L'actualité des Entreprises publiques locales

Tous les articles

Semag : une nouvelle dynamique à la frontière franco-suisse

Créée en 1989, la Société d’économie mixte d’Archamps et du Genevois (Semag) a aménagé, entre Annecy et Genève, la première technopole franco-suisse, qui accueille aujourd’hui 190 entreprises, un centre de convention, un centre de recherche et une pépinière d’entreprises. Les activités de la Semag se sont désormais diversifiées au profit du développement économique, de la commercialisation immobilière, de l’implantation d’entreprises, et, à partir de cette année, de la construction de logements.

La SETE donne un coup de jeune à la Tour Eiffel

La SETE, société d’économie mixte de la Ville de Paris, a pour principale mission de moderniser l’illustre monument parisien, la Tour Eiffel, afin de mieux répondre à la demande touristique et améliorer le rendement financier pour la collectivité. Une nouvelle Sem pour un nouveau dynamisme ?

GEG s’étend de l’eau à l’air

Gaz et Electricité de Grenoble (GEG), société d’économie mixte au capital de 24,75 M€, se lance dans l’éolien. Ce spécialiste de l’hydroélectricité, avec ses quinze centrales, se tourne ainsi vers l’avenir : après avoir développé depuis quelques années des programmes de production d’énergie solaire photovoltaïque, c’est avec le vent que l’entreprise grenobloise se diversifie aujourd’hui.

Sergies se lance dans l’éolien

Sergies a mis en place en février son premier parc éolien, après cinq années d’études et de travaux, près du village du Rochereau, à 20 km au Nord-Ouest de Poitiers. C’est une première pour le département de la Vienne qui n’avait encore jamais accueilli ce type d’équipement.

Géothermie : deux Sem franciliennes

La géothermie est la première énergie renouvelable en Ile-de-France. La région compte aujourd’hui 34 centrales actives dont 16 puits dans le Val-de-Marne, département qui à lui seul représente 40% de la géothermie française. Deux exemples franciliens…

Semcoda, la première Sem de construction de Rhône-Alpes

La Société d’économie mixte de construction du département de l’Ain (Semcoda), est la troisième Sem de construction française, et la première de la région Rhône-Alpes. Basée à Bourg-en-Bresse (01), la Semcoda construit en moyenne 700 à 800 logements par an, et gère un parc locatif de 21 000 logements répartis sur 341 communes et six départements (Ain, Isère, Rhône, Saône-et-Loire, Savoie et Haute-Savoie).

Aux Saintes-Maries de la Mer, la Semis veut agrandir le port

Véritable élément de promotion de la ville, la société d’économie mixte « Semis » des Saintes-Maries de la Mer veut agrandir et moderniser le port de plaisance, afin de répondre à la demande touristique.

La Folle Journée s’offre une nouvelle partition

Pour sa 14e édition, la Folle Journée de Nantes célèbre Schubert. L’opération lancée en 1992 a été formalisée en 1995 par la création d’une Sem. Celle-ci travaille conjointement avec le directeur artistique, René Martin et l’équipe de la Cité Internationale des congrès où se déroule l’évènement.

La Semidep fait renaître les chantiers navals de La Ciotat

Après l’effondrement de sa construction navale, La Ciotat renaît en pariant sur les yachts de luxe. Objectif de la Semidep : en faire un site de réparation de plaisance incontournable en Méditerranée.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK