L'actualité des Entreprises publiques locales

Ti Baba (La Réunion), les enfants lui disent merci

Un article du dossier Les Epl, à votre service
Publié le 11 avril 2021, par Stéphane Menu

Créée en 2013 avec deux communes, Saint-Paul et les Trois-Bassins, la Spl Ti Baba a rapidement trouvé son rythme de croisière dans la gestion de la petite enfance. Un outil clairement adapté aux besoins de familles, en constante évolution avec leurs attentes.

Une des cours extérieures d'un équipement géré par Ti Baba (Photo DR)

La Spl TI Baba intervient sur le secteur de la petite enfance au sens large, à travers les crèches, le Relais Assistant(e) Maternel(le) itinérant, Lieu d’Accueil Parents-Enfants itinérant, etc… « Nous avons une délégation de gestion pour 5 multi-accueils et 2 micro-crèches à Saint-Paul soit 260 places d’accueil agréées au total sur le territoire », indique la Spl.  Le Relais Assistant(e) Maternel(le) a pour mission d’accompagner la professionnalisation des assistant(es) maternel(les) et de les soutenir dans leur quotidien. Toutes les places en accueil collectif sont occupées ! Les familles peuvent se tourner vers les 600 places agréées d’assistant(es) maternel(les) et pour ce type d’accueil, des places sont encore disponibles.

Exigence de souplesse

La Spl a mis en place une commission pour la transparence des attributions des places.  Elle a pour projet de délocaliser une crèche et de créer dans la foulée 20 places supplémentaires pour augmenter l’offre d’accueil. Pour les deux communes actionnaires, le choix de la Spl tombe sous le sens : « Nous aurions pu nous reposer sur le tissu associatif, en organisant sa cohérence. Mais il a semblé qu’il était plus judicieux d’asseoir la gouvernance. La petite enfance est un secteur où il faut faire preuve de souplesse et la Spl répond en tout point à cette exigence. On l’a vu lors de la crise Covid-19, une soixantaine de famille ont préféré garder les enfants à la maison. On a donc ouvert ces places vacantes à l’accueil de nouveaux enfants », précise la structure. Les dispositifs RAM et LAEPI devraient en 2021 étendre leur activité sur le territoire du deuxième actionnaire de la Spl, la commune de Trois-Bassins (7 000 habitants).

Un article du dossier Les Epl, à votre service
Top

Rechercher