L'actualité des Entreprises publiques locales

Actualités

Aménagement 14.03.2008

Sebli redonne vie au cœur de Béziers

La Société d’équipement du biterrois et de son littoral (Sebli) s’est lancée dans une opération ambitieuse de réhabilitation des quartiers vétustes du centre de Béziers. Plus de 8 millions d’euros y sont investis chaque année, depuis six ans, grâce à des fonds extérieurs. Les travaux se poursuivront encore pendant 10 à 15 ans. C’est l’un des symboles de la réussite d’une Sem qui avait pourtant failli disparaître à la fin des années 90.

Grasse Développement : Redynamiser la vie commerciale

Grasse Développement travaille à un projet de pépinière commerciale situé dans le centre ancien de la ville. L’objectif est de lutter contre la vacance et la paupérisation des commerces en acquérant puis en rénovant une petite trentaine d’entre eux. Pour, par la suite, les relouer à de nouveaux commerçants à des conditions avantageuses et recréer ainsi les conditions d’une vie commerciale animée.

Aménagement 14.03.2008

Shema : les anciens sites industriels normands reprennent des couleurs

La Shema vient de réhabiliter quatre sites occupés autrefois par l’entreprise Moulinex à Alençon, Caen, Falaise et Bayeux. Une opération lourde, rendue possible par le soutien grandissant apporté par les départements de Basse-Normandie depuis la naissance de la société d’économie mixte en 1989. En presque vingt ans, celle-ci est devenu un acteur majeur de la redynamisation du territoire économique normand.

Aménagement 05.03.2008

SEP : un Epad peut en cacher un autre

Créée en 1960, la Société d’équipement du Poitou (SEP) a pour double métier celui d’aménageur et de constructeur sur le département de la Vienne. L’un de ses projets phares actuels est l’édification d’un établissement pour personnes âgées dépendantes (Epad), sur la commune de Smarves, pour le compte du groupe financier Dexia.

Adoma : des résidences pour accompagner les migrants vieillissants

Adapter un habitat à la personne qui l’occupe, c’est l’esprit qui émane de l’expérience portée par Adoma au Petit Barthélémy à Aix-en-Provence. La résidence a ainsi été réhabilitée pour offrir à ses habitants, pour la plupart des migrants retraités le confort que nécessite leur âge, ainsi qu’un dispositif de suivi médico-social. Un projet révélateur de l’évolution d’Adoma, ex-Sonacotra, plus de 50 ans après sa création.

Seminor : la mixité contre l’exclusion

La Société anonyme d’économie mixte immobilière de Normandie (Seminor) propose depuis près de 50 ans aux collectivités locales de Haute et Basse-Normandie des solutions de logement en phase avec leurs souhaits et besoins. Très active dans le domaine du « sanitaire et social », Seminor réalise des résidences et des logements pour personnes âgées adaptées à leurs désirs d’intimité, de confort, et de sécurité, et fait de la mixité intergénérationnelle un outil de lutte contre l’exclusion.

Le Pré fleuri : une retraite pour 3 villages

Apporter un nouveau service aux locaux tout en créant une nouvelle activité économique : c’était, en 1998, le pari des municipalités de trois communes du Tarn, Serviès, l’Albarède et Fréjeville. Aujourd’hui la maison de retraite « Le Pré fleuri », qui soufflera en juin ses dix bougies, affiche complet et va créer en 2009 une nouvelle unité pour ses résidents atteints de la maladie d’Alzheimer.

Filière optique-laser : la Seml Route des Lasers trace le chemin

Depuis 2004, la Seml Route des lasers promeut et facilite l’implantation des entreprises autour du site du futur « Laser Mégajoule » du Commissariat à l’énergie atomique (CEA), au Barp. Objectif : développer une filière d’excellence dans le domaine de l’optique et des lasers en Gironde et en Aquitaine.

Semag : une nouvelle dynamique à la frontière franco-suisse

Créée en 1989, la Société d’économie mixte d’Archamps et du Genevois (Semag) a aménagé, entre Annecy et Genève, la première technopole franco-suisse, qui accueille aujourd’hui 190 entreprises, un centre de convention, un centre de recherche et une pépinière d’entreprises. Les activités de la Semag se sont désormais diversifiées au profit du développement économique, de la commercialisation immobilière, de l’implantation d’entreprises, et, à partir de cette année, de la construction de logements.

La SETE donne un coup de jeune à la Tour Eiffel

La SETE, société d’économie mixte de la Ville de Paris, a pour principale mission de moderniser l’illustre monument parisien, la Tour Eiffel, afin de mieux répondre à la demande touristique et améliorer le rendement financier pour la collectivité. Une nouvelle Sem pour un nouveau dynamisme ?

GEG s’étend de l’eau à l’air

Gaz et Electricité de Grenoble (GEG), société d’économie mixte au capital de 24,75 M€, se lance dans l’éolien. Ce spécialiste de l’hydroélectricité, avec ses quinze centrales, se tourne ainsi vers l’avenir : après avoir développé depuis quelques années des programmes de production d’énergie solaire photovoltaïque, c’est avec le vent que l’entreprise grenobloise se diversifie aujourd’hui.

Sergies se lance dans l’éolien

Sergies a mis en place en février son premier parc éolien, après cinq années d’études et de travaux, près du village du Rochereau, à 20 km au Nord-Ouest de Poitiers. C’est une première pour le département de la Vienne qui n’avait encore jamais accueilli ce type d’équipement.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK