L'actualité des Entreprises publiques locales

Dans le Grand Poitiers, les batteries intelligentes prennent le chemin des friches

Publié le 25 septembre 2021, par Philippe Pottiée-Sperry

Le Grand Poitiers et La Sep ont fait du sur-mesure pour accueillir Forsee Power, fabricant français de batteries électriques en pleine croissance, sur un ancien site industriel. Une reconversion de friche pleinement réussie et prometteuse pour l’avenir.

Le site a été intégralement livré le 31 août dernier. L’enjeu à présent est de constituer un écosystème autour d’un secteur industriel très porteur et d’attirer d’autres entreprises. Crédit : ©La Sep

Fin 2017, la communauté urbaine du Grand Poitiers, assistée de La Sep (Sem regroupant plusieurs collectivités et la Caisse des dépôts), en lien avec la région Nouvelle-Aquitaine, répond à un appel à projets national ouvert à toutes les régions. Son objet ? L’accueil du principal site de production de Forsee Power, fabricant français de systèmes intelligents de batteries électriques, en forte croissance dans les transports (routier, maritime et ferroviaire). Et elle l’emporte face à de nombreuses candidatures ! « Pour ce projet dans un secteur très porteur, avec la création à terme de 300 emplois dont 200 déjà concrétisés, nous avions plusieurs atouts dont la disponibilité immédiate d’un ancien site industriel quasi désaffecté », explique Olivier Broussois, le directeur général de La Sep. A cela s’ajoutent la présence de quelques fleurons technologiques (Saft, Safran, Dassault, Itron…) sur le territoire ou la proximité de Paris.

Une installation provisoire sous toile

A Chasseneuil-du-Poitou, situé juste en face du Futuroscope et de la future Arena en construction, l’emplacement de 4 hectares accueille 15 600 m² de surfaces bâties, avec en plus une possibilité d’extension. L’opération consiste à restructurer et agrandir une partie de l’ancien site de pistons pour moteur diesel « Federal Mogul », arrêté en 2014 et racheté par le Grand Poitiers. Dès 2017, La Sep avait été sollicitée sur les possibilités de reconversion. En 2018, elle se voit chargée de la maîtrise d’ouvrage pour le compte de la communauté urbaine louant le site à Forsee Power. Tout cela dans un timing très serré sachant que l’entreprise avait confirmé sa décision en mars 2018 avec l’objectif de déménager sa production seulement cinq mois plus tard !

Dans ce calendrier contraint, une première opération a consisté à mettre en place sur 5 000 m² une installation provisoire sous toile à l’intérieur de l’usine existante permettant de mettre des lignes de production pour démarrer l’activité au plus vite. « Il a fallu faire preuve d’inventivité, reconnaît le DG de La Sep. La pertinence de nos propositions a fait la différence pour convaincre Forsee Power. La Sem a su lui proposer du sur-mesure et un réel accompagnement comme par exemple une aide pour son emménagement ».

Investissement de 21 millions d’euros TTC

Seconde étape du chantier : la réhabilitation et l’extension de l’existant en site occupé, sans interrompre l’activité industrielle, qui porte sur une zone de production, des locaux tertiaires et de stockage. Le site a été intégralement livré le 31 août dernier. L’investissement total s’élève à plus de 21 millions d’euros TTC dont plus de 15 millions consacrés aux travaux

L’arrivée de Forsee Power, soutenue notamment par la Banque européenne d’investissement et la BPI, est prometteuse pour le développement du Grand Poitiers. « L’enjeu à présent est de réussir à constituer un écosystème autour de ce secteur industriel très porteur et d’attirer d’autres entreprises, notamment par le travail de requalification engagé à la suite de l’ancien site Fédéral Mogul que vient de lancer la collectivité et pour lequel La Sep a été mandatée en septembre dernier », conclut Olivier Broussois.

Top

Rechercher