé de geler les loyers en 2021 pour amortir l’impact de la crise sanitaire sur le budget des familles.

La Spla-In de Marseille en ordre de marche

David Ytier, vice-président de la Métropole Aix-Marseille-Provence, en charge du logement et de la lutte contre l’habitat indigne, a été nommé récemment président de la Spla-In (Société publique locale d’aménagement d’intérêt local) chargée de lutter contre l’habitat indigne, entre autres, dans le centre-ville de Marseille

Aménagement 12.10.2020

Zac des Ateliers à Arles, reconversion réussie !

La transformation des friches industrielles Sncf à Arles, connue sous le nom de Zac des ateliers, en haut lieu culturel est de celle que l’on peut présenter comme une référence, notamment en matière de partenariat public-privé (Ville d’Arles, Région et Fondation Luma). Le projet, lancé en 2003, s’achèvera l’année prochaine.

La Spla Pays d’Aix Territoire lance Toutaix

La Ville d’Aix-en-Provence lance la plate-forme numérique de soutien aux commerces et services de proximité, joliment dénommée Toutaix. Près de 600 d’entre eux y présentent déjà « leur offre en boutique, drive ou livraison et qui veut peut s’y rajouter », comme le révèle le quotidien La Provence le 14 juillet 2020. Pour le directeur adjoint finances, […]

ZAC des ateliers – Reconversion de friches industrielles SNCF

AREA RÉGION SUD

La culture comme levier de revitalisation.

L’enjeu du projet de la ZAC des ATELIERS est de redonner vie à un quartier emblématique de l’histoire industrielle d’Arles et de relancer une dynamique économique, sociale, forte au niveau local et régional. Ce programme de renouvellement urbain s’appuie sur la réhabilitation et l’aménagement des anciennes friches ferroviaires, reconverties en un vaste projet architectural et culturel privé/public autour de l’Image et l’Art contemporain.

« Avec la Région Sud, nous avons su anticiper »

Pierre-Paul Léonelli a saisi l’opportunité de la « cagnotte » mise en place par la Région Sud pour orienter le dispositif vers les Epl. De quoi éviter les risques de rupture de stock. Pour le président de l’AREA, le monde d’après mettra encore plus en lumière l’efficacité du modèle porté par les Epl.

Aménagement 31.01.2020

La SPLA-IN mobilisée pour la rénovation du centre-ville de Marseille

L’Etat, la Métropole et la mairie de Marseille ont trouvé un accord sur la composition du capital de la Société publique locale d’aménagement d’intérêt national (SPLA-IN)

Des gendarmes bien logés pour un village bien vivant

D’ici à un an, les gendarmes de Salin-de-Giraud (Bouches-du-Rhône) bénéficieront de locaux flambant neufs… Un futur auquel la Sem du Groupe Sampa prend une large part, dans le cadre d’une opération tripartite originale qui assure au village le maintien d’un service public essentiel à la vie locale.

Arles au 7e ciel

Pour la 7e fois, la galerie À Ciel ouvert, créée par le groupe Sampa, et le festival Voies off investissent le quartier de Griffeuille à Arles pour associer ses habitants à la dynamique des célèbres Rencontres photographiques de la ville.

À Aubagne, l’eau fait le tour des potiers

La Société publique locale (Spl) L’Eau des collines a fait appel aux artisans céramistes pour concevoir de nouveaux pots à eau.

Les travaux de construction de la plateforme 4000 T doivent débuter début 2020. Le premier bateau pourrait être accueilli fin 2021. ©La Ciotat Shipyards
Aménagement 02.04.2019

Avec la plateforme 4 000 T, La Ciotat retrouve son glorieux passé naval

La Société publique locale La Ciotat Shipyards truste le haut du classement dans le secteur du « refit » et de la réparation de grands yachts, avec 8 % à 10 % de part de marché mondial. Cette réussite s’explique par la réindustrialisation d’un site hors du commun et une capacité à tirer son épingle du jeu sur le marché de la réparation des grands méga-yachts. Un positionnement qui va se consolider avec la construction de la plateforme 4 000 T.

Top

Rechercher