L'actualité des Entreprises publiques locales

« Créer des synergies métiers et territoriales entre Epl »

INTERVIEW
Publié le 6 mars 2019, par Philippe Pottiée-Sperry

Jérôme Barrier, directeur général de SEBL Grand Est, est devenu aussi le directeur général délégué de la Saremm. Objectif : créer une culture commune de projet entre un constructeur et un aménageur. À cela s’ajoute la création d’une marque commune entre les différentes Epl de la métropole de Metz, Metropolia. Explications avec Jérôme Barrier.

Jérôme Barrier, directeur général de SEBL Grand Est et DG délégué de la Saremm. Photo DR
Jérôme Barrier, directeur général de SEBL Grand Est et DG délégué de la Saremm. Photo DR

– Vous êtes désormais directeur général délégué de la Saremm depuis quelques mois. Cela signifie-t-il plus de synergie avec SEBL Grand Est ?

Il s’agit tout d’abord de renforcer la surface et la crédibilité de la Société publique locale (Spl) Saremm en s’adossant sur SEBL Grand Est. Cela insuffle une vraie culture de projet entre un aménageur et un constructeur avec aussi de gros efforts portés sur la communication. La sollicitation actuelle de la Saremm par Metz Métropole pour réhabiliter une caserne de pompiers illustre bien la synergie entre les 2 Entreprises publiques locales. Il y a aussi un objectif de rationalisation des coûts. À cela s’ajoute de vraies synergies métiers et territoriales. La Spl intervient en milieu urbain alors que SEBL Grand Est travaille plus sur des territoires ruraux et péri-urbains. Nous disposons donc d’une réelle complémentarité. En se faisant mieux connaître des élus, la Saremm doit accroître son action car il existe de vraies opportunités à développer sur la métropole messine. Quatre nouvelles communes sont entrées dans son capital. Et d’autres y réfléchissent.

– Quels sont vos axes de développement ?

Notre stratégie s’appuie sur un triptyque : l’excellence opérationnelle, la transition énergétique et l’innovation. Par excellence opérationnelle, j’entends le fait d’être à la pointe sur nos métiers de base avec de gros efforts sur la formation de nos collaborateurs. La transition énergétique se traduit par un accroissement des opérations que nous menons (logements, collèges, etc.) et un renforcement de nos compétences en matière de rénovation énergétique des bâtiments. Cet axe de développement passe aussi par plus de synergie avec les autres Epl. De plus, nous allons créer une filiale pour prendre des participations dans des projets d’énergies renouvelables. Enfin, l’innovation passe par un effort important de formation aux nouveaux métiers. Je pense en particulier à la programmation qui est vraiment stratégique dans notre métier de maître d’ouvrage.

« Notre stratégie de développement s’appuie sur un triptyque : l’excellence opérationnelle, la transition énergétique et l’innovation »

– La marque Métropolia a été créée en septembre dernier entre les différentes Epl de la métropole de Metz. Quelle est sa finalité ?

Métropolia désigne la coopération et la convergence des Epl de la métropole messine au sens large¹. Jusqu’à présent, elles ne se connaissaient pas bien et travaillaient peu ensemble. Les compétences ainsi associées se complètent et couvrent une large palette de services grâce à une stratégie de groupe. Métropolia est avant tout une marque commune pour marquer la volonté des acteurs opérationnels de l’aménagement et du développement économique de travailler main dans la main. Chaque Epl garde son organisation et son identité. Métropolia deviendra le nom du GIE, regroupant les services support communs aux Epl, qui existe déjà depuis plusieurs années.

– Existe-t-il déjà des premiers résultats ?

Il y a eu rapidement un intérêt des élus des différentes collectivités de la métropole, dont certains ne connaissent pas bien les Epl. L’année 2019 doit à présent transformer l’essai. Nous avons notamment un projet de ensemble d’immobilier d’entreprise qui n’existe pas à ce jour. Par ailleurs, entre Epl, nous avons déjà commencé à acquérir des habitudes de travail communes. Avec aussi des rencontres régulières entre les directeurs.

¹Saremm (Société d’aménagement et de restauration de Metz Métropole), Sem Metz Technopôle, M3Congrès, EMD (Euro Moselle Développement) et SEBL Grand Est.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK