L'actualité des Entreprises publiques locales

Un sacré « patchwork » d’activités

Publié le 16 septembre 2019, par Stéphane Menu

Cette petite commune de 5 200 habitants dans le Haut-Rhin accueille des salons internationaux autour du textile, des minéraux et des « patchworks ». Elle a su puiser dans son patrimoine industriel pour créer des évènements fréquentés par des milliers de personnes.

M. Abel le maire de Sainte-Maries-les-Mines "Chaque année, ce sont 30 000 visiteurs et exposants qui fréquentent nos évènements" (Photo DR)

Chaque année, ce sont 30 000 visiteurs et exposants qui fréquentent nos évènements

Installée au cœur du pays d’art et d’histoire du Val d’Argent, la commune de Sainte-Marie-aux-Mines a toujours souhaité garder un contact avec son glorieux passé industriel. Mille ans d’exploitation des mines d’argent, 5 siècles voués au textile marquent forcément l’identité d’un territoire. De ce passé, Claude Abel, maire de la commune mais aussi président de la communauté de communes du Val d’Argent, a toujours eu le souci de la valorisation. Et quand, en 2014, l’association qui portait deux des trois évènements majeurs qui se tiennent sur la commune (Carrefour européen du patchwork, les salons Modes et Tissus et Minéral et Gem) a traversé des difficultés, il a cherché une solution pour éviter de perdre ce capital affectif et populaire pour de simples raisons budgétaires. « En effet, chaque année, ce sont près de 30 000 personnes à chaque évènement qui viennent chez nous, qu’ils soient exposants ou visiteurs », assure-t-il. « C’est pour cette raison que nous avons souhaité mettre en place un mode de gestion sécurisée de ces salons pour continuer à valoriser notre territoire », poursuit Claude Abel.

La Spl, fédérer pour mieux développer

La solution de la Spl s’est alors imposée naturellement, au nom d’EVA pour Evènements en Val d’Argent. « La Spl présente une vraie souplesse d’adaptation. En plus, les élus y sont présents et ont leur mot à dire quant aux projets qu’elle porte ». 7 personnes y sont employées et le budget dépasse les 2 M€ (60 % de la ville, 40 % de la communauté de communes). C’est ainsi donc que la bourse aux minéraux, le Carrefour européen du patchwork et la manifestation Modes et tissus attirent toujours plus de visiteurs et bénéficient donc à la renommée de Sainte-Marie-aux-Mines. « Notre objectif est de professionnaliser toujours plus ces évènements, de les développer », conclut Claude Abel.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK