L'actualité des Entreprises publiques locales

À Metz, TCRM Blida a vite grandi

Publié le 23 avril 2019

Si jeune et déjà si ambitieux ! À l’étroit, l’incubateur messin va bénéficier d’un vaste réaménagement pour loger près de 400 locataires. La Sem Metz Techno’pôles est à la manœuvre.

En 2020, Bliiida accueillera jeunes entreprises et public autour d’un espace entièrement réaménagé par la Sem Metz Techno’pôles, en vue d’en faire l’un des tiers-lieux les plus dynamiques de France. ©Metz Techno’poles

Conseiller métropolitain à Metz Métropole et président de l’association TCRM-Blida, William Schuman a l’enthousiasme communicatif : « Maintenant, il est plus que temps d’y aller. TCRM-Blida est une réussite ». Installée depuis 2014 dans un ancien entrepôt de bus des transports de l’agglomération de Metz Métropole, avenue de Blida – d’où son nom –, la couveuse de start-up et d’entrepreneurs naissants, créatifs et bûcheurs, a rapidement trouvé son rythme de croisière.

À tel point que la question de son extension s’est vite posée. Pour ce faire, les murs de ce tiers-lieu créatif vont être achetés par la Sem Metz Techno’pôles que préside l’adjoint à l’économie de Metz, Thierry Jean. Le lieu, labellisé French Tech par l’État et site emblématique du Grand-Est, compte à ce jour une centaine de résidents, des artistes, des artisans, mais aussi des sociétés en pointe comme le fabricant de casques audio sans fil Divacore ou l’inventeur d’une solution digitale pour la gestion des chantiers de construction, Bluepad.

Porte d’entrée de l’entrepreneuriat

« Nos actionnaires, à savoir la ville et la métropole de Metz, ont considéré qu’il fallait dissocier la gestion immobilière de la programmation culturelle, dont s’occupe l’association TCRM-Blida. D’ici à la fin mars, nous deviendrons propriétaires des lieux par le biais d’une augmentation de capital, votée dans le cadre d’une assemblée générale », précise Thierry Jean. « Mais bien sûr, entre les 2 structures, les échanges seront constants. Les futurs locataires avec lesquels nous contracterons seront de plain-pied dans le projet de Blida », poursuit-il.

Le projet Bliiida 2020 a été récemment dévoilé. D’importants travaux seront lancés dès cet été, pour un coût d’environ 12 millions d’euros. Un « dialogue compétitif » a été lancé pour choisir l’entreprise qui effectuera les travaux. Quatre entreprises ont été mises en concurrence et ont rendu leur copie. Ouvert il y a 5 ans, le lieu accueille aujourd’hui 73 structures. L’objectif, à terme, pour les responsables est de faire de Bliiida l’un des tiers-lieux les plus importants de France.

400 résidents attendus

À la fin des travaux, sans doute à la mi-2020, les actuels résidents (une centaine) seront rejoints par 300 autres ! Le site accueillera le public en permanence, et pas seulement lors des manifestations. Un restaurant sera en effet ouvert 7j/7, midi et soir, et proposera des produits issus de l’agriculture biologique, privilégiant le plus possible le circuit court. Une boutique de produits made In Bliiida sera également mise en place, permettant aux visiteurs de découvrir les créations des résidents. Trois thèmes se dégageront : l’innovation numérique, les industries créatives, et les médias et la production audiovisuelle. Sans oublier l’incontournable espace de coworking, mis à disposition des résidents.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK