L'actualité des Entreprises publiques locales

Euro 2016 : Les Epl de Toulouse et de l’Île de Ré sur la feuille de match

Publié le 6 juin 2016

Deux Sociétés d’économie mixte, So Toulouse et Destination Île de Ré, se mobilisent pour tirer bénéfice de la lumière médiatique diffusée par l’évènement footballistique. L’enjeu : du bon accueil des touristes dépendront les retombées économiques immédiates et consolideront l’attractivité de ces destinations pour l’avenir.

Le camp de base de la délégation de la Roja sera établi à l'hôtel Atalante, à l'ïle de Ré

Les villes françaises hôtes de l’Euro 2016 sont prêtes. La Sem So Toulouse Convention Bureau, dont le capital est composé de collectivités publiques à hauteur de 51 % (Ville de Toulouse, Toulouse Métropole) et à 49 % d’acteurs privés (banques, professionnels du tourisme d’affaires), a joué un rôle central dans la mise en place des manifestations périphériques à l’évènement. « L’enjeu peut être essentiel pour notre territoire », indique Benoit Auvray, référent promotion et tourisme à la Ville de Toulouse. « L’objectif n’est pas seulement de faire en sorte que les amateurs de football soient reçus. Il faut aussi qu’ils aient envie de revenir. »

Près de 250 000 personnes attendues

La partie se joue sur un terrain local, notamment en direction des entreprises. « La Sem a pour utilité de les aider à faire de l’évènement un lieu de rayonnement en interne et en externe. Des produits B to B* ont été proposés à la vente aux entreprises souhaitant organiser des animations type team building autour du ballon rond‘, poursuit-il.

Forte de son expérience, la Sem planche sur l’Euro depuis plusieurs mois. « Nous nous sommes rendus à Stockholm ou encore à Berlin pour vendre aux tours operators nos équipements hôteliers et nos atouts touristiques ». Une étude du Centre de droit et d’économie du sport (CDES) de Limoges table sur des retombées économiques de 66 millions d’euros sur l’agglomération. « Je pense que cette estimation est sous-évaluée. Les 4 matches qui se tiendront chez nous, notamment un alléchant Espagne-République Tchèque sur le niveau de réservation. Mais nous attendons, sur la période, plus de 250 000 personnes. Et les études montrent que les amateurs de football et leurs accompagnateurs aiment profiter de leur déplacement pour faire la fête, dépensant en moyenne 350 euros par personne lors de leur séjour. »

L’ïle de Ré voit rouge

Non, l’Île de Ré, en Charente-Maritime, n’a pas les moyens financiers et fonciers de construire un stade et d’accueillir des matchs de l’Euro. Mais la ville drapera son célèbre pont de rouge et jaune pour rendre hommage à un hôte prestigieux : la sélection espagnole de football, l’une des plus titrées ces dernières années sur le plan mondial.

Le camp de base de la délégation de la Roja (70 personnes) sera établi à l’hôtel Atalante, un relais thalasso 4 étoiles situé à Sainte-Marie-de-Ré. Il a été choisi parmi 69 camps de base proposés par l’UEFA (ndlr, l’Union européenne de football) aux sélections nationales. C’est la Société publique locale (Spl) Destination Île de Ré qui est chargée de l’accueil de l’Espagne. Une mission captivante pour cette nouvelle structure créée le 1er janvier 2016 et qui a fusionné les dix offices de tourisme de l’île.

L’aboutissement d’un projet porté par la Communauté de communes de l’Île de Ré et visant à créer une seule marque territoriale : refonte de l’ensemble des brochures touristiques en une seule – on en dénombrait jusqu’à 45 jusqu’ici ! -, création d’un seul site internet à partir des 11 en ligne avant le 1er janvier. Grâce au football, la Spl en profitera pour parfaire sa visibilité au niveau national et international.

Stéphane Menu avec la FedEpl

*marketing business to business

En savoir + sur les manifestations qui accompagnent l’accueil des équipes et des matches :
Euro 2016 : l’Île de Ré en rouge et jaune
Vivez l’Euro 2016 à Toulouse


Toulouse accueille 4 matchs de l’Euro 2016 au Stadium

Trois matchs de poule :
• Lundi 13 juin à 15h00, Groupe D (D1 – D2) : Espagne – République Tchèque
• Vendredi 17 juin à 15h00, Groupe E (E2 – E4) : Suède – Italie
• Lundi 20 juin à 21h00, Groupe B (B2 – B3): Pays de Galles – Russie

Un match de huitième de finale :
Dimanche 26 juin à 21h00 :
1er groupe F (Portugal, Islande Hongrie, Autriche) – 2e du groupe E (Belgique, Irlande, Suède, Italie)

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK