L'actualité des Entreprises publiques locales

Vierzon version centre-ville

Publié le 6 octobre 2016, par Stéphane Menu

La Sem Territoria a été chargée de revitaliser le centre-ville de Vierzon (Cher), en phase de paupérisation. Une action qui a permis de restructurer une offre commerciale attractive et de créer des places publiques plus agréables. Démarche récompensée par l’association Centre-ville en mouvement.  

Freddy Toinette, manager de centre-ville et Patrick Rivard, directeur de la Sem Territoria, entourent Bernadette Laclais, députée de Savoie et présidente de Centre-ville en mouvement.©Centre-ville en mouvement

Début juin, à l'occasion de la 11e édition des Assises nationales du centre-ville, organisée par l'association Centre-ville en mouvement, la Sem Territoria a reçu un Coquelicot d'or, prix récompensant les 80 premières collectivités de l'association mises en réseau pour activer le renouveau de leur centre. Seules deux Sem ont été récompensées.

Le champ d'action de Territoria est le département du Cher où la Sem rend concrets les projets d'aménagement des collectivités (ville et agglomération de Bourges, département du Cher). "Cette récompense concerne une opération que nous avons menée dans le centre-ville de Vierzon. Une démarche complexe et parfois difficile", constate Patrick Rivard, directeur de la Sem.

Fin de concession en 2018

Vierzon (28 000 habitants) a du mal à se relever du choc de la désindustrialisation, subi à la fin du siècle dernier. "Le centre-ville s'est paupérisé, les commerces attractifs ont déserté, les logements n'ont pas été entretenus", constate le directeur.

En 2010, la candidature de Vierzon est retenue dans le cadre Programme national de requalification des quartiers anciens dégradés (Pnrqad). La ville a chargé Territoria de mettre en œuvre cette requalification, à travers une concession. Pour ce faire, Territoria a recruté un manager de centre-ville, Freddy Toinette, chargé de rendre cohérente la démarche menée sur trois fronts : logements, commerces et espaces publics.
"Nous avons réussi à réduire le taux de vacances des commerces sur l'artère principale de la ville, qui est passé de 30 % à 8 %. Deux places publiques ont été aménagées, ce qui a permis à certains restaurants d'occuper des espaces qui n'étaient jusqu'alors que des parkings", assure Patrick Rivard.

Dans le cadre d'une Opération d'amélioration de l'habitat (Opah), une vingtaine de logements de propriétaires bailleurs ou occupants ont pu bénéficier d'une réhabilitation. "C'est peu mais Vierzon n'est pas exposée à une tension sur le marché du logement. Certains habitants vivent au calme, à 1 ou 2 kms à peine du centre-ville. Difficile de les convaincre de changer de cadre", concède le directeur. L'opération a mobilisé 7.5 millions d'euros, portés à 90% par la ville. La concession de Territoria s'achèvera en 2018, la ville préférant s'orienter vers le Programme national de rénovation urbaine (Pnru) pour réhabiliter son parc social et continuer le réaménagement d'un ilot urbain du centre-ville.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK