L'actualité des Entreprises publiques locales

L’âge d’or dans une résidence en Or

Publié le 4 octobre 2019, par Laurence Denès

Moins énergivore, Marie Curie II est, à La Garde, la nouvelle résidence des séniors. Un « Bâtiment Durable Méditerranéen « comme à la maison » tout en confort.

La résidence seniors Marie Curie II - 11 millions d’euros TTC, donc 2,4 millions d’euros subventionnés - est déjà un lieu en or pour ses 79 locataires. © Sagep

Trop vétuste, trop mal isolée, trop dépassée… « Plutôt qu’investir lourdement dans une réhabilitation aux résultats potentiellement décevants, la commune de La Garde (Var) a préféré engager la construction d’une nouvelle résidence pour les séniors autonomes », retrace d’emblée la directrice adjointe de la Sagep, Julie Sotret. Mais pas n’importe quelle résidence… Estampillée « logement social »*, elle proposera 75 studios (dont quatre doubles pour les couples) aux loyers raisonnables complétés de services à la carte dans un environnement sécurisé. Et, de surcroît, à la pointe de l’énergie positive !

Esthétique et bioclimatique

Entre les mains de l’Epl Sagep, émanation de l’Epl bailleur social Sagem, le projet a pris forme sous le nom de Marie Curie II. Il est à la fois confortable – chaque studio et sa loggia bénéficient de 30 à 35 m2 – et convivial : « sur 6 000 m2, le bâtiment privilégie les lieux de rencontre (restaurant/bar, salons…) ainsi que les espaces extérieurs : terrasses, cuisine d’été, potager, terrain de pétanque, aire pour les animaux », décrit avec enthousiasme la professionnelle. Conformément à la commande, la conception relève aussi le pari durable en intégrant parfaitement le bâti dans son milieu : « Inertie, puits provençal de rafraîchissement de l’air, brise-soleil, isolation par l’extérieur… L’architecture bioclimatique favorise la lumière et la fraîcheur naturelles tandis que la chaufferie 100 % bois s’appuie sur la filière locale (celle de la forêt des Maures) et que 550 m2 de panneaux photovoltaïques profitent de l’ensoleillement sudiste pour la moitié de la consommation électrique », détaille-t-elle.

D’ores et déjà reconnue

Labellisée Habitat Environnement, Bepos-Effinergie 2013 et Bâtiment Durable Méditerranéen « Argent » pour sa conception, le projet vise désormais l’« Or » pour sa réalisation, grâce à ses écomatériaux : « isolation en fibre de bois, peintures minérales, béton bas carbone issu des résidus des hauts-fourneaux de Fos-sur-Mer… », détaille là encore Julie Sotret.

Mais la résidence Marie Curie II n’a plus guère à convaincre : en effet, à l’heure où tant de seniors souhaitent vieillir chez eux, offrir ainsi un lieu alliant intimité, convivialité et sécurité vaut déjà de l’or !

* Construction agréée en Prêt locatif social (PLS) et habilitée à l’aide sociale


> Candidat aux Trophées des Epl dans la catégorie « Bâtiment durable » :
Marie Curie II, des seniors comme à la maison !

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK