L'actualité des Entreprises publiques locales

Hautes-Alpes

Le centre de balnéothérapie du Dévoluy ouvrira en juin, créateur d’une vingtaine d’emplois, directs ou induits par une fréquentation plus continue de la station. Photo Buech Devoluy Exploitation

Pour doper son activité, une station de ski se jette à l’eau

Être ou bien-être ?… Telle n’est plus la question au Dévoluy (Hautes-Alpes) dont l’avenir passe résolument par un nouvel établissement balnéo-ludique. Mission : diversifier l’offre touristique pour slalomer entre les saisons et faire ainsi de la station une destination ouverte 10 mois sur 12.

Gérard Fromm, maire de Briançon, président de la Spl ESHD. ©DR

« En montagne, l’eau est une préoccupation centrale pour l’aménagement du territoire »

Dans le bassin de vie du Briançonnais, l’eau joue un rôle essentiel, tant à l’échelle de la production d’eau potable et d’énergie qu’en termes de tourisme et de développement économique. La Société publique locale Eau services Haute-Durance a été créée en 2016 pour offrir aux élus une vision intégrée de cette multi-fonctionnalité. Rencontre avec son président, Gérard Fromm, également maire de Briançon.

Les Orres : Le ski en toute « Liber’T »

En lançant cette année un nouveau pass innovant, le « Liber’T ski », la station des Hautes-Alpes étoffe sa palette de forfaits pour séduire d’autres segments de clientèle. Dans le collimateur de la Semlore, société d’économie mixte chargée de la gestion des activités touristiques : attirer et fidéliser de nouveaux clients, dont les skieurs de la région qui ont tendance à changer facilement de station.

Risoul : Une Sem de tourisme comme catalyseur

Créée en décembre 2012, la Société de gestion des activités touristique de Risoul (Sgatris) rassemble les principaux acteurs locaux pour rationaliser et optimiser son offre touristique. Une démarche qui a convaincu les organisateurs du Tour de France de faire étape dans la station en 2014.

Puy Saint-Vincent : L’été pour fidéliser la clientèle

Dans le village de Puy Saint-Vincent (Hautes-Alpes), le tourisme estival reste modeste. Il n’en insuffle pas moins une dynamique propice à la fidélisation des touristes tout au long de l’année.

Les Hautes-Alpes culminent à Paris

Les domaines skiables des Hautes-Alpes, certains gérés par des Sem, seront à l’honneur à Paris, au Trocadéro, face à la Tour Eiffel. Le Village de Noël y accueille 29 stations, du 8 décembre 2011 au 2 janvier 2012.

Application mobile : les Orres optimisent le temps de ski

La station de ski des Orres, dans les Hautes-Alpes, propose depuis cette année une application innovante et gratuite sur smartphone destinée à éviter aux skieurs les queues aux remontées mécaniques en période d’affluence. Une première en France.

Montagne : La station des Orres soigne ses pistes

Pour remédier à l’érosion galopante de ses pistes, la station des Orres vient d’initier un programme de revégétalisation prévu pour s’étaler sur dix ans. Objectif : rendre aux pentes leur écosystème originel.

Puy St-Vincent : Une station familiale dans l’ère durable

La Sem Les Écrins, qui exploite le domaine skiable de la station familiale de Puy St-Vincent dans les Hautes-Alpes, a réalisé en 2008 une analyse environnementale de ses activités qui a débouché sur la mise en place de différentes actions visant à maîtriser l’impact sur le milieu naturel. Un engagement qui découle d’une démarche qualité cohérente.

Guiltour, une offre diversifiée dans les Alpes du Sud

La centrale de réservation Guiltour propose à la fois des séjours de ski classique sur les stations de ski de Vars et Risoul et des séjours nature dans le parc naturel régional du Queyras. Une position qui lui assure une activité soutenue malgré la baisse du budget vacances des Français.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK