L'actualité des Entreprises publiques locales

« De la constance, un multi-partenariat et une grande solidité des équipes »

INTERVIEW
Publié le 9 novembre 2016

Grande diversité des projets, qualité et force des partenariats, motivation et professionnalisme des équipes. Telles sont les caractéristiques des lauréats de l’édition 2016 des Trophées des Epl comme l’explique Jacky Benhamou, vice-président du Syndicat national des directeurs généraux de collectivités territoriales (SNDGCT) et président cette année du jury.

Les Epl savent prendre en compte les nouveaux périmètres des territoires en adaptant leurs interventions et leurs partenariats. Dressant ce constat, Jacky Benhamou, président du jury des Trophées 2016 des Epl, estime que « cela se voit bien cette ann

– Comment se caractérise l'édition 2016 des Trophées des Epl ?

En 2015, les projets étaient assez innovants avec la volonté de liens forts entre opérateurs et utilisateurs grâce au numérique. Cette année, ils sont plus importants sur le plan des périmètres et de la surface financière, mais avec une moindre dimension liée aux nouvelles technologies. Ils se caractérisent par une forte qualité relationnelle des partenaires sur la définition et le sens des projets. Nous l'avons observé sur l'ensemble des lauréats avec des projets très aboutis.

– Membre du jury depuis plusieurs années, quelle évolution avez-vous constaté ?

Il y a une forte montée en puissance de la transversalité entre partenaires avec une certaine ubérisation des projets. Les Epl ont su parfaitement s'approprier les nouveaux outils numériques. C'est assez remarquable.
Aujourd'hui, les Epl savent prendre en compte les nouveaux périmètres des territoires en adaptant leurs interventions et leurs partenariats. Cela se voit bien cette année dans tous les projets qui sont d'une grande complexité et avec de nombreux partenaires. Ils révèlent une définition poussée et fine du projet en amont avec des cahiers des charges très précis. Exemple de la Semip et de l'aménagement du canal de l'Ourcq : pour arriver à un tel résultat au bout de 15 ans, il faut de la constance, un multi-partenariat et une grande solidité des équipes.

"Être très proches de ses partenaires et savoir les fédérer"

– Comment jugez-vous justement les équipes en charge des projets présentés ?

Les équipes venues défendre leurs projets devant le jury montraient une forte motivation, du professionnalisme et de la fierté. Cela faisait plaisir à voir ! Elles possèdent une grande expertise dans la durée. Cela donne des Epl très au fait de la réalité économique de leurs territoires. Ces professionnels ne sont pas des technocrates mais des gens de terrain, qui ressemblent aux territoriaux que je connais bien. Très investis, ils sont en phase avec le réel comme avec les élus. Ils ont vraiment la fibre du service public. Les Epl n'ont pas de soucis à se faire pour leur place dans l'aménagement du territoire de demain !

– Quel est le principal atout des Epl dans les différents projets ?

Être très proches de leurs partenaires et savoir les fédérer. Tous les dossiers possédaient ce point commun. Les Epl sont très imbriquées dans le développement des territoires et savent s'adapter au terrain économique. Rechercher des partenaires, publics comme privés, constitue leur ADN. C'est ce qui explique leur performance et leur valeur-ajoutée.

– Quel sentiment général cela vous donne-t-il sur les Epl ?

La dernière édition des Trophées montre une grande diversité de sujets, du dynamisme et une formidable adaptation aux situations locales. Les Epl sont capables de s'approprier toutes les idées qui pourraient demain servir à de meilleurs services à l'usager. Quel que soit le projet, elles sont dans une recherche constante de résultat pour l'habitant. Au-delà d'être un outil de gestion efficace, les Epl parviennent à donner du sens grâce à leur proximité et leur complémentarité avec les collectivités.

Propos recueillis par Philippe Pottiée-Sperry

Top

Rechercher