L'actualité des Entreprises publiques locales

« Cette Conférence doit apporter des réponses précises pour mieux maturer les ambitions de chacun »

INTERVIEW
Publié le 4 juin 2019

Récemment élu à la présidence de la Fédération régionale des Entreprises publiques locales (Epl) de l’océan Indien, François Javel est un militant irréductible de l’économie mixte. Celui qui accueille la Conférence des Epl Outre-mer 2019 réaffirme ainsi la force de ces « bras armés » stratégiques dans le paysage local.

©Nordev

La Conférence des Epl Outre-mer ouvrira à Mayotte le 10 juin avant de s’installer à La Réunion jusqu’au 14 juin. En qualité de président de la fédération des Epl de l’océan Indien, qu’attendez-vous de cet événement ?

Cette conférence est un moment majeur pour les Epl dont je porte la voix depuis la disparition, en avril, de Marc-André Hoarau à la mémoire duquel l’événement rendra d’abord hommage. Dans les Outre-mer comme en métropole, l’outil « Epl » n’a plus à faire ses preuves et nombre d’élus sont désormais convaincus de ses avantages, dont l’association d’un esprit public à un regard privé n’est pas des moindres. Pour autant, comment se lancer ? Quels pièges éviter ? Quels nouveaux horizons explorer ? Aux 200 congressistes attendus, cette conférence doit apporter des réponses, croisant l’expertise des uns à l’expérience des autres pour mieux « maturer » les ambitions de chacun.

Quelle est aujourd’hui la situation des Epl ultramarines et la spécificité de celles implantées en océan Indien ?

Si les Outre-mer ne peuvent être uniformisées, toutes vivent d’abord dans le paradoxe d’une grande distance géographique avec la métropole et d’une forte proximité juridique. Les difficultés croissantes des collectivités inscrites à leur capital contraignent d’autre part la majorité des Epl ultramarines à trouver leur équilibre ailleurs que dans les subventions. Toutefois, les Epl de l’océan Indien doivent – de surcroît – composer avec l’étroitesse du marché d’où, pour 8 sur 10 d’entre elles, le développement d’activités complémentaires. Enfin, pour des raisons qui relèvent de l’histoire ou de la géographie, Mayotte comme La Réunion accusent certains retards, notamment dans l’habitat ou l’environnement… Mais ces faiblesses font force puisqu’elles obligent à une opérationnalité rapide !

« L’avenir s’écrit dans la diversification et la mutualisation »

Plus d’un tiers des 105 Epl ultramarines se concentrent dans l’océan Indien. Quelle place tiennent-elles dans le développement local ?

Avec 3 structures à Mayotte et 35 à la Réunion — dont une toute nouvelle Semop pour gérer les Eaux de la Possession — l’océan Indien constitue une terre fertile pour l’économie mixte. Celle-ci s’y impose comme un levier premier de développement local, générant plus de 3 600 emplois et 500 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017. Ces chiffres, appelés à progresser encore grâce à 6 créations en cours, attestent de l’importance de ces « bras armés » des collectivités sur de multiples secteurs stratégiques et/ou négligés par le privé : réseaux, énergie, habitat, immobilier, transport, environnement… Fidèles à leur réputation de précurseurs, les Outre-mer viennent même d’ouvrir de nouveaux champs avec 2 Epl réunionnaises centrées sur l’aide à la personne, un secteur lui aussi en devenir au regard de la démographie vieillissante de l’île. Nous sommes plus que jamais dans le thème de la Conférence 2019 : « Agir pour la qualité de vie ».

Comment la Sem Nordev que vous présidez s’inscrit-elle dans cette dynamique ?

Créée pour contribuer au développement économique et sociétal de la région nord de La Réunion, la Nordev doit, elle aussi, asseoir son fonctionnement. À l’activité « salon » a ainsi été adjointe, fin 2018, la gestion d’un circuit de karting et d’autres élargissements l’attendent, hors de son périmètre naturel, dans le tourisme social et l’hébergement, la location de matériels d’événements ainsi que les création et gestion de zones artisanales et économiques. Car pour la Nordev comme pour ses homologues, l’avenir s’écrit dans la diversification et la mutualisation.

14e Conférence des Epl Outre-mer

Tous les deux ans depuis 30 ans, la Conférence des Epl Outre-mer est organisée tour à tour dans les différents territoires ultramarins. Cette année, pour la 2e fois à Mayotte et la 4e à La Réunion, l’évènement permettra de mesurer, à partir des particularités des deux territoires, la contribution des Epl dans les multiples domaines d’intervention de l’action publique.

3 séances plénières, 6 ateliers et 7 visites prévoient d’aborder tous ces sujets à travers les enjeux locaux élargis aux autres réalités ultramarines : tourisme durable, défis démographiques, environnementaux et sanitaires, développement économique, capacité de financement des projets, rôle des collectivités locales et de leurs partenaires institutionnels.

Informations et renseignements sur la conférence des Epl Outre-mer : eplom2019.com

Programme complet : eplom2019.com/programme

► Tous les chiffres sur les Epl Océan Indien dans notre spécial Eplscope Océan Indien

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK