L'actualité des Entreprises publiques locales

L’île Seguin rime avec contemporain

Publié le 3 mai 2017, par Philippe Pottiée-Sperry

Un complexe musical de dimension internationale, un pôle culturel et artistique, un campus numérique. L’île Seguin perçoit enfin le bout de la route ! Aux commandes de ce vaste chantier, la Spl Val de Seine aménagement qui est l’aménageur de la ville de Boulogne-Billancourt.

La renaissance de l’île Seguin s’appuie sur 3 parties : la Seine musicale, inaugurée le 22 avril (à g.), un pôle d’art contemporain à l’horizon 2021 sur la pointe amont et un campus numérique d’ici 5 à 7 ans au centre.©Ph. Guignard - SPL VDSA, 2017
La renaissance de l’île Seguin s’appuie sur 3 parties : la Seine musicale, inaugurée le 22 avril (à g.), un pôle d’art contemporain à l’horizon 2021 sur la pointe amont et un campus numérique d’ici 5 à 7 ans au centre.©Ph. Guignard - SPL VDSA, 2017

25 ans après la fermeture des usines Renault, l’horizon se dégage enfin pour l’aménagement de l’île Seguin. Sur la pointe aval, la Seine musicale vient d’être inaugurée le 22 avril. Sur la pointe amont, un pôle d’art contemporain dessiné par le trio catalan RCR et l’agence Calq verra le jour à l’horizon 2021. Porté par le groupe immobilier Emerige, il comprendra un centre d’art pluridisciplinaire, un multiplexe de cinémas et un hôtel 4 étoiles orienté sur la création contemporaine (chaque chambre abritera l’œuvre d’un artiste).

Collections et fondations d’art au rendez-vous

Sur près de 25 000 m2, le pôle d’art accueillera notamment la collection de Laurent Dumas, le président d’Emerige mais aussi collectionneur et mécène, et en invitera de nombreuses autres comme la collection d’art Renault, les fondations emblématiques Giacometti ou Gandur ainsi que la culture pour tous avec la Source de Gérard Garouste.

« Les permis de construire devraient être délivrés d’ici les prochaines semaines », indique Gauthier Mougin, PDG de la Spl Val de Seine aménagement et 1er maire-adjoint de Boulogne-Billancourt. Au départ, la réalisation de l’opération Île Seguin Rives-de-Seine avait été confiée par la ville à une société d’économie mixte qui s’est transformée en société publique locale en octobre 2015. « Elle permet plus de sécurisation juridique pour les contrats passés et à venir », explique Gauthier Mougin.

Un campus des médias et de la communication

Le projet de campus numérique de Vincent Bolloré sur la partie centrale de l’île constitue l’autre atout fort de l’aménagement de l’île Seguin. Un accord a vite été trouvé entre Vincent Bolloré et le maire de Boulogne-Billancourt, Pierre-Christophe Baguet. « Cela a été une vraie histoire de confiance entre eux, en accord avec nos exigences comme la hauteur limite des immeubles ou la libre circulation de la population », relate Gauthier Mougin.

Le 14 mars dernier, une promesse de vente a été signée entre la Spl et la société Boulogne-Studios, filiale à 100 % de Vivendi. Le projet ? Un campus de 150 000 m² regroupant, d’ici 5 à 7 ans, des entreprises spécialisées dans les médias, le numérique, le sport et le développement durable. Le siège de Vivendi pourrait s’y ajouter. Le campus s’articulera autour d’un jardin ouvert au public de 12 000 m² et deux voies publiques piétonnes assureront la liaison avec la Seine musicale et le pôle culturel et artistique. S’y ajoutera un équipement sportif de 10 000 m² superposant un terrain de football, une piscine et une salle multisports pouvant accueillir 3 000 spectateurs.

Accord avec les associations de riverains presque trouvé ?

Boulogne-Studios va lancer une consultation d’architectes, en associant la ville et la Spl. Ils devront prendre en compte les contraintes urbanistiques issues du protocole d’accord négocié par la ville avec les associations de riverains et de défense de l’environnement. « Nous faisons encore face à des recours d’associations, notamment sur le PLU intercommunal, mais un accord est sur le point d’être trouvé grâce à la qualité des projets. Je suis confiant », affirme le PDG de la Spl Val de Seine aménagement. L’ancienne île industrielle se prépare à devenir créative, numérique et durable.

Sur la pointe amont de l’île Seguin, un pôle d’art contemporain verra le jour à l’horizon 2021. Il comprendra un centre d’art pluridisciplinaire, un multiplexe de cinémas et un hôtel 4 étoiles orienté sur la création contemporaine. ©Berga&Gonzales Architects

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK