L'actualité des Entreprises publiques locales

Tous les articles

Trophée des Epl 2017, le pôle Yvon-Morandat, écosystème d’innovation et de diffusion de la culture scientifique, déploie désormais une véritable galerie de labels. Photo ©Semag

Le pôle Yvon-Morandat, des labels à la pelle !

D’une mine de charbon, la Semag a – pour le compte de Gardanne – fait du pôle Yvon-Morandat un formidable gisement d’idées durables en passe de devenir le nouveau filon économique de la Métropole Aix Marseille Provence. D’ores et déjà, le site s’impose d’ailleurs par une concrétion de labellisations hors norme.

Les 62 logements diversifiés d’ABC devraient être occupés par leurs habitants dès le début de l’année 2020. Photo Grenoble Habita

L’ABC du bâtiment autonome de demain

Le démonstrateur ABC de Grenoble sera une réalité début 2020. Un bâtiment hors normes, à l’autonomie très poussée, où rien d’énergétique ne se perd. La Sem Grenoble Habitat en assurera la gestion.

Indispensable à ce quartier sans voitures, la Centrale de mobilité de l'écoquartier fluvial de L'Île-Saint-Denis a été conçue par K Architectures sous la conduite de Plaine Commune Développement. © PCD
Aménagement 09.01.2019

Une centrale de mobilité en cœur d’écoquartier

À L’Île-Saint-Denis s’élève peu à peu l’Écoquartier fluvial dont l’ambition écologique se lit jusque dans l’espace exclusivement piétonnier. Sous la conduite de la Sem d’aménagement Plaine Commune Développement, un bâtiment novateur en porte la promesse : la Centrale de mobilité, demain indissociable de tout urbanisme durable.

Le public de la Cité de l’Espace se répartit comme suit : 38 % viennent de la région Occitanie, 45 % du reste de la France et 16 % de pays étrangers, un chiffre qui a doublé en 5 ans. Photo ©Semeccel

Cité de l’Espace : un espace de plus en plus exploré

Pour les non-spécialistes, l’astronomie peut être rébarbative. La Cité de l’Espace toulousaine a eu la bonne idée de privilégier une approche à la fois scientifique, ludique et humaine. Le public répond présent avec près de 400 000 entrées en 2018.

Selon Marc Dufour, directeur général de la Sem Somimar, "la logistique urbaine, ou logistique du dernier kilomètre, est devenue une des principales préoccupations des élus des grandes agglomérations". Photo DR

« Notre marché d’intérêt national répond aux nouvelles pratiques de la consommation »

La restructuration du marché d’intérêt national (MIN) de l’agglomération marseillaise vise à mieux s’adapter aux nouvelles pratiques de consommation et aux circuits actuels de distribution. Cent millions d’euros ont été investis par les collectivités locales et des investisseurs privés. Entretien avec Marc Dufour, directeur général de la Somimar, gestionnaire du MIN.

Un programme immobilier moderne et respectueux de l’environnement (HQE) au service de la qualité de vie au travail. ©Semag
Aménagement 13.12.2018

Une vraie Providence !

Le parc HQE de la Providence, en Guadeloupe, porté depuis 18 ans par la Sem d’aménagement de la Guadeloupe (Semag), est exemplaire à plus d’un titre : environnement, économie et loisirs y cohabitent avec harmonie.

Les lauréats des Trophées des Entreprises publiques locales 2018 réunis au Congrès des Epl, le 5 décembre à Rennes. Photo FedEpl ©Stéphane Laure
Vie des Epl 07.12.2018

Trophées des Epl 2018 : 4 lauréats et une mention spéciale

À l’occasion du congrès annuel des Entreprises publiques locales (Epl), qui se déroule du 4 au 6 décembre pour la première fois à Rennes, plusieurs d’entre elles se sont vu décerner les Trophées des Epl qui visent à mettre en valeur des initiatives particulièrement significatives de leur performance économique, sociale ou environnementale au service des territoires.

D’un Guérandais vieillissant sont nés 6 logements neufs. L’ancien, une valeur sûre pour redynamiser le centre-ville de Saint-Nazaire. Photo ©François Dantart
Aménagement 05.12.2018

Sonadev, la reconstruction permanente

La ville de Saint-Nazaire et la communauté d’agglomération ont confié à la Société d’économie mixte Sonadev le soin de démontrer qu’il était possible de reconstruire du neuf sur des bâtiments anciens de l’après-guerre. L’ancien bar-hôtel Le Guérandais en est l’éclatante illustration.

Le centre aquatique intercommunal fait 240 000 entrées annuelles sur un bassin de population de 55 000 habitants. Photo ©Spl Centre aquatique Amandinois

Toute une population se jette à l’eau

Repensée par la Société publique locale Centre aquatique Amandinois, l’ancienne piscine est devenue un équipement ouvert tous les jours jusqu’à 21 h. Le succès est au rendez-vous avec 240 000 entrées annuelles !

1 500 grands arbres, 25 000 arbustes et végétaux… Dans 10 ans, les habitants n’intègreront pas seulement des logements, mais vivront au cœur d’un ensemble vert et naturel élaboré dès aujourd’hui. Photo Agence TER / Normandie Aménagement
Aménagement 05.12.2018

Les Hauts de l’Orne, aux arbres, citoyens !

À l’instar des hommes et des cultures, les végétaux vivent et meurent, se renouvellent et forment ainsi un patrimoine. C’est en partant de ce constat que la Société d’économie mixte Normandie Aménagement, la Communauté urbaine Caen la mer et la ville de Fleury-sur-Orne ont décidé de développer un écoquartier à Fleury-sur-Orne.

Vie des Epl 26.11.2018

1 300 Entreprises publiques locales couvrent tout le territoire français

Le nombre des Entreprises publiques locales (Epl) passe le cap des 1 300, au 1er juin 2018, en hausse de 4 % sur un an. Leur chiffre d’affaires augmente de 5 % et s’élève désormais à 13,9 milliards d’euros. Ces chiffres, publiés dans l’observatoire annuel du mouvement des Epl, l’Eplscope, démontre le dynamisme de l’activité des Epl sur le territoire français, en métropole comme en outre-mer, y compris dans les zones rurales.

Le raccordement au réseau de chaleur urbain peut entraîner des travaux importants à Grenoble, notamment autour du réseau du tram. Photo ©CCIAG

Grenoble vise 100 % d’énergies renouvelables pour 2033

À l’occasion du renouvellement de sa délégation de service public (DSP), la Compagnie de chauffage de l’Agglomération grenobloise (CCIAG) a défendu le projet d’un chauffage urbaine alimenté en 2033 à 100 % par des énergies renouvelables. « Chiche », répondent les élus de Grenoble-Alpes Métropole.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK