L'actualité des Entreprises publiques locales

Bien plus que de l’électricité !

Publié le 26 juillet 2016, par Laurence Denès

« L’énergie de tout un pays »… Rien n’est plus vrai que ce slogan, porté haut par Enercal, Sem de production, transport et distribution d’électricité dont la croissance met en lumière depuis 60 ans le développement du territoire calédonien. Éclairage.

La centrale solaire de Mwiré à l'Île des Pins, inaugurée en mai 2016 par ENERCAL Énergies nouvelles, filiale à 100% d'Enercal, illustre l’engagement de la Sem dans la mise en œuvre de projets de production d'énergies renouvelables. ©Enercal

Créée en 1955, par arrêté ministériel, pour construire et exploiter le barrage de Yaté destiné à alimenter en électricité l'usine métallurgique de la société Le Nickel-SLN – laquelle extrait et fond le minerai de la Grande Terre depuis plus d'un siècle – "Enercal est devenue en 6 décennies la société calédonienne de référence en matière énergétique, au service du développement durable du territoire",déclare son directeur général, Jean-Michel Deveza.

Il est vrai qu'avec 97 % de la production d'électricité consommée dans l'archipel, production issue de moyens diversifiés (parc hydroélectrique, photovoltaïque, éolien…), la distribution électrique de 27 communes sur 33 et, depuis 1972, la gestion totale du système électrique calédonien, Enercal occupe une place centrale, pour ne pas dire cruciale, dans l'activité économique de l'île. Mais cette Epl, dans laquelle la Nouvelle-Calédonie est majoritaire depuis 2008 (54 %), aux côtés du groupe minier et métallurgique français Eramet (16,30 %), est aussi le symbole d'un territoire résolument en marche.

Privilégier les systèmes innovants

Née au service d'une industrie avant de se mettre à celui des habitants, Enercal est en effet le reflet de l'évolution institutionnelle de l'archipel calédonien, tout comme l'histoire des Epl s'avère indissociable de la celle de la décentralisation. Et ce n'est pas fini : "À la main d'un pays qui est lui-même aujourd'hui au carrefour de son avenir, entre indépendance et large autonomie, Enercal continue de constituer la meilleure voie pour l'optimisation du système électrique, le réinvestissement dans le pays et la préparation de l'avenir énergétique", assure Jean-Michel Deveza.

Garante de l'intérêt public, l'entreprise doit désormais "accompagner la transition énergétique du pays en gagnant la bataille de la maîtrise des consommations, développant les énergies renouvelables et assurant la combinaison des différents types de productions pour garantir l'alimentation des Calédoniens – métallurgistes inclus – sur tout le territoire et en tout temps". Fermes agri-solaires, solaire flottant, centrales hybrides, énergies marines… Enercal qui, en 60 ans, a toujours pratiqué l'innovation sociale, technique et environnementale, ne manque assurément pas d'idées pour cela. Ni d'énergie !


Enercal, c'est :

– Un chiffre d'affaires de 30 Md F.CFP (250 M€),
– des investissements de 4 Md F.CFC (35 M€) annuels intégralement réalisés en Nouvelle-Calédonie,
430 agents sur tout le territoire, représentant 14 familles de métiers, bénéficiant de plus de 10 000 heures de formation par an.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK