L'actualité des Entreprises publiques locales

Le lycée du XXIe siècle est né à Courbevoie

Publié le 7 octobre 2019, par Stéphane Menu

Déploiement du Wifi, terminaux mobiles, imprimantes 3D, vidéoprojecteurs interactifs, écrans tactiles et cabines de travaux collaboratifs, espace bioclimatique… A Courbevoie (92), la Spl Ile-de-France Construction Durable a construit un lycée préfigurateur du XXIe siècle.

Le lycée de Courbevoie est une première étape. D’autres constructions de lycées de même type sont prévues dans les prochaines années © Ile-de-France Construction Durable

En découvrant leur nouveau lycée, à la rentrée 2018, les enseignants et 1500 élèves ont dû sans doute éprouver le sentiment d’entrer dans une nouvelle dimension. Des outils pédagogiques fortement teintés de numérique mais aussi un cadre où la lumière naturelle façonne l’espace. L’agence Épicuria Architectes a en effet conçu un bâtiment dont les volumes s’articulent autour d’un grand espace à vivre : la « rue intérieure ». Cet espace bioclimatique laisse entrer généreusement la lumière naturelle grâce à sa verrière photovoltaïque. Cet éclairage joue un rôle important dans la gestion du bâtiment (économie d’énergie) et le bien-être des usagers. Le bâtiment à haute performance énergétique répond à une démarche « zéro énergie » et à une certification « NF bâtiments tertiaires – Démarche HQE® » : électricité photovoltaïque, cogénération, toitures végétalisées, bassin de rétention et de récupération d’eau, protection solaire…

Courbevoie va faire des petits

Le 100% numérique ne relève pas d’un simple effet d’annonce : déploiement du Wifi, terminaux mobiles, imprimantes 3D, vidéoprojecteurs interactifs, écrans tactiles et cabines de travaux collaboratifs représentant financés à hauteur de 418 000 €. Le lycée propose des formations générales de second cycle, un bac technologique STMG, un BTS Banque, une classe préparatoire aux grandes écoles économique et commerciale option technologie. Experte en management de projet d’équipements publics, la Spl  Île-de-France Construction Durable pilote une centaine d’opérations portant principalement sur des établissements d’enseignement (lycées, écoles…). « Notre expertise a permis de livrer cet établissement en 18 mois au lieu des 24 habituellement prévus pour un bâtiment de cette envergure et de cette complexité technique », assure Mathias Doquet-Chassaing, son directeur général. Il souligne l’importance préfiguratrice du projet : « La région souhaite étendre ces dispositifs à toutes les nouvelles constructions de lycées franciliens. Aujourd’hui, en Île-de-France, 50 lycées sont équipés de toitures végétalisées et 11 ont fait installer des panneaux photovoltaïques ».

Ambiance bioclimatique

La région, via son mandataire principal, n’entend pas s’arrêter là : « Tous les lycées seront raccordés au très haut débit d’ici 2020 ». Enfin, par sa conception bioclimatique, « le bâtiment tire le meilleur profit de l’énergie solaire. En hiver, elle est diffusée et conservée grâce à l’inertie du matériau utilisé en façade, le béton blanc poli. En été, la façade sud du lycée est protégée de l’ensoleillement par des brise-soleil et un système de ventilation double-flux permettant d’évacuer le surplus de chaleur du bâtiment. Le choix d’une démarche de conception bioclimatique permet des économies d’énergies et de réduire les dépenses de chauffage et de climatisation, tout en bénéficiant d’un cadre de vie très agréable », ajoute le directeur général. Pour le plus grand bonheur des élèves et des enseignants.


> Candidat aux Trophées des Epl dans la catégorie « Bâtiment durable » :
Lycée International Lucie Aubrac à Courbevoie

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK