L'actualité des Entreprises publiques locales

Avec Vacci’Bus, l’agglo de Mulhouse se vaccine mieux

Publié le 22 septembre 2021, par Philippe Pottiée-Sperry

Un bus spécialement aménagé par Soléa a permis de se rendre dans les communes isolées de l’agglo pour vacciner les personnes de plus de 75 ans ou fragiles. Une opération réussie, menée notamment en partenariat avec l’ARS et les communes.

En plus de quatre mois, le Vacci’Bus a sillonné une trentaine de communes de l’agglo de Mulhouse, vaccinant pas moins de 3663 personnes. La Sem Soléa a préparé et installé le véhicule dans chaque commune. Crédit ©Soléa

Début 2021, au démarrage de la campagne de vaccination contre le Covid-19, Fabian Jordan, le président de Mulhouse Alsace Agglomération (m2A), veut trouver une solution pour les personnes de plus de 75 ans ou avec des comorbidités résidant dans les communes situées en périphérie. Eloignées des deux centres fixes de vaccination, avec des difficultés pour se connecter à la plateforme Doctolib, elles risquaient, en effet, de ne pas être couvertes. D’où l’idée de disposer d’un bus spécialement aménagé qui se rendrait auprès d’elles. Contact est donc pris avec la Sem Soléa, exploitant du réseau de transport de l’agglomération, pour mettre en place l’opération. « Les questions logistiques ont été rapidement résolues comme la mise en place d’un protocole pour la conservation des vaccins, en lien avec l’ARS (Agence régionale de santé). En trois semaines, le Vacci’Bus a ainsi pu être mis au point et démarrer le 15 mars », explique Alexis Steyaert, le directeur général de Soléa. L’objectif était d’offrir une proximité de vaccination à ce public avec une « solution rassurante et facile d’accès ».

Identifier et convaincre les habitants

« Affiliée à Transdev, la Sem a eu l’avantage de l’agilité et la réactivité pour monter l’opération avec la collectivité, souligne le DG. Notre rôle a été de préparer et entretenir le véhicule, et de l’installer dans chaque commune ». Bien que simple dans son principe, le Vacci’Bus a posé de nombreux défis pour garantir les mêmes conditions de sécurité qu’un centre de vaccination et assurer la coordination entre tous les acteurs (m2A, Soléa, ARS, préfecture, groupe hospitalier). En pratique, le bus de 18 mètres, composé de trois espaces (accueil, vaccination et surveillance), a sillonné une trentaine de communes sur les 39 de m2A. Côté organisation, les communes identifiaient les bénéficiaires potentiels, les contactaient et prenaient les rendez-vous. « Passer par les maires a été un moyen efficace pour identifier puis convaincre les habitants susceptibles de bénéficier du service », souligne Alexis Steyaert.

3 663 personnes vaccinées

Sur le plan sanitaire, l’opération était coordonnée par le Docteur Pierre Salze, maire de Feldkirch et conseiller communautaire de m2A délégué aux questions sanitaires. Le coût de 180 000 euros a été pris en charge par m2A, l’ARS et Soléa. Les résultats ont été largement au rendez-vous avec 3663 personnes vaccinées fin juillet. « L’opération a très bien fonctionné, au-delà de nos prévisions », se félicite Alexis Steyaert. Actuellement, Soléa participe à l’acheminement des collégiens et lycéens vers les centres de vaccination en renforçant son offre au besoin. Quant au Vacci’Bus, il reste encore équipé, afin de pouvoir servir si besoin à une troisième campagne de vaccination.

Top

Rechercher