L'actualité des Entreprises publiques locales

Un centre de congrès pour se faire une nouvelle idée de Metz

Publié le 7 juin 2016

D’un montant de 57 millions d’euros, le nouveau centre des congrès ouvrira ses portes en septembre 2018. Il joue à fond la carte de l’attractivité économique avec un message simple mais qui se veut efficace : « Une fois que vous découvrez Metz, vous aurez envie d’y revenir« .

Le 7 avril dernier, le Premier ministre avait fait le déplacement pour poser la première pierre du futur centre de congrès Congrès Robert-Schuman, en présence des élus locaux et de nombreuses personnalités dont Jean-Michel Wilmotte, l'architecte du projet, Audrey Azoulay, ministre de la Culture, ou encore Benoît de Ruffray, le PDG d'Eiffage. Un moment symbolique pour ce chantier très attendu pour remplacer le centre actuel, datant des années 70, plus du tout adapté, et de surcroît situé en périphérie.

"Ce projet, évoqué depuis le début des années 2000, a perdu du temps à cause du contexte tendu de l'investissement des collectivités et de la réticence de certains maires de l'agglomération. Il aurait dû ouvrir en même temps que le Centre Pompidou en 2010", explique Thierry Jean, PDG de la Spl Metz Métropole Moselle Congrès, satisfait que le projet puisse finalement voir le jour. Créée fin 2013, la Société publique locale prend en charge la réalisation de l'équipement dont le délégataire sera GL Events, la délégation de service publique lui ayant été confiée par la Communauté d'agglomération Metz Métropole.

Lire aussi Stark pose son hôtel sur la ville de Metz

"Nous avons opté pour une Spl, formule souple de droit privé, avec des procédures plus simples et le même niveau de sécurité pour la collectivité", indique Thierry Jean. Le centre représente un budget conséquent de 57 millions d'euros, réparti entre la ville (30 millions), la CA (10), l'État (3,5), la CCI (2,5), la Région (1), le reste provenant de l'emprunt. L'équipement de 15 000 m2 comportera un auditorium de 1200 places, 16 salles de commissions et une surface d'exposition pouvant accueillir jusqu'à 210 stands.

L'atout du Centre Pompidou
Jouant la carte de son positionnement, au croisement de la France, de l'Allemagne et du Luxembourg, Metz veut renforcer sa position sur le marché du tourisme d'affaires. Implanté dans le quartier de l'Amphithéâtre, à la sortie de la gare TGV, à proximité du centre-ville et face à l'emblématique Centre Pompidou, le futur Centre de congrès sera achevé mi-2018 et accueillera son premier congrès en septembre.

Son objectif est clair : participer au développement économique et à l'attractivité de la ville. "Metz ne bénéficie pas d'une bonne image, reconnaît Thierry Jean. Mais une fois que les gens s'y sont rendus, ils souhaitent revenir. Le tourisme d'affaires constitue ici un très bon levier". Une carte économique d'autant plus vitale pour Metz qui n'est plus capitale administrative depuis la création de la nouvelle région Grand Est.

Philippe Pottiée-Sperry

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK