L'actualité des Entreprises publiques locales

Le Carreau du Temple : Du Tout-Paris aux sans-abri !

Publié le 29 avril 2020, par Laurence Denès

Longtemps réservé aux activités commerciales avant de se transformer en établissement « branché », le Carreau du Temple se réinvente encore face au COVID-19 pour accueillir les plus précaires. Une nouvelle manière, cette fois résolument solidaire, de rester le cœur battant du vieux centre de Paris.

Spl Carreau du Temple ©Raphael Kessler

« De la Fashion Week à l’accueil de jour ! » L’expression est de Sandrina Martins (1), directrice générale de la Spl du Carreau du Temple et décrit parfaitement la nouvelle métamorphose de ce lieu patrimonial du 3ème arrondissement parisien, ancien marché aux vêtements dévolu depuis cinq ans à l’événementiel, à la culture et au sport. En effet, sous la charpente métallique de ce bâtiment « vintage » devenu emblématique du haut Marais depuis sa réhabilitation par la Ville de Paris en 2014, plus aucun événement ou activité depuis le 17 mars – confinement oblige – mais, en lieu et place, des centaines de sans-abri accueillis ici pour boire un café, retirer un panier-repas ou se faire soigner.

800 paniers-repas quotidiens

« Autant conçu pour de grandes manifestations nationales, comme les défilés de mode, que pour des activités culturelles et sportives de proximité, ce site dispose en effet d’espaces dont les différentes géométries – grande halle, auditorium, salles… – s’accordent parfaitement avec les exigences d’un accueil social. Dès l’appel à la solidarité publique lancé par la maire de Paris, nous l’avons donc ouvert aux plus démunis, que la crise sanitaire, économique et sociale frappe très durement », explique le maire d’arrondissement, Pierre Aidenbaum, président de la Spl gestionnaire de l’équipement (2).

En coordination avec l’État et sous l’égide conjuguée de l’association nationale de lutte contre l’exclusion Aurore et du Samu social de Paris, le Carreau du Temple est ainsi, ouvert chaque matin de 9 h 30 à 14 heures depuis le 24 mars : « Quand nombre de restaurants solidaires ou accueils de jour ont dû fermer, jusqu’à 800 paniers-repas y sont distribués quotidiennement dans le respect des distances physiques, préparés par les restaurants d’Aurore en partenariat avec Dupont Restauration », rapporte l’élu parisien. Des kits d’hygiène sont également distribués et des tablettes prêtées pour rompre avec l’isolement. Enfin, « une permanence hebdomadaire y est également tenue par Médecins sans Frontières », complète-t-il.

Financée par la Ville de Paris et l’État, l’opération durera le temps que durera la crise. Et témoigne une fois de plus de la résilience de ce lieu emblématique qui s’affirme plus que jamais comme un outil de service public grâce à l’engagement d’une entreprise publique locale.

(1) Source www.leparisien.fr – 26 mars 2020
(2) La Spl du Carreau du temple est détenue à 95 % par la Ville de Paris et à 5 % par la ville de La Courneuve.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK