L'actualité des Entreprises publiques locales

Haute-Garonne développement : une Société publique locale en appui aux territoires ruraux

Publié le 27 mars 2019, par Philippe Pottiée-Sperry

Créée par le département de la Haute-Garonne avec 13 communautés de communes, la Société publique locale (Spl) Haute-Garonne développement propose une palette d’outils d’ingénierie et de soutien aux territoires ruraux.

En un an d’exercice, la Spl Haute Garonne Développement compte déjà à son actif une douzaine d’opérations, réalisées ou en cours de mise en œuvre. Ici, Salies-du-Salat. Photo ©CD31
En un an d’exercice, la Spl Haute Garonne Développement compte déjà à son actif une douzaine d’opérations, réalisées ou en cours de mise en œuvre. Ici, Salies-du-Salat. Photo ©CD31

Opérationnelle depuis janvier 2018, la Spl Haute-Garonne développement a vu le jour pour soutenir les territoires ruraux et périurbains dans leurs projets de développement et d’aménagement. Ses actionnaires se partagent entre le département (83,7% des parts) — à l’origine de l’initiative dans le cadre de sa mission de « solidarité territoriale » —, et 13 communautés de communes. Le capital s’élève à 239 000 euros. « C’est une structure agile qui permet de répondre rapidement aux besoins des intercommunalités avec un large champ d’intervention », explique Pascal Moncho, directeur général de la Spl. Au démarrage de son activité, l’équipe de Haute-Garonne développement a rencontré chacune des 13 communautés de communes, souvent peu dotées en ingénierie, pour connaître dans le détail leurs besoins, le but étant de les accompagner concrètement.

Des études de faisabilité

Face à la complexité des procédures administratives, la Spl propose une ingénierie pluridisciplinaire via de l’expertise et du conseil sur le montage d’opérations d’aménagement. Parmi la diversité des services fournis : des cahiers des charges et règlements types. Nombreuses, ses missions pour les collectivités actionnaires vont de la conception à de l’assistance à maîtrise d’ouvrage d’opérations, en passant par la réalisation de bilans financiers ou des missions de prospective territoriale. La Spl peut aussi répondre à des demandes d’études de faisabilité, de planification ou d’aménagement pour des zones d’activités à créer ou à développer.

Récemment, une étude générale pour la mise en place d’un tiers lieu a été réalisée. Ses préconisations ont débouché sur une proposition de politique d’accompagnement du département. Outil réactif, la Spl joue ainsi un rôle d’interface entre les intercommunalités et le département comme par exemple pour son programme de déploiement du numérique.

Une équipe de cinq personnes

En matière de politique foncière, Haute-Garonne Développement a pu nouer un partenariat avec l’établissement public foncier d’Occitanie pour porter certains projets. Par ailleurs, la Spl se positionne sur le marketing territorial pour la promotion de l’attractivité des territoires haut-garonnais. Enfin, dernier service mis en place : l’étude du développement des circuits courts et de la transformation de filières agricoles.

Quel premier bilan après un an d’exercice ? « Nous menons des actions pour chacun des actionnaires, répond Pascal Moncho. À ce jour, nous avons une douzaine d’opérations, réalisées ou en cours de mise en œuvre ». La Spl ne chôme donc pas en s’appuyant sur une petite équipe dynamique de 5 personnes : une assistante comptable, un responsable innovation et prospective, un ingénieur agronome, une ingénieure territoriale et son directeur général, ingénieur des travaux publics de formation, plus positionné sur l’ingénierie.

hautegaronnedeveloppement.fr

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK