L'actualité des Entreprises publiques locales

Un premier village éco-durable à la conquête de la Normandie

Publié le 9 novembre 2016, par Laurence Denès

Confortant son activité régionale, la Shema investit en métropole rouennaise avec un village d’entreprises dédié à l’écoconstruction. Une première pierre qui fera date… 

les Ateliers du Madrillet constituent sans doute le premier village d’entreprises normand dédié au secteur de l’écoconstruction. © Dupont Nicolay Rattier Architecture

Spécialisée dans l'aménagement, la construction et le développement économique, la Shema (Société hérouvillaise d'économie pour l'aménagement) est une Sem majoritairement capitalisée par les territoires bas-normands (Calvados, Manche, Orne, ville et agglomération du Havre, Hérouville Saint-Clair, ancienne Basse-Normandie). Néanmoins, sa dynamique, se veut régionale, de la Seine-Maritime aux portes de la Bretagne. Elle le prouve avec Les Ateliers du Madrillet, ensemble immobilier dédié aux entreprises de l'éco-construction et "sans doute premier projet du genre en Normandie", se félicite le directeur général, Alain Kendirgi.

Un village dédié au BTP éco-durable

Implanté sur le territoire de la métropole Rouennaise, à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), sur le technopôle du Madrillet, le projet – qui répond évidemment lui-même aux dernières normes environnementales – englobe en deux ensembles une quinzaine d'ateliers répartis sur un total de 1 600 m2.

"Tous sont destinés à accueillir des entreprises du BTP dont l'économique relève d'une éco-logique", souligne le DG de la Shema. Les premières n'ont d'ailleurs pas tardé : Omnis System, spécialisée dans la sécurité des biens et des personnes, ou de GRT Gaz, tournée vers la distribution du gaz naturel, sont dans les lieux depuis ce printemps.

La preuve par le neuf

Le projet avait plusieurs finalités. "Offrir aux petites entreprises les surfaces qu'elles recherchent dans un complexe harmonieux", indique Alain Kendirgi. À ces structures, l'ambition était aussi de proposer un mini-cluster favorisant les partenariats. Enfin, "nous souhaitions démontrer notre savoir-faire, ainsi que nos capacités à accompagner les entreprises par les solutions immobilières de nos filiales", évoque le dirigeant de la Sem.

Autant de raisons qui ont poussé la Shema à investir sur ses fonds propres, "une opération à risque de près de 2,3 millions d'euros signant notre engagement en faveur du développement rouennais", insiste Alain Kendirgi… Pari réussi, avec, à ce jour, plus de 60 % de la surface commercialisés, d'autres programmes au calendrier et des discussions avancées avec la nouvelle région pour la voir, demain, entrer au capital avec la même énergie que les entreprises aux Ateliers du Madrillet !

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK