L'actualité des Entreprises publiques locales
Publié le 5 février 2019, par Stéphane Menu

Propulsée référence française en matière de ville intelligente, le Issy-les-Moulineaux de la fin des années 2010 ne s’est pas construit en un jour. La commune avait flairé la révolution numérique dès 1990.

Le quartier du Pont d’Issy accueillera prochainement le siège mondial d’Orange et celui de Capgemini. Photo @Issy média
Le quartier du Pont d’Issy accueillera prochainement le siège mondial d’Orange et celui de Capgemini. Photo @Issy média

C’était l’époque où les mails n’existaient pas et où les ordinateurs faisaient un boucan du diable quand on les allumait. Maire d’Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) depuis 1980, André Santini avait envie de gagner du temps sur le futur. Dans cette optique, il crée, au début des années 90, la Société d’économie mixte Issy Media, pariant sur le fait que l’avenir sera numérique ou ne sera pas. Une stratégie avant-gardiste qui a fait d’Issy-les-Moulineaux la ville référence en France dans la démarche de smart city. « Notre ville est engagée sur la voie de la transformation numérique depuis de nombreuses années. Les habitants disposent d’une très large variété de services en ligne, des inscriptions sur les listes électorales jusqu’à la gestion des activités périscolaires des enfants, en passant par le paiement du stationnement par téléphone mobile, la réservation de livres dans les médiathèques ou du vote électronique », assure Éric Legale, directeur de la Sem Issy Media.

Le terrain est donc favorable au déploiement de la smart city, avec plus de 90 % de la population connectée et une opinion suffisamment au fait des enjeux sociétaux pour utiliser le numérique à des fins de limitation des consommations énergétiques ou de fluidification des déplacements.

La ville rêvée ?

Initialement, la Sem Issy Media avait été créée pour gérer la communication de la ville. Puis, très vite, son champ d’intervention s’est élargi. « Le numérique est rapidement apparu comme un élément essentiel d’attractivité du territoire pour attirer de nouveaux habitants, de nouvelles entreprises et de nouveaux emplois. Son activité s’est donc naturellement étendue, dès 1998, à l’innovation avec pour atouts, son agilité et son autonomie de décision pour expérimenter de nouveaux usages », ajoute Éric Legale.

So Mobility, So pratique !

C’est fou le temps qu’on perd à chercher une place de stationnement : 20 à 30 % du trafic en ville seraient liés à cette recherche pas toujours sanctionnée de succès ! À travers la Sem Issy Media, la ville d’Issy-les-Moulineaux a initié le projet So Mobility qui livre en temps réel les disponibilités de plus de 1 000 places de stationnement sur la ville ! Des capteurs permettent en effet de détecter si une place est libre et transmettant l’information en temps réel… pour ceux qui cherchent le Graal.

La Sem a su très vite s’imposer comme le catalyseur d’initiatives privées ou publiques, avec l’aide précieuse de l’Europe. Résultats : plus de 35 % de nouveaux habitants au cours des 20 dernières années, un nombre d’emplois équivalent à celui de la population, dont la moitié dans la filière numérique, et des entreprises implantées en nombre, avec des fleurons du numérique (Microsoft, Cisco, Orange, Capgemini…), des médias (France Médias Monde, France 5, Arte, Eurosport, Marie-Claire…) et du tertiaire (Yves Rocher, Coca Cola, Nestlé). Un dynamisme qui a permis de lancer et de mener à bien une profonde rénovation urbaine, avec 2 et bientôt 3 écoquartiers et des quartiers modernisés dans un esprit de développement durable audacieux. Une success story dont Issy Media a été le chef d’orchestre.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK