L'actualité des Entreprises publiques locales

Metropolys (La Roche-sur-Yon), bon (exemple) à suivre

EN BREF
Publié le 20 juillet 2021, par Stéphane Menu

A la Roche-sur-Yon, la foncière Metropolys a déjà engagé 7 millions d’euros jusqu’en 2022 pour redynamiser les centres-villes et les bourgs de Vendée, assure les Echos (8 juillet). Foncière semi-publique, créée par Oryon fin 2019, « elle a eu les honneurs des représentants de Bercy venus voir ses réalisations », ajoute le journal économique.

Alain Griset (Photo Wikimedia Commons)

En effet, Alain Griset, ministre délégué auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance chargé des Petites et Moyennes Entreprises, était dans les locaux de la foncière le 8 juillet. Il était accompagné de Joël Giraud, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Cohésion des territoires. Oryon, la société d’économie mixte de développement de l’agglomération yonnaise, a créé Metropolys dans la foulée des premières annonces du gouvernement de soutien aux initiatives de redynamisation des centres-villes dans le cadre du programme « Action coeur de ville ». La foncière a été renforcée en 2020 par l’établissement public foncier de Vendée, lui permettant ainsi de « démultiplier ses capacités d’investissement et d’élargir son périmètre d’actions à toute la Vendée ». 3 millions d’euros ont déjà été engagés dans des opérations d’acquisition et de réhabilitation de commerces, de bureaux ou de petits ensembles mixtes logements-commerces pour réduire à la fois la vacance commerciale et résidentielle. Autre projet évoqué auprès du ministre et approuvé par ce dernier : la foncière souhaite participer au Plan de Relance Tourisme de la Vendée en acquérant des murs commerciaux d’hôtels et de restaurants pour « pérenniser l’activité ou faciliter sa mutation ».

Top

Rechercher